• Accueil
  • > Economie
  • > Mission d’assistance générale à la passation du contrat de délégation de service public pour la desserte maritime en fret de l’archipel de Saint-Pierre-et-Miquelon

Mission d’assistance générale à la passation du contrat de délégation de service public pour la desserte maritime en fret de l’archipel de Saint-Pierre-et-Miquelon

IMG_0581
Jeudi 23 juillet, les élus de Cap sur l’Avenir Annick Girardin, Stéphane Claireaux, Yannick Cambray et Maïté Légasse recevaient Nicolas Gohel de la société de conseils Advisory Services, en charge de la mise en oeuvre pour le compte de l’Etat d’un appel d’offre pour la délégation de service public de la desserte maritime en fret de l’Archipel.

Forts d’un travail de plusieurs années sur le sujet, les élus de Cap sur l’Avenir ont étayé leurs propos de leurs notes et travaux élaborés sur la question depuis 2004.

Ils ont ainsi renouvelé leur vision de la DSP et insisté à nouveau sur les préalables incontournables que sont :

  • La nécessité de doter notre Archipel d’un véritable service public de la desserte maritime dont la gestion pourrait être confiée à un GIP (Groupement d’Intérêt Public) ou une SEM (Société d’Economie Mixte), seule solution à leurs yeux pour que notre Archipel dispose d’une desserte fiable, viable et pérenne ;
  • La pertinence d’envisager la desserte de SPM de façon globale, via Halifax, mais en incluant aussi celle de Miquelon et celle de Terre-Neuve. Rappelons à ce propos que c’était l’objectif en 2009 de la pétition organisée par Cap sur l’Avenir, signée par plus de 1200 Saint-Pierrais et Miquelonnais, mais que le Président de la Collectivité Stéphane Artano, avait alors royalement ignorée, avec mépris… que de temps perdu… ;
  • Les importateurs locaux ne devraient pas gérer la desserte maritime en fret afin d’éviter toute confusion ou suspicion ;
  • La simplification de la grille tarifaire est pertinente, mais ne doit pas impacter les prix : la contribution des Saint-Pierrais et Miquelonnais doit être identique à celle d’aujourd’hui.

Les élus de Cap Sur l’Avenir ont souligné la nécessité de tenir compte dans l’élaboration de cette nouvelle Délégation de Service Public (DSP) du projet « ferries » de la Collectivité Territoriale et de celui de Hub Maritime de la société NTAC (projet plus connu sous le nom de « Grand Port »). En effet, si ces projets se concrétisent, ils impacteront de manière significative la desserte maritime de notre Archipel. Cette nouvelle DSP ne peut donc être que « transitoire » et ne permettra sans doute pas d’ouvrir ce marché à beaucoup de compétiteurs, d’autant que le calendrier fixé par l’administration pour le déroulement cet appel d’offre est très serré.

0 Réponses à “Mission d’assistance générale à la passation du contrat de délégation de service public pour la desserte maritime en fret de l’archipel de Saint-Pierre-et-Miquelon”


Les commentaires sont fermés pour l'instant.



DORDOGNE |
GENERATION ECOLOGIE VITROLLES |
Déclarations -A-tamourthiw |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Françafrique a du coeur
| les illusions perdues
| "Un homme qui crie n'est pa...