Archive mensuelle de mars 2010

Séance du Conseil Territorial du lundi 29 mars : Le rachat des parts sociales que « Seafood » détient dans la SEML fait toujours débat !

Cinq délibérations étaient à l’ordre du jour de la séance du Conseil Territorial de ce lundi 29 mars.

Sur ces 5 délibérations, 4 ont été votées à l’unanimité des conseillers présents dont celle sur la contraction d’un emprunt de 700 000 euros destiné à l’achat d’un navire pour assurer (enfin !) une desserte régulière sur Langlade.

Le conseiller territorial de Cap sur l’avenir, Yannick CAMBRAY, a souligné en séance que cette desserte était indispensable tant pour les langladiers que pour les habitants de Miquelon, et plus particulièrement pour les estivants, touristes, chasseurs et pêcheurs qui souhaitent se déplacer sur l’île voisine.
Cette desserte est également un outil de désenclavement, de développement économique et de sécurité pour les habitants de Miquelon-Langlade, une sorte de « roue de secours » pour un éventuel arrêt technique du futur bateau qui assurera la desserte de Miquelon.

Comme on pouvait s’y attendre, une délibération a fait l’objet d’une longue mise au point du conseiller territorial de Cap sur l’avenir. Il s’agit de celle concernant le rachat par la Collectivité des parts sociales que détient (détiendrait ?) « Louisbourg Seafood Investissements » dans la Société d’économie mixte SEML. A noter que le Président du Conseil Territorial a refusé de répondre aux remarques et interrogations soulevées par Yannick CAMBRAY, ce que nous ne pouvons que regretter.

L’intervention de Yannick CAMBRAY sur le « dossier Seafood » :

Séance du Conseil Territorial du lundi 29 mars : Le rachat des parts sociales que ycct290310.pdf

Sévère défaite pour la Droite tandis que la Gauche confirme son succès du 1er tour !

Avec 21 Régions métropolitaines sur 22 qui seront gérées par des équipes de Gauche, et un pourcentage de voix au niveau national qui dépasse les 54%, la victoire de la Gauche pour ces élections régionales est historique et incontestable.

A contrario, pour l’UMP, la défaite est sévère. Avec seulement 35% des voix au niveau national, la Droite parlementaire réalise son plus mauvais score lors d’une élection sous la Véme République.

Deux faits notables sont à souligner à l’issue de ce scrutin :

  • Le Front National, le Parti d’extrême droite de Jean-Marie LE PEN, revient sur le devant de la scène politique avec des scores qui dépassent les 20% dans certaines régions ! Merci à Eric BESSON et son débat sur l’identité nationale !
  • Le MODEM de François BAYROU et le NPA d’Olivier BESANCENOT ont fait naufrage lors de ce scrutin.

En tant que Radicaux de Gauche, nous nous félicitons que le Député PRG Paul GIACCOBI ait ravi la Corse à l’UMP.

En Outre-Mer, si la Gauche perd deux régions, elle le doit essentiellement à sa division à l’île de La Réunion où deux listes de Gauche s’affrontaient au second tour. Quant à la Guyane, la liste de la Majorité Présidentielle en Guyane était conduite par le maire divers Gauche de Cayenne, une situation confuse qui permet donc difficilement une « analyse nationale » de ce scrutin.

Lors de ces élections régionales, les français ont à la fois plebiscité les équipes de Gauche qui gèrent la quasi totalité des régions depuis 2004 et condamné fermement la Politique que mène le Gouvernement FILLON et le Président de la République depuis 2007.

Yannick CAMBRAY
Président du PRG-SPM

Le commentaire d’Annick GIRARDIN, Député de l’Archipel et Secrétaire Nationale du PRG pour les Fédérations de l’Outre-mer :

Un succès historique pour la Gauche, un désaveu cinglant pour la ministre de l’Outre-mer !

Malgré une forte abstention ce dimanche 14 mars pour le 1er tour des élections régionales, le message que les Français ont  exprimé lors de ce scrutin est tout de même clair :

d’une part, les électeurs ont reconnu la bonne gestion des équipes de Gauche qui sont – rappelons le – à la tête de la quasi totalité des Régions depuis 2004,
d’autre part,  ils ont sanctionné l’UMP et la politique du Gouvernement.

On peut donc dire que l’UMP a subi une cuisante défaite et que le PS est devenu le premier parti politique français.

Pour nous radicaux qui étions alliés dès le premier tour avec les socialistes, il reste à confirmer ces bons résultats dimanche prochain en nous rassemblant avec nos partenaires naturels que sont « Europe Ecologie » et le « Front de Gauche ».

Un seul point noir lors de ce scrutin c’est la remontée du Front National qui est certainement due au fiasco du débat sur l’identité nationale mené par Eric BESSON et voulu par le Président de la République.

En ce qui concerne l’Outre-Mer, la Ministre Marie-Luce PENCHARD qui était candidate en Guadeloupe sur la liste UMP a subi une défaite cinglante. La liste PS de Victorin LUREL a été élue dès le premier tour (et c’est la seule sur l’ensemble du territoire français) avec 56% des voix contre seulement 14%  à l’UMP !  C’est ce que l’on appelle  communément une « raclée ».

Les résultats du 1er tour au niveau national :

PS-PRG : 29,48%
UMP : 26,18%
Europe Ecologie : 12,47%
FN : 11,74%
Front de Gauche : 6%
Modem : 4,24%

L’UMP à la veille d’une débâcle ?

A l’approche du premier tour des élections régionales qui se déroule en Métropole et dans les DOM ce dimanche 14 mars, et si l’on en croit les sondages qui fleurissent chaque jour sur les intentions de vote des français pour ce scrutin, l’UMP serait à la veille d’une véritable débâcle ! Seuls environ 30% des sondés soutiendraient la majorité présidentielle !

Pour tenter d’atténuer autant que possible cet échec annoncé de l’UMP, l’urgence à Droite est à la mobilisation. Le Président SARKOZY et le Premier Ministre François FILLON tentent de peser de tout leur poids dans cette dernière semaine de campagne, par une présence soutenue sur le terrain et dans les médias.

Mais rien ne semble y faire.

Pour l’UMP, rebaptisée par certains « Union pour une Machine à Perdre », c’est un « sauve qui peut » général qui domine cette veille de premier tour. Même en radicalisant la campagne, comme le fait le Secrétaire Général du parti présidentiel Xavier BERTRAND, la victoire annoncée de la Gauche semble se confirmer.
Mais attention, ces élections régionales se déroulent en deux tours et rappelons qu’un sondage n’a jamais fait une élection.

Yannick CAMBRAY
Président du PRG-SPM




DORDOGNE |
GENERATION ECOLOGIE VITROLLES |
Déclarations -A-tamourthiw |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Françafrique a du coeur
| les illusions perdues
| "Un homme qui crie n'est pa...