Archive mensuelle de mars 2015

Tout fout le camp !

Dès l’apparition de « Cap Sur l’Avenir » sur la scène politique locale, notre Mouvement n’a cessé de mettre en avant l’importance de la philatélie pour notre Archipel.

Lors des élections cantonales de mars 2000, notre programme soulignait : «  la philatélie est une chance pour l’archipel, mais une chance mal exploitée ! »

Nous souhaitions améliorer et dynamiser ce secteur par la création d’un véritable service philatélique, implanté en plein centre-ville, qui regrouperait les activités du bureau philatélique avec tout ce qui touche au « monde du timbre ».

Nous estimions que nous devions développer la promotion de nos timbres, dans et hors de l’archipel….

Pour nous, le timbre poste de Saint-Pierre et Miquelon était (et est toujours!) pour l’Archipel un formidable outil de promotion, un « ambassadeur » à travers le monde.

15 ans plus tard, que constatons-nous ?

Stéphane ARTANO et sa majorité « Archipel Demain » au Conseil Territorial ont décidé de fermer le bureau philatélique !

 

Triste constat ! Voilà, après tant d’autres, un nouveau vecteur de notre identité qui « fout le camp » !!

Mais quels sont ses super pouvoirs ???

superMoi

M, comme Moi-Même…

M.comme.Moi

Chacun aura pu prendre connaissance la semaine passée de la nouvelle newsletter du Président du Conseil territorial intitulée « Le Mémo de Stéphane Artano » (distribué dans les boîtes postales et sur le site du Conseil territorial) : une véritable explosion d’égocentrisme graphique, renforcée par un texte nombriliste à l’extrême…

Je dis ce que je fais… titre-t-il,

(…) J’ai fait adopter une délibération… proclame-t-il…

Au fil de ses interventions, par un abus de « Je », Stéphane Artano fait passer ses colistiers pour des conseillers fantoches, s’attachant à démontrer que la Collectivité est dirigée par un seul et unique homme… LUI !

Porté par son nouveau « cabinet noir » (à nos frais), il est sur tous les fronts de la polémique, s’agitant comme un beau diable dans un tourbillon médiatique qu’il a créé pour exister, soulevant toujours plus de poussière à chaque gesticulation pour mieux enfumer la population.

Cette gouvernance « à la Poutine » nous inquiète d’un point de vue démocratique et le « jusqu’au boutisme » proclamé de Stéphane Artano nous effraie pour l’avenir de l’Archipel.

« Gouverner c’est prévoir et prévoir c’est assumer » , ainsi conclut-il son édito… le passé nous aura pourtant démontré sa piètre capacité en la matière : Stéphane Artano n’aura ni su prévoir les fiascos financiers considérables de « Seafood » et du « Cabestan » (encore en panne), ni en assumer les conséquences, car au final ce sont les Saint-Pierrais et Miquelonnais qui paient toujours les factures… y compris de ses errements en justice.

 

 




DORDOGNE |
GENERATION ECOLOGIE VITROLLES |
Déclarations -A-tamourthiw |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Françafrique a du coeur
| les illusions perdues
| "Un homme qui crie n'est pa...