• Accueil
  • > Conseil territorial
  • > Projet de réserve naturelle des « Grand et Petit Colombier » : la demande d’un référendum se fait pressante…

Projet de réserve naturelle des « Grand et Petit Colombier » : la demande d’un référendum se fait pressante…

Après l’intervention en séance officielle du Conseil territorial des conseillers de Cap sur l’avenir, demandant au Président Artano l’organisation d’un référendum concernant le projet de réserve naturelle des « Grand et Petit Colombier », le Président de la Fédération de Chasse, Marcel-Christophe Dagort, avait lui aussi exprimé son souhait de voir le Conseil territorial organiser une consultation populaire sur la question.

La demande se fait pressante, puisque nous avons été informés que le 9 novembre dernier, le Président de l’Association des Plaisanciers écrivait au Président du Conseil territorial en ce sens, suivi le 18 novembre par le Président de l’Association des Résidents de Langlade qui, lui aussi se faisait le relai de ses adhérents auprès du Président de la Collectivité pour que celui-ci organise un référendum.

Le Président Artano persistera-t-il à rester sourd à cette requête légitime et manifestement largement partagée par la population ?
 

 

4 Réponses à “Projet de réserve naturelle des « Grand et Petit Colombier » : la demande d’un référendum se fait pressante…”


  • Ya de l’espoir même le pape (après essai?) à changé d’avis !!! enfin… sur l’utilisation du préservatif !!

  • 3 associations réclament l’organisation d’une consultation populaire sur le dossier de la réserve du grand colombier. Pourquoi ces associations ne se concertent-elles pas pour mettre en place une pétition officielle qui demanderait l’organisation d’un referendum sur cette question ? Notre statut permet cette démarche officielle et l’organisation d’un referendum si 5% des inscrits sur les listes électorales le réclament. Du coup pas besoin d’attendre le feu vert du président du conseil territorial. C’est la population qui réclamerait officiellement un referendum et c’est la population qui déciderait ensuite par oui ou par non des suites à donner à ce projet de réserve. Chiche ?

  • se souvenir ...........

    Vous vous souvenez des 1200 signatures récoltées l’an dernier pour demander au Président du CT une consultation sur le type de desserte maritime désirée par la population pour l’Archipel!!
    Vous vous souvenez de ce qu’en a fait le Président de ces 1200 signatures ??

  • Oui je me souviens, il s’est assis dessus et c’était bien plus que 5% des inscrits.
    La force de VOTRE identité n’est pas bien belle M. Artano, elle aurait besoin d’un sérieux relooking.

Les commentaires sont fermés pour l'instant.



DORDOGNE |
GENERATION ECOLOGIE VITROLLES |
Déclarations -A-tamourthiw |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Françafrique a du coeur
| les illusions perdues
| "Un homme qui crie n'est pa...