• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 3 septembre 2009

Archive journalière du 3 sept 2009

Desserte maritime : dans l’expectative…

manif1030909.jpg

Comme prévu, à 11h30 ce matin les importateurs et entrepreneurs se sont rendus à la préfecture afin d’entendre les réponses de l’Etat aux questions qu’ils avaient déposées la veille auprès du Préfet.

Jean-Pierre Berçot déclarant qu’il n’avait aucun élément de réponse à leur communiquer dans l’immédiat, les professionnels ont décidé d’attendre sur place les réponses du Secrétariat à l’Outre-mer.

manif2030909.jpg

A 14h30, le Préfet effectue un seconde déclaration au cours de laquelle il informe les professionnels et les élus présents que Mme Marie-Luce Penchard est rentrée en Métropole et qu’avec ses services, elle travaillait sur le dossier et donnerait des éléments de réponse le lendemain, vendredi 4 septembre à 11h30.

Les importateurs et entrepreneurs insatisfaits par cette réponse ont décidé d’occuper la Préfecture jusqu’au lendemain matin, afin de montrer leur détermination et d’obtenir des réponses précises aux 3 points évoqués dans la motion déposée hier.

Un mouvement identique à celui de Saint-Pierre est en cours à Miquelon et les locaux de la délégation de la Préfecture sont également occupés par la population.

Desserte maritime : la colère des importateurs

manif020909.jpg

Hier, mercredi 2 septembre, les commerçants, artisans et autres importateurs se sont réunis à la CACIMA afin de discuter ensemble de la position commune à adopter suite à la proposition de la nouvelle grille tarifaire pour le transport de fret international, communiquée par le délégataire de la DSP.

Ils se sont ensuite rendus en délégation à la préfecture de Saint-Pierre afin de manifester leur colère et leurs revendications auprès du Préfet Jean-Pierre Berçot.

manif2020909.jpg

Voici le texte de la motion :
« Suite à la publication de la nouvelle grille tarifaire en Fret international les acteurs économiques de l’archipel exigent :

  • Une desserte maritime incluant l’amont et l’aval ainsi que la continuité territoriale sur Miquelon comme par le passé.
  • Que le « BAF » soit extrait du tarif de base et devienne par conséquent identifiable et révisable.
  • Que les multiples promesses des divers représentants de l’Etat pour une non augmentation des tarifs deviennent réalité et qu’aucune hausse ne soit appliquée à l’ancienne grille tarifaire.

Les dépositaires du présent courrier se présenteront demain llh30 devant la Préfecture de Saint Pierre pour connaître la réponse de l’état. »




DORDOGNE |
GENERATION ECOLOGIE VITROLLES |
Déclarations -A-tamourthiw |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Françafrique a du coeur
| les illusions perdues
| "Un homme qui crie n'est pa...