Conseil municipal : taxe sur l’électricité… laissons « souffler » les contribuables…

Le 2 juin dernier, les conseillers municipaux de Cap sur l’Avenir ont voté contre la délibération visant à augmenter la taxe sur l’électricité.
Même si Madame le Maire explique qu’il ne s’agit que d’une augmentation minime de 15 euros par an et par foyer, ce qui nous préoccupe ici, c’est qu’il s’agit, encore une fois, de « piocher » dans la poche des contribuables.

La pression fiscale des collectivités que nous subissons régulièrement depuis plusieurs années maintenant, ne représente pas obligatoirement de grosses sommes à chaque fois. Mais toutes ces sollicitations mises bout à bout : une part en moins par-ci, une imposition de l’épargne par là, hier une taxe sur l’eau… font qu’aujourd’hui, toute augmentation, même modique comme celle sur la taxe sur l’électricité, finit par peser lourd sur le budget des foyers.
Rajoutons à cela les augmentations du fuel, le prix du panier de la ménagère qui lui aussi ne cesse de « grimper », et les conséquences inévitables sur les prix, liées à la baisse de l’euro par rapport au dollar… nous pensons qu’il est temps de laisser souffler un peu les contribuables.

Les médias ayant tendance à ne relever que les sujets de désaccord, je précise que les conseillers municipaux de Cap sur l’Avenir ont voté POUR toutes les autres délibérations. Nous ne nous sommes pas engagés en politique pour faire une opposition systématique, mais pour aider du mieux que l’on peut la commune, selon nos convictions, et dans l’intérêt général.

Pierre Salomon,
Conseiller municipal de Cap sur l’avenir.

2 Réponses à “Conseil municipal : taxe sur l’électricité… laissons « souffler » les contribuables…”


  • de Lizarraga Jean

    Sans toujours être d’accord avec les positions de Cap sur l’Avenir, on ce qui concerne cette augmentation de la taxe dur l’électricité je rejoins totalement la position de ses conseillers municipaux car les contribuables ne peuvent même plus souffler tellement ils sont étranglés. Je me demande vraiment si nos représentants le perçoivent.

  • Pierre Marie CLOONY

    Jean ils s’en rendent compte. pour parodier Coluche : »t’as voté sans réfléchir ben oui si on avait réfléchi on aurait pas voté faut pas nous prendre pour de … quand même
    Malheureusement ce sera de pire en pire on veut tout et n’importe quoi ça coûte de plus en plus cher et la France en a marre de cracher
    il suffit d’écouter ou de lire les journaux
    et l’idée des compteurs d’eau a été relancée discrètement il y a quelques jour
    LE TEMPS DU TOUT GRATUIT C EST FINI MAIS ON A PAS ENCORE COMPRIS
    faut bien reconnaitre beaucoup de notre génération en ont bien profité (pas tous )
    ça fait rien on ira se baigner à la plage comme dans les pays chaud parait que ça se réchauffe……..
    ON A VOULU DE L EAU CLAIRE ON LA PAIE POURTANT AVEC DES BAINS DE BOUE Y A PAS DE RHUMATISMES ON VEUT DES EGOUTS QUI FONCTIONNENT ( là je ris un peu )ON VA PAYER ON VEUT LE TRAITEMENT DES DECHET ON VA LE PAYER ET COMME ON EST PAS NOMBREUX ON VEUT DES MISSIONS POUR N IMPORTE QUOI ON VA PAYER
    une phrase D’Albert Pen qui me fera toujours rire,
     » qu’est ce que ça signifie pour certains un voyage de moins à la Barbade ou aux Antilles 1983″ pour les autres c’est plus embêtant
    mon père disait toujours : » Pierre Marie C’est pas possible la France va pas continuer comme ça »
    ça fait trente ans cette année qu’il est parti mais je crois qu’on y est
    mais bon les bateaux vont bientôt naviguer 3 d’un coup pour combien de temps? et si on pariait en ligne pour être à la mode
    Pierre Marie CLOONY

Les commentaires sont fermés pour l'instant.



DORDOGNE |
GENERATION ECOLOGIE VITROLLES |
Déclarations -A-tamourthiw |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Françafrique a du coeur
| les illusions perdues
| "Un homme qui crie n'est pa...