Va-t-on vers une disparition de « l’aide au billet d’avion » ?

Voilà plus de 6 ans que les St-Pierrais et Miquelonnais peuvent bénéficier une fois par an pour un déplacement vers la Métropole, de l’aide à la continuité territoriale (plus communément appelée ici « aide au billet d’avion »). Pour mémoire, cette aide consistait au versement d’une « prime » pour un billet aller-retour vers la Métropole de l’ordre de 260 euros pour un adulte et de 200 euros pour un enfant (respectivement : 290 euros et 220 euros pour les habitants de Miquelon), et cela sans aucune condition de ressource.

La ministre de l’Outre-Mer, Marie-Luce PENCHARD, a annoncé la semaine passée lors d’un déplacement sur l’Ile de La Réunion, les nouveaux critères qui régissent désormais cette aide.

Dans l’Archipel, le montant de cette « prime » passerait – quelle que soit la commune de résidence – à 290 euros, voire à 480 euros pour les personnes aux revenus très modestes.

Si de prime abord cette annonce peut paraître intéressante, force est de constater qu’à la lecture des nouveaux critères établis par le Gouvernement pour pouvoir bénéficier de cette aide, on doit vite déchanter.

Pendant 6 ans, des centaines (voire des milliers) d’habitants de l’Archipel ont pu profiter de cette mesure. Avec ces nouveaux critères, ceux qui pourront y prétendre se compteront désormais sur les doigts d’une main ! Et l’on exagère à peine !

Pour reprendre les termes du communiqué publié par le Ministère de l’Outre-Mer,
« sont éligibles à cette aide les personnes rattachées à un foyer fiscal dont le niveau de ressources, défini comme étant le rapport entre le revenu annuel et le nombre de parts, ne dépasse pas le montant supérieur de la deuxième tranche d’imposition (soit les familles non-imposables et celles concernées par la première tranche imposable). Un niveau d’aide majorée est prévu pour les personnes les plus modestes, soit celles présentant un niveau de ressources annuelles (rapport entre le revenu annuel et le nombre de parts) ne dépassant pas 6000 euros. »

Le public visé est donc désormais très restrictif puisque soumis à des plafonds de ressources particulièrement bas et en tout cas, pas du tout adaptés au contexte local!
Encore une fois, le Gouvernement est resté sourd aux remarques provenant de l’Outre-Mer, et tout particulièrement à celles exprimées par le Député de l’Archipel qui justement, dans un courrier daté du 5 mai 2010, exprimait auprès de Marie-Luce Penchard ses inquiétudes, et lui demandait de prendre en compte les réalités de chaque territoire ultramarin, afin de s’assurer que ces plafonds ne conduisent pas à limiter le nombre de personnes pouvant bénéficier de ces mesures essentielles pour des îles aussi isolées que les nôtres..

Avec le mise en place de ce nouveau dispositif, assiste-t-on notamment à la disparition de cette « aide au billet d’avion » sans que le Gouvernement le dise ouvertement ? On peut légitimement le craindre !

A notre avis, la majeure partie des gens qui bénéficiaient de cette aide ne pourra plus y prétendre. Quant à ceux qui répondront aux critères d’attribution, le montant de l’aide accordée ne sera vraissemblablement pas suffisante pour leur permettre d’entreprendre un voyage et un séjour en Métropole.

L’inquiétude est également grande concernant l’aide au passeport-mobilité études ou encore le passeport-mobilité formation professionnelle. Là aussi il y a fort à parier que la plus grande partie de nos étudiants et lycéens ne pourra plus bénéficier de la prise en charge à 100% par l’Etat de leur billet d’avion sur la Métropole ! Voilà une charge non négligeable qui incombera de nouveau directement au Conseil territorial.

