« Les faits du Prince… »

artanoinfo.jpg
Depuis son arrivée aux manettes de la Collectivité territoriale en 2006, Stéphane ARTANO nous a habitués à bien des dérapages, à bien des abus et tentatives d’intimidation de toutes sortes, dont voici quelques exemples parlants :

  • Au lendemain de son élection, le Président ARTANO a demandé par courrier électronique au Préfet de l’époque une mutation d’office du fonctionnaire Annick GIRARDIN pour des motifs totalement fallacieux. Belle façon pour un tout jeune élu de vouloir écarter une opposante politique ! La couleur était annoncée…
  • Toujours dans l’euphorie de sa victoire, et pour mieux asseoir son omnipotence, le Président ARTANO ordonne que les mairies de Saint-Pierre et de Miquelon soient exclues des négociations du contrat Etat/Région, alors que pour la première fois, cela était possible ! Cette décision, pour le moins maladroite, a privé les municipalités d’engagements financiers de l’Etat pour leurs propres projets ! Belle démonstration de solidarité et de responsabilité !
  • Fin 2007, le Président ARTANO organise au dernier étage de la Sodepar, en nocturne et à huis clos, sans convocation et sous la protection de la Gendarmerie, une séance du Conseil Territorial pour poursuivre celle qui avait été interrompue l’après-midi même, suite à la mobilisation de différents corps de métiers (dockers, marins journalistes, pilotes…) inquiets des choix du Président faits sans concertation, ou réclamant une simple augmentation de leurs indemnités. C’est la première fois dans l’histoire politique de l’Archipel que l’Assemblée territoriale se réunissait sous la protection des forces de l’ordre. Bel exemple de despotisme !
  • Depuis 2006, bien des présidents d’associations se sont vus taxés publiquement, pour certains de « pomme pourrie », pour d’autres de « manipulés politiques », dès lors qu’ils ont osé exprimer leur désaccord sur les choix du Président !
  • Suite à l’achat du « Cabestan », il n’a pas hésité à s’en prendre aux médias locaux (RFO, Echo des Caps) qui ont osé s’informer sur ce navire. Une équipe de RFO Paris s’est même vue interdire de filmer le nouveau navire de la Collectivité qui se trouvait à quai dans un port breton ! Même interdiction pour RFO SPM d’aller filmer l’intérieur du navire lors de son arrivée à St-Pierre, et encore moins de suivre sa longue immobilisation dans le port de St-Jean de Terre-Neuve pour réparation !
  • En 2009 il tente de museler les conseillers territoriaux de “Cap Sur l’Avenir” (seule opposition au sein de l’Assemblée Territoriale, il est bon de le rappeler ) en portant plainte pour diffamation, alors que ces derniers ne s’étaient contentés que de dénoncer des abus dans le dossier Seafood ! Bien évidemment, les frais d’avocats du Président restent à la charge de la Collectivité, donc des contribuables St-Pierrais et Miquelonnais !
  • Il se permet même envers les conseillers de “Cap Sur l’Avenir “des menaces à peine voilées en déclarant publiquement sur l’antenne de RFO qu’il espérait fortement que ces derniers “n’oseraient pas mettre leurs fesses” sur le Cabestan ! Son navire !

Et la liste n’est malheureusement pas exhaustive !

Aujourd’hui, pour une simple chronique caustique, diffusée lors d’une émission télé, et qui a déplu au Président, il décrète autoritairement une interdiction totale d’accès aux seuls journalistes de SPM Première dans les lieux publics dépendant de la Collectivité (Centre Culturel et Sportif, Patinoire, Maison des Loisirs, Musée-Archive…) ! Et pourquoi pas demain, SPM Seafood, le Comité Régional du Tourisme, la Maison de retraite ou la Place de l’église !

Cet énième débordement constitue, à notre sens, une menace directe contre la liberté d’expression !

Cette interdiction promulguée par Stéphane ARTANO envers SPM Première revient à refuser à la population le droit d’être informée de ce qui se passe dans les structures publiques que nous finançons par le biais de nos impôts ! Il faut qu’il comprenne que ces structures ne sont pas sa propriété privée !

6 Réponses à “« Les faits du Prince… »”


  • Quelques sujets de notre petite actualité quotidienne tournés en dérision par une journaliste locale qui s’improvise chroniqueuse.
    Tel est le crime; le Crime de lèse majesté !!!

  • Le petit prince !! en tout cas celui d’Antoine St Saint-Exupéry et bien différent.

