« Aucun homme n’a assez de mémoire pour réussir dans le mensonge » – Abraham Lincoln

On n’y croyait plus ! Après des mois d’attente depuis son arrivée dans l’Archipel, « Le Cabestan » a enfin commencé ses rotations sur Miquelon il y a deux semaines maintenant. On ne peut que se féliciter pour nos concitoyens miquelonnais qui devraient retrouver, après 2 ans de rupture de service maritime passagers, une desserte inter-îles que nous souhaitons tous enfin régulière et fiable.

A ce propos, le Président du Conseil territorial qui était l’invité du journal télévisé de RFO le vendredi 3 septembre pour annoncer la « bonne nouvelle », aurait pu au moins avoir la délicatesse de s’excuser auprès de la population de l’Archipel, et plus particulièrement de Miquelon, des troubles endurés depuis deux ans à cause de sa gestion chaotique du dossier. Mais il n’est pas dans la nature de Stéphane Artano de reconnaître ses erreurs…

Pour preuve, à la question du journaliste Claudio Arthur concernant l’état du navire :

Stéphane Artano répond :

Faux et archi faux ! Cap sur l’avenir n’a pas dit « après » l’achat du navire que les moteurs étaient fichus ! Comme le souligne Claudio Arthur, Cap sur l’avenir avait alerté le Président du Conseil territorial sur le problème des moteurs durant la séance officielle de novembre 2009, justement avant que soit voté l’achat du navire.

Puis le Président poursuit :

Le Président du Conseil territorial joue les victimes et s’émeut que certaines choses lui auraient été cachées… mais Yannick Cambray l’avait bel et bien prévenu avant achat, lors de la séance officielle de novembre 2009 :

Extrait de l’intervention de Yannick Cambray – Conseiller territorial de Cap sur l’avenir :

« Il faut savoir que le nombre d’heures de navigation du LOCMARIA (lié à la visite décennale obligatoire) fait qu’en 2010 les moteurs devront subir une révision globale (que l’on appelle dans le jargon maritime la « révision W6). (…) Cette révision est d’autant à craindre qu’il semble, toujours selon les techniciens, que les entretiens sur ce navire n’ont pas été faits de manière régulière. » !!!

De plus, notre amiral en herbe n’a aucun recours et il le sait bien, car le Président du Conseil territorial est entièrement responsable de cette situation ! En novembre 2009, toujours lors de la séance officielle au cours de laquelle a été voté l’achat du « Locmaria », Yannick Cambray mettait pourtant en garde Stéphane Artano sur le type de contrat d’achat qu’il avait choisi, qualifiant même ce choix de « pari risqué » !

Extrait de l’intervention de Yannick Cambray – Conseiller territorial de Cap sur l’avenir :

« Après avoir pris l’attache de capitaines et surtout de mécaniciens d’armement oeuvrant sur la façade Atlantique métropolitaine, après avoir sollicité les conseils et les avis d’experts maritimes, après avoir longuement discuté avec des responsables maritimes qui connaissent ce navire, force est de constater que l’achat du LOCMARIA tel que vous le prévoyez est loin de nous enthousiasmer.

Je m’explique…

Sur la forme du contrat :

Pour l’achat de ce navire vous avez privilégié ce que l’on appelle dans le jargon maritime « As is, where is » c’est à dire « en l’état ». Cette procédure ne permet aucun recours après l’achat et tout reste à la charge de l’acheteur en cas de vices cachés, avec les surprises que cela peut comporter quand il y a des antécédents et surtout quand il n’y a pas « d’historique du navire » pour vérifier si les entretiens des différents matériels et moteurs ont bien été réalisés en temps et en heure.

La procédure la mieux adaptée pour l’achat d’un tel navire de 10 ans d’âge, avec des technologies aussi pointues, mais aussi si fragiles, aurait été le « full terms » où, dans ce cas, l’acheteur dispose de « l’historique du navire » avec tous les certificats et visites à jour, donc garantie par les bureaux de vérification.

C’est un choix, ou plutôt un pari, mais pour un bateau de 10 ans avec des techniques pointues, mais je le répète, fragiles, cela nous semble un pari risqué.« 

Stéphane Artano a parié, mais c’est nous qui avons perdu et qui paierons la facture !