Yannick Cambray

5 Réponses à “Va-t-on vers une disparition de « l’aide au billet d’avion » ?”


  • Pierre Marie CLOONY

    je me demande si nos responsables se rendent compte dans qu’elle état est le budget de la France, et le notre en particulier, plus aucune rentrées ou si peu, et on continue à demander des choses qu’on a jamais eu au temps des 3o glorieuses quand le fric coulait à flot,ballade en icelande en France et j en passe faut profiter pendant que ça donne ça ne durera pas et comme d’hab il y en a pour qui ce sera plus dur
    allez tout le monde en vacances à MIQUELON lANGLADE ET À LA NAGE POUR FAIRE DES ÉCONOMIES
    pour citer Albert Pen:
    « j’ai toujours mis en garde mes compatriotes si pour une raison ou une autre la Métropole cessait de nous assister qu’est ce qu’on fera….. »
    à oui les les bonnes paroles des prophètes le pétrole,les touristes
    si seulement les responsables cessaient d acheter des bateaux pourris et ça ce n’est qu’un exemple de gachis
    allez bonnes vacances quand même profitons du beau temps pour avoir des réserves pour le fuel l hiver prochain vu l’état de l’Euro
    enfin du moment qu’on parle de nous dans les partis politiques métropolitains…
    quant aux retraites, la prochaine étape du gouvernement:C EST DE FAIRE PAYER LES MORTS »
    nous fillons un mauvais coton mais comme dit la chanson:
    dans la vie faut pas s’en faire
    nos petites misères seront passagères
    tout ça s’arrangera
    dans quel état j’erre..
    Pierre Marie CLOONY

  • et ne parlons pas des aides au fret annoncées par ML Penchard comme rétroactives à Juin 2009 (voir réponse au sénateur sur le sujet) qui semblent également avoir du plomb dans l’aile ..normal pour du transport aérien !!!
    Décidément les moyens de transport ne sont pas à la fête sur l’archipel ..devrons nous bientôt élever des goélands pour faire la liaison avec la métropole à moindre frais????
    Ne parlons pas non plus du plan de relance ….ou autres sujets qui fâchent….
    la logistique c’est justement ce qui manque à SPM pour tenter de survivre et ce qui demanderait un investissement de l’Etat …en métropole on désenclave à coup de TGV ou d’autoroute pour permettre aux régions de se développer……ici il semble difficile de faire autrement que dans l »aérien ….
    le transport aérien est une nécessité vitale pour nous et on ne peut être tenus responsables des surcouts liés à notre position géographique et à l’absence de ligne directe… reste à calculer combien coûterait une liaison plus ou moins directe avec la métropole …si si soyons déraisonnables surtout si on en mesure en plus l’aspect économique évident pour le développement du territoire donc la baisse à terme des subventions de l’Etat pour peu que les finances locales en soient meilleures.
    Investir plutôt que boucher des trous ??? trou d’air ???? tant pour les passagers que pour le reste …..on avait cru comprendre que Y Jego avait pris en compte cet aspect ..ah il est plus ministre ??? qui c’est le nouveau ????et le suivant???? comme disait quelqu’un les promesses n’engagent que ceux qui les entendent …mieux vaut être sourd alors et vu l’âge promis de la retraite il y en aura de plus en plus en activité..des sourds !!!

  • Après il vont se demander, pourquoi les jeunes ne veulent pas rester, s’installer sur l’Archipel ???!!!??!!!!
    Il ne faut pas réfléchir au pourquoi de la chose bien longtemps!!!!
    On se demande même si les plus Ô placés là bas, si loin de nous, si eux ne veulent pas la mort totale de notre Archipel!!!!
    Nos besoins ne sont pas les mêmes que les DOM TOM, pffff franchement… au lieu, de dire ou faire des choses stupides, ils feraient mieux de venir nous rendre visite un peu plus souvent et de venir acheter chez nous voir si ils diront toujours la même chose!!!!

  • Je rejoints Estelle!On veut nous étouffer ,quand tous les jeunes seront partis,il ne restera que les gens âgés ,et la le gouvernement fera des neuvaines pour qu’ils meurent le plus vite possible!!!!!!!
    C’est pas 2 jours qu’il faudrait que gens de la haute(peut-être plus basse que nous)viennent à St pierre et miquelon ,mais un mois et + en plein hiver et vivre dans les mêmes conditions que nous.
    ABAT LES BELLES PAROLES!!!!!!!!!!!!!

  • les hautes sphères de l’etat n’ont pas de temps à perdre sauf en cas de campagne électorale …ML Penchard avait alors trouvé le temps de venir….mais on ne voit pas non plus les leaders de l’opposition qui ne viennent même pas en campagne électorale…bref tout ce beau monde ne semble pas motivé pour se bouger un peu trop occupé par soi la cour du roi soit les luttes internes du parti.
    L’ignorance de nos fonctionnaires parisiens de la réalité du terrain faisant le reste il y a de la route à faire pour faire entendre la voix de l’archipel !!! ça peut nous rappeler le bon Louis XVI et ses ministres rien ne change sous le soleil.

Les commentaires sont fermés pour l'instant.



DORDOGNE |
GENERATION ECOLOGIE VITROLLES |
Déclarations -A-tamourthiw |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Françafrique a du coeur
| les illusions perdues
| "Un homme qui crie n'est pa...