    Alors c’est peut être le Prince celui d’Alexandre Dumas , qui oppressait son peuple , ou encore de la fable de Jean de la fontaine
    qui à traité le sujet de ces « petits princes » dans « La Grenouille qui veut se faire aussi grosse que le Bœuf »
    Une grenouille vit un boeuf
    Qui lui sembla de belle taille.
    Elle, qui n’était pas grosse en tout comme un oeuf, ……………
    S’enfla si bien qu’elle……….Le monde est plein de gens qui ne sont pas plus sages.
    Tout bourgeois veut bâtir comme les grands seigneurs ,
    Tout prince a des ambassadeurs,
    tout marquis veut avoir des pages

    en conclusion Qu’est ce que cela aurait donner si nous avions eu un Stéphane Guillon sur la chaine local ou encore les guignols de l’info en effet ne dit on pas que ‘tout humour un peu élevé commence par cesser de prendre au sérieux sa propre personne ‘ou encore qu’il faut apprendre à rire .pour atteindre l’humour supérieur,et cessez d’abord de ce prendre .au sérieux

    apprenons plutôt à en rire ! gardons notre humour !!

  • AH que l’exercice est difficile entre la caricature le billet d’humeur ou la chronique un peu acide de nos humoristes ..locaux ou nationaux.
    on se souviendra des caricatures de Mahomet déplaisantes aux obscurantistes ayatollahs intégristes.
    que dire des chroniques d’un Yvan levaî ou d’autres journalistes parfois inspirés dans la critique du pouvoir en place et pas toujours complaisants avec ledit pouvoir.
    doit-t-on faire boire la cigüe à notre malheureuse imprudente des ascenseurs….même si l’on n’est pas d’accord avec le propos il est clair que l’exercice local de ce type de diatribe n’est pas possible. Beaumarchais en son temps disait déjà :
     »
    Pourvu que je ne parle ni de l’autorité, ni de la politique, ni de la morale, ni des gens en place, ni de l’opéra, ni des autres spectacles, je puis tout imprimer librement, sous la direction, néanmoins, de deux ou trois censeurs. »
    rien de changé à l’ouest !!!!

  • Archipel Demain ne manque pas d’air ! Dans leur dernier article mis en ligne sur leur site, on s’en prend à Mr Cambray en écrivant  » Cambray … se rend-il compte que ce climat est dû au fait que les st pierrais et miquelonnais n’ont plus le droit de dire quoi que ce soit, ni de rien faire ? Sauf de faire comme on leur dit de faire, comme en métropole ?  » !!!
    Comme je le dis plus haut, ils ne manquent pas de toupet !!

    Après que leur « chef » ait interdit (en toute illégalité au passage) l’accès des structures PUBLIQUES qui dépendent du Conseil Territorial pour une simple chronique dans une émission télé, il ne faut pas manquer d’air pour oser écrire que « les st pierrais et miquelonnais n’ont plus le droit de dire quoi que ce soit, ni de rien faire « . Nous prendrait-il pour plus « c… » que nous sommes ?
    Les exemples seraient trop nombreux à citer pour démontrer leur mauvaise foi. Mais je me souviens de l’exemple de la propriétaire d’un établissement touristique de Miquelon qui a reçu la visite de la gendarmerie (le « chef » était une nouvelle fois furax qu’il puisse être mis en cause et reconnu responsable !) pour avoir simplement osé exprimer sur les ondes sa colère et son ras le bol en raison des couacs de la desserte maritime en passagers inter-îles, ce qui pénalisait son activité et mettait en péril son entreprise !

    Alors oser dire que les st pierrais et miquelonnais n’ont plus le droit de s’exprimer ou faire quoi que ce soit, de leur part c’est vraiment culotté !

  • l'enfant de la patrie

    Bravo Cathy j’y été ce jour là et je suis resté surpris et choqué de cette mise en garde. Par la suite il y a eu d’autres visites du même genres, toujours pour des personnes qui avaient eut le malheur de donner leur opinion. Lorsque l’on regarde les journaux l’on trouve des similitudes de méthodes avec les pays comme : la Chine, l’Iran…Donc no comment.

  • Il est assez cocasse de rappeler que le mouvement archipel demain publiait pendant des années un journal qui était intitulé ( ça vaut son pesant d’or ! )…… » Le Vent de la Liberté » !!!! inutile de commenter !

Les commentaires sont fermés pour l'instant.



DORDOGNE |
GENERATION ECOLOGIE VITROLLES |
Déclarations -A-tamourthiw |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Françafrique a du coeur
| les illusions perdues
| "Un homme qui crie n'est pa...