• Accueil
  • > Conseil territorial
  • > « La force de notre identité » : un slogan accrocheur en 2006… Mais 6 ans après, qu’en reste-t-il ?

« La force de notre identité » : un slogan accrocheur en 2006… Mais 6 ans après, qu’en reste-t-il ?

Nous avons reçu il y a deux jours des représentants des dockers fort désabusés de voir à quel point les affaires du port de Saint-Pierre vont de mal en pis, mais surtout très en colère suite à l’annonce de l’expédition prochaine de l’ammoniaque du frigorifique qui annule de fait, tout espoir de reprise d’activité de transbordement, alors que des demandes d’armements étrangers ont pourtant été formulées pour ce type de service.

La raison d’être de notre Archipel fut la pêche. Ce secteur a représenté pendant des siècles, avec toutes les activités économiques qui tournent autour de la mer, le fondement même de notre économie.

Au cours d’un déplacement en Métropole ou ailleurs, nous avons tous été fatalement confrontés à la question : « Mais qu’est-ce que vous faites à Saint-Pierre-et-Miquelon ? » Et on pouvait tout naturellement répondre : « la pêche »…

C’est ça une identité, savoir d’où on vient et pourquoi on occupe ce petit bout de terre française au large du Canada.

Aujourd’hui, force est de constater qu’il ne reste plus grand-chose de notre « identité » … rien ne va plus ! La Pêche est moribonde, le port est vide et une partie de nos quotas reste à l’eau !

« Le conseil général étant le gouvernement du pays » (extrait du programme d’Archipel Demain aux cantonales 2006), ce triste bilan doit être mis à son crédit …. ou plutôt à son passif !

Après 6 ans de « gouvernance » du Président Artano, le constat est amer, pour ne pas dire tragique pour notre « identité » : à cause des mauvais choix du Président de la Collectivité, plus aucune usine de traitement de poisson ne fonctionne sur Saint-Pierre et les dernières installations frigorifiques qui permettaient encore quelques opérations de transbordement dans l’Archipel ont fermé courant 2011 !

Et pour couronner le tout, l’actuel chef de l’exécutif qui en 2006 dénonçait dans son programme : « (…) ce ne sont plus nos élus qui tiennent la barre, mais l’Administration et l’Etat » a finalement aujourd’hui abandonné l’avenir de notre secteur pêche dans les mains de l’Etat et de missionnaires (des « technocrates » comme il disait à l’époque).

« Le conseil général doit mobiliser la population autour de son identité : c’est son devoir et sa responsabilité de commencer à tracer la route pour remettre l’archipel en mouvement » écrivait encore le Président Artano en 2006… quel désenchantement depuis pour la population !

Pour notre part, nous croyons en une activité « pêche » pour notre Archipel. Nous sommes convaincus que notre port a des atouts à faire valoir dans la région. Nous n’accepterons jamais le fatalisme, la frilosité, le manque d’ambition et l’incompétence qui prévalent « Place de l’église ». Alors oui, nous comprenons aujourd’hui la colère de tous ceux qui ont pu croire un moment donné en de « belles paroles ».

Mais nous ne nous résignerons pas à voir notre Archipel mourir à petit feu ! Au cours des derniers siècles, nos ancêtres nous ont prouvé que malgré les difficultés ils ont toujours su rebondir. C’est encore cette force de caractère qui nous anime pour redonner à notre territoire des perspectives, un avenir pour nos jeunes et une véritable ambition à la population.

Nous partageons donc les inquiétudes des dockers, parce que pour nous la pêche et toutes les activités économiques qui tournent autour de ce secteur ont encore toute leur place dans notre patrimoine économique, social et humain, même si certains ont échoué ou ne croient plus dans ces bases fondamentales de notre « identité » !

16 Réponses à “« La force de notre identité » : un slogan accrocheur en 2006… Mais 6 ans après, qu’en reste-t-il ?”


1 2
  • allez allez vous en reprendrez bien un deuxième comme en corée du nord ??? la force de notre identité territoriale?
    Mon avion ……ah bon on croyait qu’il appartenait à la collectivité donc à nous ???? pauvre Olano qui a oublié que l’avion appartenait « personnellement » au président de la SEM ???
    mon centre culturel ma piscine mon bateau ajoutez donc territorial à tout !!!!et comme dirait Azanavour .. »mes emmerdes »…..
    allez braves sujets territoriaux on a reculé d’une case sur ce territoire médiéval et surtout n’offensez pas la susceptibilité du monarque !! attention on va remettre en service « ma guillotine » de mon musée territorial de l’arche à moi !!! le goélands territoriaux sont-ils autorisés à stationner sur les cailloux territoriaux?? et les baleines territoriales à poser sur les photos des touristes territoriaux??
    Oyez oyez la démocratie territoriale est en marche.

