Desserte maritime de Langlade

Le conseiller territorial de Cap sur l’avenir Yannick CAMBRAY a écrit ce jour au Président du Conseil territorial Stéphane ARTANO, afin de connaître quelles sont les dispositions que compte prendre la Collectivité pour la desserte maritime de Langlade.

Avec l’arrivée du printemps, un grand nombre de nos concitoyens se questionne et ne voudrait pas voir une solution se mettre en place aussi tardivement que l’an passé avec l’Aréthusa.

Dans l’attente qu’une solution maritime soit trouvée, Cap sur l’avenir suggère que le Conseil territorial prenne en charge tout ou partie d’un service de navettes en bus entre Miquelon et Langlade afin de permettre aux usagers – et plus particulièrement aux familles – de se rendre à Langlade à un coût acceptable.

Desserte maritime de Langlade dans Transport pdf pct150409.pdf

2 Réponses à “Desserte maritime de Langlade”


  • e pense que l’idée de navette gratuite entre Miquelon et Langlade est une solution la p lus économique!

    En effet ont à déjà du mal de subventionner un bateau et un avion pour Miquelon , faut il vraiment un deuxième bateau ?

    Je vais régulièrement à Langlade , et comme la plupart des Langladier je passe par Miquelon ,o nt perd pas plus de temps et le voyage est agréable en plus .

    Donc c’est vrai qu’avec els beau jour , une navette tout lesj ours avec différents horaire serais une solution en plus permettrait de faire travailler un personne local ou lieu d’affréter un bateau et son personnel qui n’a qu’ en à lui rien de local !

    Mais souvent par intérêt personnel ont oubli se genre de chose !

  • J’adore le concept « d’économie » initié par le CG.
    La décision de nos genies d’arreter de payer aprés
    avoir dépensé plus de 200 000euros ???
    Celà prend trois ans de reflexion et prés de 16 membres de la majorité pour nous dire que le St-Georges est vendu ???
    C’est l’aretusa qui va assurer « la » liaison pour langlade
    puisqu’à ce stade c’est le seul bateau à 200 milles nautiques avec un calendrier tres variable le vendredi et le dimanche ou peut être que le vendredi ou que le dimanche pour assurer la messe aux porteurs d’espoir. On devra ajouter une deuxxième subvention on arrivera donc à 400 000€ plus plus plus. Puisque c’est le contribuable qui paye on devrait peut être découper le bateau par préservation
    de nos zefforts.

    Merci aux grands économistes

    Phil et les autres

Les commentaires sont fermés pour l'instant.



DORDOGNE |
GENERATION ECOLOGIE VITROLLES |
Déclarations -A-tamourthiw |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Françafrique a du coeur
| les illusions perdues
| "Un homme qui crie n'est pa...