• Accueil
  • > Archives pour juillet 2009

Archive mensuelle de juillet 2009

Tout ça pour ça !!

La nouvelles est tombée au cours du journal télé de RFO de ce mardi 7 juillet : l’Etat a délégué la desserte maritime internationale en fret de l’Archipel entre Halifax et St-Pierre à la Société TSI (Transport International Service), société créée en décembre 2008 par Messieurs Michel, Max et Jacky GIRARDIN.

Qu’en penser ?

Mise à part l’annonce du nom du nouveau délégataire, il faut bien avouer que le Préfet a été bien discret et évasif sur le contenu de cette nouvelle Délégation de Service Public (DSP). Malgré tout, Cap Sur l’Avenir peut d’ores et déjà exprimer 3 regrets :

  • Le refus par le Gouvernement de mettre en place un véritable « service public » pour notre desserte ;
  • Le refus par l’Etat de traiter la problématique de la desserte maritime de notre Archipel dans sa globalité, c’est à dire incluant le fret, les passagers, tant au niveau de l’inter-îles que de l’international ;
  • L’obstination de l’Etat à vouloir confier la gestion de la desserte maritime internationale en fret à un acteur économique local (importateur/commerçant/entrepreneur), alors que cette solution a été largement décriée par une grande majorité de la population qui n’en peut plus des « guéguerres » (inévitables sur un petit territoire comme le nôtre) qui ne manqueront pas d’éclater (comme par le passé) entre le transporteur et les autres importateurs, commerçants et entrepreneurs locaux ;

Par ailleurs, le Préfet est resté très flou sur des aspects de cette DSP pourtant essentiels pour nous :

  • Quid de la reprise de l’ex-personnel à terre d’Alliance S.A toujours au chômage et de l’embarquement de marins locaux sur le prochain navire qui assurera la desserte ?
  • Quid de la prise en compte de la desserte sur Terre-Neuve dans le périmètre de cette DSP ?
  • Quid de la solution dite du « palan/sous palan » ?
  • « Last but not least », quid du prix du transport des marchandises ?

Enfin, en tant que Conseiller territorial, je ne peux que regretter le fait que le Préfet de l’Archipel ait rendu public le nom du prochain délégataire et le peu d’éléments concernant le contenu de la prochaine DSP, sans même daigner en référer au préalable à l’ensemble des élus siègeant dans la Commission des Services Publics Locaux, alors qu’il s’y était engagé en mettant en avant les notions de « transparence » et de « concertation »… quelle mascarade ! Quant à l’annonce en plein juillet de cette décision tant attendue depuis des mois… le choix de la période n’est pas innocente… la technique est bien connue : profiter de l’été, période de vacances où les gens sont certainement moins attentifs à l’actualité, pour faire passer la couleuvre, que personnellement j’ai du mal à avaler.

Bref, après un an de « réflexion » et de mise en scène, qu’est-ce qui a changé ?

Rien ! On a remplacé Alliance SA par Transport International Service et on a remplacé les dirigeants, tous aussi commerçants et importateurs que leurs prédécesseurs… quel piètre tour de passe passe…
Malgré le ton solennel adopté par le Préfet, « la montagne a accouché d’une souris »… la saga du transport maritime a encore de beaux jours devant elle !

Yannick Cambray

 

Et encore, « on n’vous dit pas tout » !!

Si Anne Roumanof avait l’idée de s’inspirer de la situation de l’Archipel pour écrire ses célèbres sketchs « brèves de comptoir », nul doute qu’elle aurait du « grain à moudre » depuis 3 ans que l’équipe « Archipel Demain – UMP » est à la tête de la Collectivité !

En ce début d’été 2009, tout va de mal en pis :

-      Après l’annonce en grandes pompes par le président du Conseil territorial en septembre 2006, d’un Schéma de Développement Touristique qui devait nous permettre de doubler d’ici 2010 le nombre de visiteurs (soit atteindre les 26 000 touristes !!!), c’est plutôt à un mélodrame digne de la série télé « Plus belle la vie » auquel nous assistons au sein du Comité Régional du Tourisme :

  • licenciement du directeur en début d’année,
  • nomination d’une directrice métropolitaine en avril, à propos de qui le Président Artano ne tarissait pas d’éloges,
  • démission de la présidente du CRT il y a quelques semaines, qui a également démissionné de son mandat de conseiller territorial de la majorité,
  • mouvement social des employés du CRT la semaine dernière, réclamant le départ de la directrice. Les touristes sont accueillis au CRT sous des banderoles syndicales du plus bel effet… ce sera certainement la « french touch » que retiendront ces visiteurs…
  • annonce il y a quelques jours du président Artano sur le plateau du JT de RFO, du limogeage de la directrice en pleine saison (!!!), et n’en doutons pas, avec certainement à la clé des indemnités de départ « rondelettes » !

Bref, un constat désastreux en quelques mois et un gâchis de « quelques » dizaines de milliers d’euros plus tard, c’est le « souk » le plus complet dans le secteur du tourisme ! L’association des professionnels du tourisme « Le Phare » en a même perdu en route sa présidente, qui écoeurée par ce grand « foutoir » a fini par jeter l’éponge et démissionner !

-      Un transport inter-îles, tant en fret qu’en passagers, qui chaque jour nous améne son lot de cafouillages, de fausse solution et de rebondissements. Malgré la flambée de subventions versées aux armateurs, nous voilà propulsés 15 ans en arrière !!

-      Une maison de retraite à Miquelon flambant neuve qui désespère d’accueillir ses premiers pensionnaires !

-      Un réseau d’eau et d’assainissement qui a englouti des millions d’euros et qui déverse dans la nature ses flots de matières fécales et ses odeurs pestilentielles, pour le « bon plaisir » des estivants !

-      Des aide-ménagères laissées sans ressources, que l’on ballotte d’un service à l’autre et dont il serait urgent de prendre en compte la détresse !

-      Une filière « pêche » qui navigue sans capitaine et dont les acteurs se demandent à quelle sauce ils vont être mangés !

Et pour finir, un Président du Conseil territorial qui « pleure » publiquement sur les « misérables » 500 euros que la justice lui reproche de gagner en trop… Mais quand on gagne 8100 euros par mois, on ne fait pleurer personne Monsieur le président ! Les aide-ménagères et les salariés modestes de l’Archipel apprécieront certainement cette lamentation indécente, eux qui attendent avec impatience un geste de ce même président pour qu’il abonde de 50 « malheureux » euros le RSTA, ce qui leur permettrait, à l’instar de leurs collègues ultra marins, d’espèrer un « petit plus » pour leur pouvoir d’achat dès cet été !

Allez, c’est pas grave, on oubliera tout ça bientôt quand on fera la fête durant les « Déferlantes Atlantiques »… pardon ?… y’a pas de « Déferlantes » non plus ?!!!

Le Conseil territorial, les mouvements Archipel Demain et l’UMP975 vous souhaitent un bon été… Mecontent

Yannick Cambray




DORDOGNE |
GENERATION ECOLOGIE VITROLLES |
Déclarations -A-tamourthiw |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Françafrique a du coeur
| les illusions perdues
| "Un homme qui crie n'est pa...