  • Il faudrait peut-être signaler à M. Artano que nous ne sommes plus à l’époque où quand le roi parlait les sujets obéissaient, et même à cette époque certains se révolter.
    Depuis 6 ans il est plutôt le roi de la boulette, et elles coûtent chères, très chères ses boulettes que nous contribuables payons. Il est facile de faire tout et n’importe quoi avec l’argent des autres.
    Sur l’archipel depuis 6 ans nous avons le produit local l’Artanonator(nouveau pesticide), là où vous l’appliquez plus rien ne résiste. M. Artano ne doit pas savoir qu’un pesticide est fait pour détruire ce qui est nuisible, il me semble qu’il se soit trompé de cible depuis son arrivée.
    Oyé, oyé braves gens, préparez vos pulvérisateurs pour mars afin de donner un grand coup sur l’Artanonator.

  • Parce que évidemment vous auriez fait mieux!!!! Rions, rions en coeur et encore.

  • Je ne suis pas persuadé que ça vous fasse vraiment rire, sinon jaune. La population non plus d’ailleurs !

    Pour ne rappeler que 2 exemples parlants :

    - Le fiasco du Cabestan et de la desserte maritime en passagers : on ne peut pas dire que Cap sur l’Avenir n’avait pas prévenu M. Artano du gouffre financier qu’était ce navire, avant que le Président ne s’entête à faire ce mauvais choix.
    - Combien aura coûté le mauvais choix SPM Seafood ? Plus de 5 millions d’euros en 2 ans engloutis pour rien ! Il n’y aura eu que les canadiens qui auront fait de l’argent sur notre dos dans cette affaire, et avec l’aval de la Collectivité par dessus le marché ! Pourtant, ce n’est pas faute d’avoir alerté le Président dès le début de cette « entreprise ».

    Alors, M. Artano le « bon » gestionnaire ??? Vous admettrez que son cas est difficile à défendre et que ce sont au moins deux choix catastrophiques et coûteux que Cap sur l’Avenir n’aurait pas fait.

  • si on veut rester sérieux le bilan est catastrophique et il serait mieux ( quoique !!!) de renvoyer ce gestionnaire d’où il vient cad à la banque elle aura les moyens d’assumer!!
    on peu rire de cet égo démesuré à l’africaine de réactions épidermiques en cas de contestation de confiscation du débat démocratique des mises en exergues de boucs émissaires métropolitains ou des fonctionnaires d’état force est de constater que l’archipel s’enfonce dans le néant.Heureusement ( et malheureusement)que ces fonctionnaires vilipendés sur la place publique à grand renfort de manifestations poujadistes restent les seuls à faire tourner l’économie.
    la pêche? un fiasco en eaux troubles, le transport maritime un gouffre territorial et toujours pas de port digne de ce nom, de fiscalité intelligente pour attirer les investissements on ne parle pas de la communication de la SODEPAR dont il est également Président …percy miller? le pétrole??les produits canadiens??l’élevage du saumon en éprouvette??que de gaspillage d’énergie et d’argent pour faire des ronds dans l’eau. En attendant ça crache au bassinet et ça voyage ça participe à des colloques fumeux inutiles bref on ronronne comme si de rien n’était ah les pauvres martyrs avec leurs heures supplémentaires qui c’est ça ???les salariés de la régie des transports???? les entreprises pressurées ??même pas 40 000 euros misérables pour réparer le pilote? et on se fait rouler dans la farine avec des machines virtuelles à 500 000 euros au bas mot???? on se demande pourquoi n’avoir pas consulté les conseillers proches pour vérifier le dossier …probablement une difficulté de communication dans l’équipe ??? mais y-a-t-il une équipe quand seul le Président peut décider??? j’assume dit-il??? justement assumez, mais tout seul, pas avec nos sous !!! nous en s’en fout que l’avion soit territorial ou pas du moment que ça marche !! rangeons l’ego à sa place au fond du placard à balai. justement en parlant de balai !!!!

