Dossier « ferries » : la majorité du CT embarrassée par les questions de l’opposition

ferries2

Ce vendredi 22 décembre se tenait la séance officielle pour le budget primitif 2018 de la Collectivité territoriale.

En préambule, le conseiller de Cap sur l’Avenir, Matthew Reardon, a souhaité intervenir pour un « rappel au règlement ».

En effet, excédés par la remise quasi systématique au dernier moment des documents de séance et dans l’attente depuis des mois de réponses aux questions renouvelées de l’opposition, notamment concernant le dossier « Ferries », les conseillers territoriaux de CSA n’ont eu d’autre choix que de recourir à cette procédure pour signifier au Président Lenormand ces manquements aux dispositions du Règlement du Conseil territorial.

Par ailleurs, Matthew Reardon s’est fait le relai de nombreuses rumeurs persistantes et inquiétantes entendues en ville ou sur les réseaux sociaux concernant les ferries : problèmes de stabilité, non-conformités majeures, problèmes de poids, absence de permis de naviguer dans nos eaux…

Ainsi, Matthew Reardon a posé 5 questions concrètes au Président Lenormand, afin de faire la lumière sur cet investissement de plus de 50 millions d’euros engagé par l’équipe d’Archipel Demain avec l’argent des Saint-Pierrais et Miquelonnais.

  • Avez-vous procédé aux vérifications de conformité des navires avant d’avoir validé leur départ de Turquie vers l’Archipel ?
  • Avez-vous réceptionné officiellement ces deux Ferries ?
  • Les Ferries ont-ils leur certification pour naviguer dans nos eaux, notamment dans des conditions de glace hivernale ?
  • Les Ferries pourront-ils bien embarquer le cargo, dont les véhicules, et les passagers, sans être obligés de sacrifier l’un pour l’autre, ou de réduire leur vitesse à peau de chagrin ?
  • Enfin, les Ferries entreront-ils bien en service, comme il est toujours officiellement prévu, début janvier – et si ce n’est plus le cas, quand ?

Même avec l’aide du Sénateur-conseiller, ex-Président de la Collectivité, Stéphane Artano, le Président Lenormand a été incapable d’apporter des éléments de réponse qui auraient pu rassurer la population.

Un malaise semble même s’installer entre les deux « hommes forts » de la majorité.

La majorité Archipel Demain refusant de respecter ses obligations de base en matière de transparence démocratique, les conseillers de Cap sur l’Avenir ont décidé, en guise de protestation, de ne participer à aucune des délibérations de cette séance, ne souhaitant pas cautionner une telle démarche insincère, anti-démocratique, et surtout insultante envers la population.

  • L’intervention intégrale de Matthew Reardon : fichier pdf CT 221217_MR

 

0 Réponses à “Dossier « ferries » : la majorité du CT embarrassée par les questions de l’opposition”


Les commentaires sont fermés pour l'instant.



DORDOGNE |
GENERATION ECOLOGIE VITROLLES |
Déclarations -A-tamourthiw |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Françafrique a du coeur
| les illusions perdues
| "Un homme qui crie n'est pa...