Le Président de la Collectivité a fait un mauvais choix… qu’il en assume l’entière responsabilité et qu’il arrête de nous raconter des histoires et de nous prendre pour ce que l’on n’est pas !

Nous pensons également aux professionnels du tourisme et aux personnes qui ont des maisons sur la Péninsule de Burin, qui ont également souffert de l’absence de liaison sur Terre-Neuve, même s’ils ont pu compter en partie sur les rotations de l’Aréthusa. Mais il semblerait, selon les dernières déclarations du Président sur les ondes de RFO, que ceux-ci devront attendre encore un peu… car il faut organiser les structures d’accueil sur Terre-Neuve…

« Ce qu’il faut avoir à l’esprit c’est que nous sommes en territoire étranger, au Canada en l’occurrence et ce n’est pas aussi simple que d’être à Miquelon ou à Langlade » Stéphane Artano – Radio SPM 15/09/10

Le Président du Conseil territorial vient d’avoir une révélation : le Canada c’est l’étranger !

« Aujourd’hui on a initié des démarches auprès du Gouvernement pour obtenir une autorisation de vente et je vous signale que nous n’avions pas de local à Fortune, on vient tout juste de louer un local à la Mairie de Fortune… » Stéphane Artano – Radio SPM 15/09/10

Il était temps d’entamer les démarches !

Mais de qui se moque-t-on une nouvelle fois ?! Ce n’est pas une découverte que « Le Cabestan » doit desservir Terre-Neuve ! Qu’est-ce qu’a attendu le Conseil territorial pour entamer les démarches depuis que « Le Cabestan » est arrivé à SPM en mars dernier ?

Cela veut donc dire que toutes les déclarations faites par l’Amiral ces derniers mois, nous annonçant la mise en route du « Cabestan » d’abord en Avril, puis en Juin, puis en Juillet, puis en Août… tout ça c’était du flan et qu’il le savait pertinemment puisqu’il n’avait jusqu’à présent initié aucune démarche pour la structure de commercialisation de la desserte sur Fortune.

Mais quelle piètre considération de la population peut donc avoir Stéphane Artano pour imaginer une seule seconde que nous allons indéfiniment avaler la soupe de carabistouilles qu’il nous sert depuis des mois pour tenter de masquer le fiasco de son opération « Cabestan » ?

12 Réponses à “« Aucun homme n’a assez de mémoire pour réussir dans le mensonge » – Abraham Lincoln”


  • President's Choice !

    et paf !

  • Ça a le mérite d’être clair, des rappels comme cela permettent bien d’analyser la situation dans laquelle notre président nous a mis et surtout de se rappeler de choses dont on aurait oublié avec le temps. Il coule, il ne va pas tarder à appeler la SNSM.

  • miquelonais d'occasion

    quand on pense qu’était prévu un immense cocktail à bord du cabestan lors de la délivrance !!!! annulé à la dernière minute fort heureusement c’eut été de la provocation…..
    et si on parlait du fret vers Miquelon ….autre soucis avec la limitation d’emport ( 20 tonnes sur la porte !!) de l’aldona qui ne peut même plus prendre un container normalement chargé
    Miquelon bénéficie d’une « sous-traitance » dans tous ses dossiers ….les miquelonnais ne seraient-ils aux yeux de certains que des demi st Pierrais????? on peut à l’examen des faits douter de la prise en compte des problèmes de Miquelon qui reste dans une situation exsangue de ses finances …..les mannes allant ailleurs
    de doux rêveurs imaginant de plus qu’avec les avatars judiciaires récents de promoteurs de projet économique il y ait encore des investisseurs imprudents pour venir développer des affaires chez nous !!
    veut-on tuer Miquelon pour s’en débarrasser ?????donnez nous une réponse claire pour commencer de préparer les bagages
    comment parler de développement du territoire avec une telle politique les discours c’est bien mais seuls les actes font foi…

  • De qui se moque-t-on ???
    En tous cas un grand bravo à monsieur Cambray qui lui ose dire la vérité… et ouvrir les yeux à la population.
    Saint-Pierre ne va plus, et ceci dans tous les domaines….
    Pensez y au prochaine élection !!!