  • si vraiment il y avez une volonté politique on ne serer pas dans cette bouiz depuis 1992 mais il y en a pas alors arrèter de nous donner de faut espoir

  • source blog du Président : est-ce une grille de notation des priorités en fonction de ses interventions :
    * Environnement (12)traitement des déchets???? on attend toujours une solution efficace en urgence si on regarde les millions de déchets dans l’eau!!
    * Emploi (2)à quand une politique dynamique de relance de l’économie???
    * Transport inter-îles (17)ça on sait combien ça coûte!!
    * Député (1)
    * Sénateur (1)
    * Presse (3)
    * Vie interne du Conseil Territorial (6)on s’en fout !!
    * Pêche (13)pas vraiment une réussite !!
    * Hausse des Carburants (3)
    * Développement économique (11)un gag vu les résultats
    * culture (1)probablement un sujet oublié dans le programme ???taxes sur les livres etc…..
    * Desserte internationale en fret (12)laquelle !!!! et on ne peut pas remettre en service les stock
    * Urbanisme (1)
    * Divers (6)
    * Social (2)
    * Enseignement (1)

  • suite !!!!
    Urbanisme (1)autonomie des mairies??? y-a-t-il une politique d’urbanisme autonome? à quoi sert la maison de retraite de Miquelon? on attendait de grands projets de structure.
    * Divers (6)probablement incluant les avatars judiciaires de la collectivité pourfendant ses adversaires en opérations stériles et coûteuses…
    * Social (2)probablement que ce sujet n’est pas prioritaire
    * Enseignement (1)celui-là non plus!!où partent les jeunes en formation que leur propose-t-on pour revenir s’impliquer localement dans une économie en développement???

  • Ce qui me fera vraiment rire sera le résultat de Titanic dans 2 ou 3 ans, bien sûr, ça ne sera pas de sa faute, ça sera de la faute d’Artano et des équipes précédentes, ça ne sera pas de la sienne, non ……

    Je trouve que vous avez tous la mémoire très, très courte….

    j’imagine la gestion du CT par Mr Capbray, c’est vrai qu’il connaît bien la pêche aux subventions….

  • comment imaginer rejeter la faute au précédent comme aux cabinets quand la chasse est mal tirée?? la faute à Artano?? quel que soit son bilan il sera nécessaire de travailler autrement et ne serait-ce que ne pas perdre son temps en revendication de territoire à l’image de certains animaux marquant leur coin préféré tous les matins.
    on verra bien le programme de chacun pour l’instant on a surtout le bilan, une vision moins personnelle du pouvoir serait un plus..un peu d’écoute aussi, Artano 2 saura-t-il changer ses méthodes?? on peut douter que les 63% de soutiens qu’il avait obtenu à l’aveugle soient restés aveugles et cette récente réaction épidermique sur un sujet aussi banal que l’avion air st Pierre n’augure pas d’un changement profond de tendance mais peut-être un signal ..fort pour la population « territoriale » sur des méthodes de raisonnement peu consensuelles ergotiques et dans la grande lignée d’une forme de confiscation du débat.
    On ne change pas une équipe qui gagne mais une qui perd peut-être !! on sait bien que le challenge est fort lourd et qu’il faudra beaucoup d’effort alors si on est bon à la chasse aux subventions ça peut faire partie du décor !! il faut de tout pour faire tourner le CT ..on voit ce que donne l’isolement du chef même avec de bonnes intentions.
    on peut pas être bon dans tout et l’exercice démontre ses limites.Question mémoire on l’a même courte très courte il ne faut pas reculer loin dans l’histoire locale pour accumuler les erreurs, alors si on va plus loin !!!!

  • a propos des dockers…combien ça coûte ??source Président entre autre : 150 000 euros/an combien ça rapporte source autres !! : 15OOO euros de stockage par opération plus les prestations docker etc…et même du pilotage pour le martyr de radar !!!
    si on espère quelques navires ce qui est possible ( voir avec CH théaut) resterait peut-être un trou de 25 à 30 000 de frais de stockage/an à combler mais pour un effet de bord positif et le relancement d’une activité potentielle.Si on considère que l’installation aurait pu être sauvée sans atermoiements sur qui la prend en charge et le maintien d’une vigilance de sécurité ça s’appelle de l’imprévoyance et du gaspillage. On( qui est souvent n’importe qui) aurait pu réfléchir avant de stopper cette installation ça marchait très bien avant que les seafood y passent.Et si on en croit leurs déclarations pas mal de pognon en travaux dessus où alors y-a-t-il là aussi un trou???autre qu’une fuite d’ammoniac?? on sait le Président n’était pas informé ah ces seafood quels cachotiers !!!!et pas moyen de vérifier!!! quelle déveine…..l’amoniac territorial fout le camp.

