Conseil territorial : le dossier Seafood

Annick GIRARDIN, Député de l’Archipel et Conseiller territorial de Cap sur l’Avenir, était l’invitée du journal télévisée de RFO SPM ce jeudi 14 octobre. Le journaliste Claudio ARTHUR l’a interrogé sur le dossier du non-paiement des cotisations sociales par la société SPM Seafood :

http://www.dailymotion.com/video/xf7vmt

5 Réponses à “Conseil territorial : le dossier Seafood”


  • Qu »une entreprise en difficulté ne puisse pas facilement payer ses cotisations passe encore..mais pas un projet ambitieux professionnel bien mené qui sait où il va et qui réjouit tous les jours notre président tant les résultats sont bons (c’est ce qu’il a dit à la télé)…..où alors c’est que c’est pas aussi brillant que cela…ou encore que l’entreprise veut délibérément ne pas payer….ce qui serait le comble.
    difficile de comprendre que ces entrepreneurs présentés comme les sauveurs de la planète soient aussi négligents dans leur gestion.
    on peut s’inquiéter pour les salariés de cette entreprise « performante » soutenue a grand renfort de fonds si les dirigeants sont aussi mauvais en gestion …car ce sont les salariés qui vont encore payer les pots cassés..et les contribuables qui sont parfois les mêmes.
    Comme pour le cabestan on est encore dans le qui marche méthode coué…..probablement encore des conseillers mal renseignés qui ont enduit en erreur le dossier….d’un forte couche de mal voyance.
    a quand les bouteilles d’huile de foie de morue à la télé????on trouvera bien une excuse pour expliquer ces difficultès imprévues ..les morues ont les yeux en coin et les poissons sont en vacances aux pays chauds…bon ya les inuits qui arrivent ouf……on va enfin faire du steak de phoque c’est pas ce qui manque…ou des cubes d’iceberg au sirop d’érable…si vous avez d’autres idées allez y ..un petit tour à RFO et hop ….nouvelle production miracle …ah enfin une bonne idée l’eau de mer bénite…ya ce qu’il faut et on a déjà la grotte sur l’île aux marins et au moins on pourra noyer notre chagrin dedans…..

  • Cap sur l’avenir…
    Je vous trouve bien indulgents et j’ai trouvé notre député fort peu vindicative lors de sa dernière apparition au journal télévisé du soir.
    je m’explique…
    Notre président du conseil territorial,à l’occasion de sa énième intervention sur le thème « on a acheté un bateau magnifique,pas cher,fiable et tout » s’est autorisé un dérapage verbal qui est de mon point de vue tout à fait indigne d’un élu,fût-ce un élu de Saint-Pierre et Miquelon.
    Affirmer qu’il espère que les gens de cap sur l’Avenir,puisqu’ils critiquent l’achat de ce bateau,n’y mettrons pas les fesses c’est, toujours de mon point de vue,un langage de VOYOU.Un tel dérapage de la part d’un représentant ayant brigué et obtenu par suffrage démocratique la confiance de la population,c’est totalement hors de propos,c’est de la politique de république bananière,de la communication de bistrot.C’est de l’irrespect humain de surcroît.
    N’avez-vous appris,Monsieur Artano,dans les couloirs du pouvoir majoritaire que vous fréquentez pourtant,qu’il existe,même envers les adversaires politiques,des règles d’élémentaire courtoisie avec
    lesquelles on ne transige pas?
    N’avez vous appris,Monsieur Artano,que même les adversaires politiques sont des contribuables,et qu’à ce titre,ils participent comme tout le monde,même s’ils les critiquent,au financement des projets de la collectivité ?
    A ce titre,ils ont,autant que vous,autant que nous tous, pour utiliser votre langage de charretier,le droit de « mettre leurs fesses » dans le Cabestan,bateau de la collectivité.

  • bien vu…ce d’autant que « faire un sketch » en parlant des élus de l’opposition n’est pas non plus une expression d’une élégance rare… serait-on à ce point dans un régime personnel du pouvoir ?????les propos du Président pourraient laisser croire que nous avons changé de régime ..on peut s’étonner de l’absence récurrente du « on » dans les interventions du Président de la collectivité qui normalement devient l’élu de tous les habitants après la campagne électorale. Un peu d’humilité ferait du bien….et il faut savoir accepter les critiques dans un régime démocratique où alors cela devient une dictature…..

  • Pour ma part ce qui m’a le plus énervé dans cette pantomine c’est que M le President puisse déclarer froidement qu’il trouvait petit la réaction de cap sur l’avenir quant aux 4000 euros de subvention par employé de Sea Food , il est vrai qu’il est toujours plus facile de raisonner avec l’argent des autres d’une part et d’autre part d’appliquer aux con-tribuables que nous sommes le vieille adage  » faites ce que je dis pas ce que je fais » quand les conseillers territoriaux ne payent pas l’impot(à l’exeption du Président)sur les indemnités percues.
    Toujours dans les choses qui agacent fut la réaction epidermique du PDG de Sea Food se positionnant en sauveur de l’emploi local, une chose est sure il ne va pas faire banqueroute avec 2,5 millions d’Euros de subvention….oh pardon de prise de participation bon je ne fais pas trés bien la différence je suis un béotien de la politique locale.
    Néenmoins je propose de rebaptiser SPM SEA FOOD en DANAIDES BARREL LTD…..pour ceux d’entre vous qui ne sont pas familier avec la langue de Skakespeare je fais allusion au tonneau des Danaides.

  • Pierre Marie Cloony

    Très joli nom de société Rufus et drôle on peut encore rire heureusement
    Pierre Marie CLOONY

Les commentaires sont fermés pour l'instant.



DORDOGNE |
GENERATION ECOLOGIE VITROLLES |
Déclarations -A-tamourthiw |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Françafrique a du coeur
| les illusions perdues
| "Un homme qui crie n'est pa...