  • On ne nous dit pas tout

    Je pense que la procédure la mieux adaptée aurait été un appel d’offres.
    Le PCT a preferé invoquer l’urgence alors qu’elle ne pouvait l’être au sens du code des marchés publics.
    S’il avait utilisé cette procédure, les choses ne se seraient pas passées ainsi.
    Pour preuve, il a respecté la procédure pour le bateau pour Langlade et tout s’est bien passé.
    Pourquoi d’ailleurs était il aussi insistant dans les médias sur son obligation de respecter le code des marchés publics pour la jeune France. Il devait préparer sa défense pour ce qui lui tombera dessus si le procureur se penche sur le sujet de l’acquisition du cabossé.

  • miquelonnais d'occasion

    et si il n’y avait que le cabestan …allez on dépasse le budget..pas grave le Président a dit qu’il faisait cela tous les jours..ah bon qui c’est qui paye???? et les sous du dépassement auraient peut-être été utiles ailleurs …en attendant le cabestan a du nous manger quelques budgets sociaux(??) ou autres et on ne parle pas de subventions votées en catimini ( à 5 en bureau) courant juillet ( voir le JO) pour financer des projets importants …dont on n’a même pas le détail au JO.
    L’etat s’en fout pas mal ..pas son problème qu’il dit ..démerdez vous avec vos élus …politique de l’autruche comode ..article 74 !!
    ya pu qu’a demander le rattachement de Miquelon au Nouveau brunswick ..ou aux îles de la madeleine ….avec les acadiens !!!pêut-être qu’ils seront meilleurs que la France pour nous soutenir…

  • l'enfant de la patrie

    J’espère que les gens de l’archipel se souviendront de tout ça lors des éléctions de 2012. Il serait assez rigolo de faire un remix de toutes les interventions du Président du CT, style toutes les choses aimables qu’il a pu dire sur les autres, vous savez « les incompétants » (Particuliers, Etat, politiciens bref tout le monde) et de faire un montage de tout ca. Je pense qu’il perdrait des plumes le pauvre « riche ».

  • Je trouve les saint-pierrais-miquelonais bien indulgents avec leur élu.
    Peut-être parce qu’il l’ont élu, justement… difficile de reconnaître ses erreurs.

  • miquelonnais d'occasion

    il a bien raison ce deltajules ..tout le monde peut se tromper mais la réalitè des élections fait que l’on ne peut échanger ce produit électoral avant la date prévue sur la DLC…comme pour les fromages…
    et un chef qui s’entoure d’autant d’incompétence est-il compétent lui-même???on se demande d’ailleurs à quoi servent les vice-présidents et autres membres de cette oligarchie soviètique?
    on peut en rire si la situation économique locale n’était pas dans un Etat lamentable soutenue par les injections de fonction publique qui deviennent l’économie de l’île.
    a terme cela ne peut perdurer d’autant que la tendance n’est pas au maintien d’une économie sous perfusion …..ça manque de globules !!!
    restons démocratiques ..jusqu’aux prochaines élections….même si la veuve est au musée de l’arche !!!!!

  • En tout cas moi je crois plus à ces salades, que ce soit sur le Cabestan ou d’autre sujets. Quand on discute avec les gens concernés par les dossiers dont il parle, on constate souvent que le PCT présente les choses de la manière qui l’arrange lui, mais qui n’est pas obligatoirement la réalité.

  • Petite blague :

    Appel au CT :

    Monsieur X : Bonjour Amiral ARTANO, je voudrais savoir si vous faites Fortune avec le Cabestan ?
    Amiral ARTANO : Et bien a vrai dire, je suis plutôt en train de faire faillite avec !!

    Ahahahahahahah :)

  • tend qu’il y’aura pas un « capitaine » sur se bateau (SPM) on sera toujours a la dérive!

Les commentaires sont fermés pour l'instant.



DORDOGNE |
GENERATION ECOLOGIE VITROLLES |
Déclarations -A-tamourthiw |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Françafrique a du coeur
| les illusions perdues
| "Un homme qui crie n'est pa...