• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 6 octobre 2009

Archive journalière du 6 oct 2009

TNT : d’ici fin 2010, le paysage audiovisuel de l’Archipel sera bouleversé !

Le 1er octobre dernier, Monsieur Alain MEAR, membre du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (C.S.A.) présentait lors d’une réunion publique à la Mairie de Saint-Pierre, le projet de Télévision Numérique Terrestre (T.N.T.) pour notre Archipel. Si en Métropole, l’engouement pour la TNT n’est plus à démontrer depuis son lancement fin 2005 (88% de la population est couverte par ce procédé, soit 22 Millions de foyers sur 26, et 70% de ces mêmes foyers se sont équipés d’une manière ou d’une autres en 4 ans pour la recevoir !), l’Outre-Mer restait à la traîne de cette évolution technologique. D’où la loi du 5 mars 2009 pour introduire la TNT en Outre-Mer, dossier dont Monsieur MEAR est en charge au sein du CSA.

La TNT est une offre élargie, diversifiée et gratuite qui a fait passer la diffusion en Métropole du nombre de chaînes gratuites de 5 à 18.

Pour l’Archipel, l’introduction de la TNT devrait se faire en trois temps :

  • La première « vague » devrait nous arriver (comme partout en Outre-Mer) avant la fin de l’année 2010. 9 nouvelles chaînes pourraient faire partie de ce premier bouquet télévisuel soit, France 2, France 3, France 4, France Ô, France 5, Arte, LCP (les chaînes parlementaires de l’Assemblée Nationale et du Sénat), France 24 (chaîne de l’info, sorte de CNN à la française) et Gulli (programmes jeunesse).
    Télé Saint-Pierre et Miquelon (la « une » locale) ferait partie de ce « package », Tempo quant à elle disparaîtrait de nos écrans, n’ayant plus lieu d’être en raison de la diffusion des chaînes publiques citées plus haut dont elle reprenait les programmes.
  • La deuxième « vague », programmée pour juin 2011, devrait nous amener France 2 et Arte en Haute Définition (+ la possibilité de 4 autres chaînes numériques, voire d’une troisième en HD).
  • La troisième « vague », malheureusement plus hypothétique, est prévue pour fin novembre 2011 et pourrait concerner : TF1, M6, W9, Direct 8… Cependant, l’arrivée de ces chaînes privées dépendra du bon vouloir de leurs dirigeants (et là on parle « gros sous » et rentabilité de la diffusion sur un petit territoire comme le nôtre !). Affaire à suivre donc.

Au final, c’est  un potentiel de 25 à 30 chaînes numériques que la population de Saint-Pierre et Miquelon peut espérer recevoir d’ici deux ans, avec une première « salve » de 9 chaînes publiques gratuites dès octobre/novembre 2010.

Ce bouleversement de notre paysage audiovisuel entraînera de fait une mutation de RFO. Celle-ci doit devenir une chaîne de proximité, avec un volet accru de productions locales. Messieurs MEAR et HOARAU (Directeur de RFO SPM) ont assuré que pour répondre aux nouveaux défis qui se présentent à elle, notre station locale ne subirait aucune baisse de ses effectifs.

Yannick CAMBRAY




DORDOGNE |
GENERATION ECOLOGIE VITROLLES |
Déclarations -A-tamourthiw |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Françafrique a du coeur
| les illusions perdues
| "Un homme qui crie n'est pa...