Archive mensuelle de avril 2009

Les bonnes blagues d’Archipel Demain : « faites ce que je dis, mais ne faites pas ce que je fais… »

Décidément, le mouvement Archipel Demain nous gratifie ces dernières semaines d’une série de bonnes blagues sur son site internet dont, s’ils continuent sur leur lancée, nous pourrons bientôt faire un almanach que nous intitulerons « La farce de notre identité ».

Après avoir affirmé que la pression fiscale n’avait pas augmenté (« Je pouffe ! » comme disait Coluche), nos humoristes en devenir clament haut et fort qu’Archipel Demain s’est toujours battu pour la défense de l’emploi local…

3 petits rappels, histoire de reconnaître la « bonne foi » de nos « croisés » et rire ensemble de plus belle :

1 – A la suite de la victoire d’Archipel Demain aux élections cantonales de mars 2006, il ne nous semble pas que le nouveau Président du Conseil Territorial fraîchement élu, se soit spécialement préoccupé de qui allait être son successeur à la banque… un local ??

2 – Au cours de ces derniers mois, le Conseil Territorial (dirigé par Archipel Demain) a étoffé son équipe administrative (bien)… mais, force est de constater, sans grande incidence pour l’emploi local :

  • Un Directeur des Services du Conseil Territorial… métropolitain
  • Un Responsable des Affaires Juridiques… métropolitain
  • Un Responsable des Affaires Sociales… métropolitain

S’il n’y avait pas localement de personnes compétentes pour répondre à ces postes, expliquez moi alors, à quoi a servi jusqu’ici l’Observatoire de la Fonction Publique, à part l’effet d’annonce à sa création exploité par l’ex-député GRIGNON ? Beaucoup de bruit pour rien…

3 - Le CRT (Comité Régional du Tourisme) est un organisme dépendant à 100% du Conseil Territorial. Sa présidente (une conseillère territoriale d’Archipel Demain, membre du Conseil Exécutif de la Collectivité) a licencié dernièrement le Directeur du CRT pour le remplacer par… une métropolitaine.

Pourtant, dans ce cas précis, il existe à notre connaissance, au moins une jeune Saint-Pierraise formée dans ce domaine !

Avouons qu’il y a là une fêlure certaine dans la cuirasse de nos chevaliers « Jedi » dévoués à « la Force de notre identité » !

Mais rions mes amis, et attendons impatiemment le titre du prochain épisode de la série « La guerre de la toile »… « L’attaque des clowns » ?

Allez… bonne fin de semaine à tous et que la « Farce » soit avec vous !
Yannick CAMBRAY

Desserte maritime de Langlade

Le conseiller territorial de Cap sur l’avenir Yannick CAMBRAY a écrit ce jour au Président du Conseil territorial Stéphane ARTANO, afin de connaître quelles sont les dispositions que compte prendre la Collectivité pour la desserte maritime de Langlade.

Avec l’arrivée du printemps, un grand nombre de nos concitoyens se questionne et ne voudrait pas voir une solution se mettre en place aussi tardivement que l’an passé avec l’Aréthusa.

Dans l’attente qu’une solution maritime soit trouvée, Cap sur l’avenir suggère que le Conseil territorial prenne en charge tout ou partie d’un service de navettes en bus entre Miquelon et Langlade afin de permettre aux usagers – et plus particulièrement aux familles – de se rendre à Langlade à un coût acceptable.

Desserte maritime de Langlade dans Transport pdf pct150409.pdf

Augmentation de la pression fiscale… une réalité

La pression fiscale par habitant a bien augmenté de façon vertigineuse à Saint-Pierre et Miquelon depuis l’arrivée aux manettes d’Archipel Demain au Conseil Territorial en mars 2006.

Et cela d’une manière « bien pire » finalement que je ne l’ai décrite, car au final, ce n’est pas une augmentation de la pression fiscale de 350 euros par habitant que nos compatriotes ont du subir depuis 2006, mais bel et bien une augmentation de 653 euros par habitant !!!