  • Et bien oui spm free tu as raison, mais avec un têtu comme Stéphane Artano tu ne pourras rien, car quand il a une idée derrière la tête il fonce et cela même si on lui prouve par A+B qu’il se trompe. Combien ses erreurs et ses règlements de comptes auront coûté? Fort cher je pense.
    J’ai raison, je sais mieux que tout le monde cela aura été son programme durant ce mandat, il aura beau avoir un beau programme pour le prochain mandat, on ne change pas du jour au lendemain.

  • sans obligatoirement cautionner les chiffres annoncés par CH T …on peut douter du i million d’euro annoncé !!!un navire avec 200 tonnes de crevettes ce n’est pas rien dans le paysage désolant des activités portuaires ce d’autant qu’il y a moyen d’en attirer d’autres.De toute manière d’une façon ou d’une autre il faut payer les dockers…autant les faire travailler c’est mieux pour tout le monde!
    a rapprocher du budget de 70 000 euros de communication pour le Président !!!!! tout çà pour nous mettre du territorial à toutes les sauces …le gaspillage est-il territorial aussi??

  • ni gauche ni droite

    il na pas fais grand chose mais les autres ne feront pas mieux,a part de voter les lois pour des bananes ou attendre que la majorité décide pour le grand colombier et ce joindre de son cote ou attendre d etre aux conseil pour mette son copain a la tete du ccs ou couler encore pls us comme l association multiservice il y a quelque années ou j pense que pour les salaires ‘deputes et président mais vue que le deputé est toujours hors archipel qui resteras pas cambray

  • Jean-François Vigneau

    Vous dites : « il n’a pas fait grand-chose », je partage en effet votre avis et nous proposons justement « de changer les choses » pour les 5 prochaines années. Nous proposons une autre forme de relations avec la population, une autre façon de travailler avec les acteurs socio-économiques, les institutionnels ou les associations. Le dialogue doit être permanent, SPM est trop petit pour ne pas regarder la situation collectivement, sous l’angle de l’intérêt général, car nous l’aimons nous aussi notre caillou.

    Quant au Grand colombier, à moins que vous n’étiez pas présent dans l’Archipel à ce moment, je tiens à vous rassurer, car nous avons lutté activement contre ce projet de réserve que l’on voulait nous imposer. Nous avons sur ce dossier soutenu les élus, les chasseurs et les associations qui s’étaient manifestées. Nous l’avons d’ailleurs clairement exprimé sur les médias et sur notre blog, donc arrêtons de jouer à se faire peur. Pour ce qui me concerne, j’ai voté contre ce projet de réserve à deux reprises quand on m’a demandé mon avis.
    Cette question du Grand colombier aura eu au moins eu le mérite de soulever les inquiétudes de chacun d’entre nous : préservons notre bien, qui peut le faire mieux que nous ?

    http://capsurlavenir975.unblog.fr/2010/11/29/projet-de-reserve-naturelle-des-grand-et-petit-colombier-la-position-de-cap-sur-lavenir/
    http://capsurlavenir975.unblog.fr/2010/11/30/projet-de-reserve-naturelle-des-grand-et-petit-colombier-commentaire-sur-la-position-de-cap-sur-lavenir/

    Quant à votre remarque sur le CCS, la question ne se pose carrément pas, en tant que candidat pour siéger au Conseil Territorial, si nous sommes élus,il m’est impossible légalement de prétendre à un poste comme employé de la Collectivité. Et comme nous, nous respectons la loi… Et puis le directeur actuel du CCS y est employé depuis plus de 30 ans, il connaît mieux que personne la maison et il fait du bon travail.

    Pour terminer, nous ne présentons pas qu’une tête de liste à cette élection, mais une équipe. Et je peux vous garantir que la motivation de cette équipe est très forte et qu’elle se montrera à la hauteur du travail à effectuer aux manettes de la Collectivité, au service de la population et de l’intérêt général.

    Jean-François Vigneau

1 2
Les commentaires sont fermés pour l'instant.



DORDOGNE |
GENERATION ECOLOGIE VITROLLES |
Déclarations -A-tamourthiw |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Françafrique a du coeur
| les illusions perdues
| "Un homme qui crie n'est pa...