• Accueil
  • > Conseil territorial
  • > Séance du Conseil Territorial du lundi 29 mars : Le rachat des parts sociales que « Seafood » détient dans la SEML fait toujours débat !

Séance du Conseil Territorial du lundi 29 mars : Le rachat des parts sociales que « Seafood » détient dans la SEML fait toujours débat !

Cinq délibérations étaient à l’ordre du jour de la séance du Conseil Territorial de ce lundi 29 mars.

Sur ces 5 délibérations, 4 ont été votées à l’unanimité des conseillers présents dont celle sur la contraction d’un emprunt de 700 000 euros destiné à l’achat d’un navire pour assurer (enfin !) une desserte régulière sur Langlade.

Le conseiller territorial de Cap sur l’avenir, Yannick CAMBRAY, a souligné en séance que cette desserte était indispensable tant pour les langladiers que pour les habitants de Miquelon, et plus particulièrement pour les estivants, touristes, chasseurs et pêcheurs qui souhaitent se déplacer sur l’île voisine.
Cette desserte est également un outil de désenclavement, de développement économique et de sécurité pour les habitants de Miquelon-Langlade, une sorte de « roue de secours » pour un éventuel arrêt technique du futur bateau qui assurera la desserte de Miquelon.

Comme on pouvait s’y attendre, une délibération a fait l’objet d’une longue mise au point du conseiller territorial de Cap sur l’avenir. Il s’agit de celle concernant le rachat par la Collectivité des parts sociales que détient (détiendrait ?) « Louisbourg Seafood Investissements » dans la Société d’économie mixte SEML. A noter que le Président du Conseil Territorial a refusé de répondre aux remarques et interrogations soulevées par Yannick CAMBRAY, ce que nous ne pouvons que regretter.

L’intervention de Yannick CAMBRAY sur le « dossier Seafood » :

Séance du Conseil Territorial du lundi 29 mars : Le rachat des parts sociales que ycct290310.pdf

3 Réponses à “Séance du Conseil Territorial du lundi 29 mars : Le rachat des parts sociales que « Seafood » détient dans la SEML fait toujours débat !”


  • pourquoi opposer miquelon et st pierre ???le président du ct se trompe de combat…

  • a chose simple réponse simple la président du ct chef d’entreprise avec nos sous n’a qu’a nous présenter les situations d’exploitation de SPMSI (SPM SEafood International)… on aimerait bien savoir si nos sous servent à quelque chose???
    et si à chaque coopération régionale on en a pour 2 millions d’euros vaut mieux que les canadiens restent chez eux….
    combien ils ont mis de leurs sous à eux????14000 euros??? et les subventions publiques pour les travaux????
    G Grignon prend les employès de spmsi en otage ?? si on fait n’importe quoi pour sauver des emplois et que ça marche pas c’est remettre tout le monde dans la merde à court terme ….
    et si demain on jouait tous nos impôts au loto ce serait peut-être plus rentable ….
    facile de faire n’importe quoi quand c’est pas vos sous.
    on attend toujours le miracle annoncé chez spmsi depuis presqu’un an qu’ils sont là….on va pouvoir mettre des cierges en attendant le messie…..on ne nous dit pas tout comme dirait quelqu’un …
    la question est simple ..ça gagne des sous ou ça n’en gagne pas ????c’est ça la vraie question que si on perd des ronds faudra encore ajouter des impôts…un jour où l’autre pour récupérer les conneries et sur que les canadiens y zen auront rien à battre de la coopération régionale on va coopérer tous seuls pour boucher les trous

  • Je vois que depuis que je suis partit 1971 ,c’était en déclin!Mais Ça na jamais cessait de Décliner…
    Faut quand même voir ce qu’il ce passe ailleurs!
    Et prendre des idées…
    Beaucoup de promesses!
    Et avec deux bateaux rapide dans le port???

Les commentaires sont fermés pour l'instant.



DORDOGNE |
GENERATION ECOLOGIE VITROLLES |
Déclarations -A-tamourthiw |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Françafrique a du coeur
| les illusions perdues
| "Un homme qui crie n'est pa...