• Accueil
  • > CESE
  • > Violences faites aux femmes à St Pierre et Miquelon : il est urgent d’agir !

Violences faites aux femmes à St Pierre et Miquelon : il est urgent d’agir !

IMG_0667

Le Conseiller Economique, Social et Environnemental de St-Pierre et Miquelon, Yannick CAMBRAY, a rencontré ce vendredi 10 novembre le nouveau Président du Conseil Territorial, Stéphane LENORMAND.

Une rencontre de courtoisie mais néanmoins studieuse, puisque Yannick CAMBRAY souhaitait remettre en mains propres au Président LENORMAND le rapport adopté en début d’année par le CESE « Combattre les violences faites aux femmes dans les Outre-mer » et plus particulièrement la note qu’il avait rédigée en février dernier , suite à une série d’entretiens entre octobre 2016 et janvier 2017, sur ce fléau dans notre Archipel.

Yannick CAMBRAY a plaidé pour la mise en place d’un plan local de lutte contre les violences faites aux femmes qui soit le fruit d’un travail de concertation avec l’ensemble des acteurs locaux. Il estime en effet que la situation est préoccupante.

Deux chiffres doivent nous interpeller :

- Jusqu’en 2012 (date de sa dissolution) environ une cinquantaine de femmes par an étaient suivies par l’association IRIS pour faits de violences.
- En 2016, le tout récent bureau d’accueil d’aide aux victimes, n’a reçu que 6 plaignantes.

On doit donc s’alarmer sur la « disparition » des victimes ! 50 femmes suivies par an avant 2012, 6 en 2016 !
Que sont-elles devenues entre 2012 et 2016 et que deviennent-elles depuis ?

Face à cet implacable constat, il est urgent d’agir !

Le Président du Conseil Territorial, Stéphane LENORMAND, s’est montré très sensible à cette cause ainsi qu’ à l’analyse et aux préconisations formulées dans cette note.

Il faut en effet rompre la « loi du silence » et permettre de libérer la parole des femmes victimes de violences. A Saint-Pierre et Miquelon, comme ailleurs, nous sommes tous concernés.

La note de Yannick CAMBRAY : fichier pdf Note CESE

Avis du CESE : http://www.lecese.fr/travaux-publies/combattre-les-violences-faites-aux-femmes-dans-les-outre-mer

2 Réponses à “Violences faites aux femmes à St Pierre et Miquelon : il est urgent d’agir !”


  • Ne pourrait-on pas se poser des questions concernant la raison de la dissolution d’un système issu d’un mouvement « grassroot » pour lequel de nombreuses personnes ( j’en connais une en particulier ) s’étaient investies à fond et qui fonctionnait ( avec des hauts et des bas bien sûr) pour aider ces 50 victimes qui se sentaient en confiance? Pour le remplacer par un autre système peut-être plus froid ou plus « administratif »? Le context local joue pour une grande part dans les décisions à prendre… Repartir à zéro n’est pas facile… Mais si ça peut aider au Schmiblick j’ai accès à toute une documentation « historique » disponible sur IRIS que je pourrais remettre à tout groupe de travail susceptible d’améliorer les choses quand je viendrai en décembre si on pense que ça peut aider! Mes propos n’engagent que moi – Bien cordialement.

  • Helmany Lemoine maryse

    Bonjour
    Militante pour les droits de la femmes auprés de l’association Osez LE FEMINISME en métropole, je me suis posée la question sur la politique sociale des droits de la femme menée sur l’archipel.Je n’ai eu que de vagues réponses sur le sujet.Pourtant la structure Iris semblait bien fonctionner?.Alors quand je vois que le sujet refais surface c’est tout naturellement que je vous propose mon aide pour participer à un groupe de réflexion et de travail pour mettre en place un éventuel projet.Car les femmes de l’archipel victime de multiples violences ont le droit d’avoir une réponse concrète. Mais pour se faire il faut avant tout libérer la paroles de ces femmes.
    C’est avec grand plaisirs que je souhaiterais avoir accès à votre documentation et pouvoir en discuter plus longuement avec vous. Bien cordialement

Les commentaires sont fermés pour l'instant.



DORDOGNE |
GENERATION ECOLOGIE VITROLLES |
Déclarations -A-tamourthiw |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Françafrique a du coeur
| les illusions perdues
| "Un homme qui crie n'est pa...