Desserte maritime : la colère des importateurs

manif020909.jpg

Hier, mercredi 2 septembre, les commerçants, artisans et autres importateurs se sont réunis à la CACIMA afin de discuter ensemble de la position commune à adopter suite à la proposition de la nouvelle grille tarifaire pour le transport de fret international, communiquée par le délégataire de la DSP.

Ils se sont ensuite rendus en délégation à la préfecture de Saint-Pierre afin de manifester leur colère et leurs revendications auprès du Préfet Jean-Pierre Berçot.

manif2020909.jpg

Voici le texte de la motion :
« Suite à la publication de la nouvelle grille tarifaire en Fret international les acteurs économiques de l’archipel exigent :

  • Une desserte maritime incluant l’amont et l’aval ainsi que la continuité territoriale sur Miquelon comme par le passé.
  • Que le « BAF » soit extrait du tarif de base et devienne par conséquent identifiable et révisable.
  • Que les multiples promesses des divers représentants de l’Etat pour une non augmentation des tarifs deviennent réalité et qu’aucune hausse ne soit appliquée à l’ancienne grille tarifaire.

Les dépositaires du présent courrier se présenteront demain llh30 devant la Préfecture de Saint Pierre pour connaître la réponse de l’état. »

2 Réponses à “Desserte maritime : la colère des importateurs”


  • SI LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE ,S’EN FOUT DES TERRITOIRES D’OUTRE MER,QUE VOULEZ-VOUS FAIRE D’AUTRE QUE D’APPLIQUER CE QUI A ÉTAIT
    DIT…ET LA ÇA VA CHAUFFER…JE ME TIENS AU COURANT DE LA TOURNURE..

  • JE RESTE AU COURANT MAIS JE SENS QUE ÇA VA CHAUFFER…

Les commentaires sont fermés pour l'instant.



DORDOGNE |
GENERATION ECOLOGIE VITROLLES |
Déclarations -A-tamourthiw |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Françafrique a du coeur
| les illusions perdues
| "Un homme qui crie n'est pa...