En voici la démonstration qui repose sur des données fournies pour la préparation des débats d’orientation budgétaire de mars 2008 et 2009 par les services du Conseil Territorial, collectivité dirigée par l’équipe Archipel Demain (précision indispensable pour éviter que l’on m’accuse d’utiliser des données extérieures ou farfelues).

Extrait donc d’un tableau fourni lors de la séance du Conseil Territorial du 28 mars 2008 :

tableau1.gif

Lors de cette séance du 28 mars 2008, j’avais précisé (extrait) :

« ….. Dans les documents que vous nous avez fournis pour cette séance, la structure du produit des impôts et taxes perçus par la Collectivité démontre que chaque habitant de l’Archipel contribue au budget du Conseil Territorial pour un montant moyen de 2802 euros en 2007, soit une augmentation de 220 euros par habitant par rapport à 2006 (+ 8,5 %). Ce chiffre est bien évidemment une moyenne obtenue en divisant le montant total des recettes douanières, le montant total de l’impôt sur le revenu et celui sur les sociétés par le nombre total d’habitants. Il a néanmoins le mérite de démontrer que l’effort demandé au contribuable est plus que conséquent eu égard à la situation économique et sociale que je viens de décrire. De plus, vous précisez dans l’esquisse budgétaire 2008 que le produit des nouvelles mesures fiscales votées par votre majorité en décembre dernier est estimé à 610 000 euros, auxquels il convient de rajouter environ 70 000 euros avec l’impact des revalorisations tarifaires des structures dépendant du Conseil Territorial (Patinoire, Centre Culturel et Sportif, Maison des Loisirs, Imprimerie Administrative…) votées lors de cette même séance du Conseil Territorial. Ce nouvel effort représentera 115 euros par habitant, soit un total de près de 340 euros par habitant sur 2 ans ! ….. »

Extrait d’un second tableau fourni cette fois lors de la séance du 9 mars 2009 :

tableau2.gif

Soit, toujours selon les chiffres du Conseil territorial de 2006 à 2008 :

3 235 € – 2 582 € = 653 euros d’augmentation par habitant entre 2006 et 2008 (en 2 ans de gouvernance d’Archipel Demain !)

Bref, ce qu’il faut retenir, c’est qu’en 2 ans seulement – et selon les tableaux et chiffres fournis par le Conseil Territorial – la pression fiscale par habitant a augmenté en moyenne sur l’Archipel de 653 euros ! C’est un fait avéré et prouvé !

Yannick CAMBRAY

Yves JEGO et les médias…

Si les propos d’Yves JEGO au journal télévisé de RFO SPM du 25 mars dernier ont choqué beaucoup de monde dans l’Archipel, l’attitude du Secrétaire d’Etat à l’Outre-mer envers les médias (en l’occurrence RFO) n’a pas laissé de glace le syndicat CFDT Médias et le Canard Enchaîné.

- Communiqué du syndicat CFDT Médias : Yves JEGO et les médias... dans Médias pdf comrfoftv070409.pdf

- « Jégo fait son Sarko à RFO » (article du Canard enchaîné, paru ce mercredi 08/04/09) : pdf dans Outre-mer canard080409.pdf

Permanence de Cap sur l’avenir ce soir

Le mouvement “Cap sur l’avenir” invite ses membres et sympathisants, ainsi que les personnes qui s’intéressent à la vie politique de l’Archipel, à une permanence ce soir, jeudi 2 avril à 20h45 au siège du mouvement, 7 rue René Autin à Saint-Pierre.

Bienvenue à tous.




DORDOGNE |
GENERATION ECOLOGIE VITROLLES |
Déclarations -A-tamourthiw |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Françafrique a du coeur
| les illusions perdues
| "Un homme qui crie n'est pa...