Le CT va financer le port de Fortune, mais pas celui de Miquelon ? Cherchez l’erreur…

 

ferriesL’opération séduction de la Collectivité territoriale avec les 2 journées « ferries portes ouvertes » à Miquelon, puis à Saint-Pierre, ne doivent pas faire oublier la gestion calamiteuse de ce dossier par l’équipe Archipel Demain.

Si les 2 navires ont bien été livrés par Damen, et finalement acceptés par la Collectivité après une période d’atermoiement aux motivations toujours assez troubles pour nous, il n’en reste pas moins que le fiasco est autant financier que logistique… voilà une belle « patate chaude » laissée par Stéphane Artano – parti au bon moment se faire oublier et se reconstruire une « virginité politique » auprès de nos jeunes – à son successeur, Stéphane Lenormand, qui doit bien se demander chaque jour, qu’est-il venu faire dans cette galère ?

Evidemment, nous avons écouté avec attention les commentaires « rassurants » d’´Olivier Detcheverry – le 3ème Vice-président de la CT chargé du transport – sur le quai de Miquelon lors d’un voyage d’essai du « Suroît » :

Sa « conviction » nous a ému…

Nous avons aussi écouté les explications du PCT sur une évolution possible des horaires des rotations sur Miquelon pour s’adapter aux réalités de la « grande île », suite à ses discussions avec les représentants de l’association « Agir Ensemble pour Miquelon-Langlade »…

Et c’est censé convaincre tout le monde… Il faut se réveiller là, les ferries sont commandés depuis 2 ans !
Depuis que le choix du type de navire a été arrêté et la décision d’acquérir 2 bateaux prise, la Collectivité connaît le temps de traversée etc… et c’est aujourd’hui que l’on parle calendrier de rotations et qu’on entame les discussions avec les usagers… A part nous, ça n’interpelle personne ?!

Et la « cerise sur le gâteau » : après une réception des bateaux chaotique, un fonctionnement annoncé au coût exorbitant (5 millions d’euros de déficit par an !), un calendrier des rotations qui semble totalement improvisé, complètement à côté des besoins notamment des Miquelonnais en termes de consultations médicales au CHFD, de déplacement des scolaires à la piscine de Saint-Pierre ou de retour des étudiants Miquelonnais le week-end, et des dizaines de millions d’euros supplémentaires dépensés pour un simple quai provisoire sur Saint-Pierre… voilà que la Collectivité devrait débourser encore plus pour faire cadeau à Fortune de quais élargis, mais pas sur Miquelon !

Pourtant, le port de Fortune bénéficiera, si l’on en croit les responsables de la Collectivité, d’une augmentation significative de passagers avec la mise en service des ferries, donc de nouvelles rentrées… selon vous, qui sont les dindons de la farce ?

La lecture du compte-rendu du Ministre terre-neuvien du tourisme, M. Mitchelmore, suite au déplacement du Président de la Collectivité chez nos voisins nous apporte la réponse….

Alors que la majorité du Conseil territorial se fait bien discrète depuis des mois sur la question de qui va payer les travaux nécessaires sur Fortune pour que les ferries puissent entrer pleinement en service, les choses sont très claires pour le Ministre terre-neuvien après le déplacement du Président Lenormand :

« J’ai rencontré les responsables de Saint-Pierre-et-Miquelon vendredi, et j’ai bon espoir qu’ils (le Port de Fortune) vont trouver un accord avec Saint-Pierre-et-Miquelon qui leur fournira les moyens de financer les travaux d’élargissement. »
(source : Globalnews.ca)

Comment l’accepter, alors qu’en parallèle, la majorité actuelle au Conseil territorial, Archipel Demain, refuse d’investir sur le port de Miquelon, malgré – ou peut-être à cause – des investissements colossaux sur Saint-Pierre pour construire de simples quais provisoires et maintenant les aménagements à Fortune ?!

Pour quelle raison les responsables de la Collectivité trouvent-ils légitime de financer les infrastructures à Saint-Pierre et même à Fortune… mais pas à Miquelon ?

Pourtant, rappelez-vous… tout était tellement mûrement réfléchi, tellement prêt, il y a un an déjà…

« A Archipel Demain, nous ne sommes pas des vendeurs de rêve » qu’il disait…

2 Réponses à “Le CT va financer le port de Fortune, mais pas celui de Miquelon ? Cherchez l’erreur…”


  • La population veut encore y croire et c’est légitime tant on leur à vendu le rêve d’une meilleure desserte maritime, de touristes à foison, etc…
    La communication de l’époque, très maitrisée, par le biais des réseaux sociaux et de SPM CT la 1ère ne pouvait que convaincre, convertir les mécréants et faire taire les médisants.
    Malheureusement, la stratégie électorale a eu raison du pragmatisme nécessaire pour qu’un projet de cette ampleur puisse être un réussite pour notre territoire.
    Il ne fallait surtout pas communiquer sur ce qu’allaient être les horaires d’exploitation, ni le coût de transport d’un véhicule alors que tous ces éléments étaient connus à l’époque des décideurs.
    Au-delà de tout ceci, pensez-vous vraiment que les touristes seront prêts à payer des sommes folles pour venir avec leur voiture alors qu’ils ne seront pas couverts par leur assureur et que laisser sa voiture au parking à Fortune ne coute pas grand chose.
    Les voyages pour la journée seront-ils aussi attractifs pour le touriste qui devra faire trois heures de bateau pour passer quelques heures à St Pierre.
    Et nous n’avons pas encore idée de ce que sera la contrainte de la gare maritime de St Pierre avec enregistrement des bagages. Fini le temps ou l’on pouvait embarquer avec sa valise à la main ce qui engendrera des délais supplémentaires en plus du temps de traversée. Et quid de Fortune et de Miquelon pour l’enregistrement? Ou seront les bornes pour peser les valises comme à St Pierre et qui paiera?
    Concernant Fortune, s’ils empruntent 1,5 millions pour faire les travaux, cela va bien devoir être remboursé par le biais d’une augmentation de taxes. Notre Président à beau vouloir demander qu’il n’en soit pas ainsi, il y a une réalité économique à ne pas négliger.
    On à fait rêver la population de Miquelon avec des liaisons directes sur Fortune et elle s’aperçoit aujourd’hui que c’est inadapté.
    On ne fait que gratter la surface du dossier Ferries pour l’instant.
    S’il y a de quoi être inquiet, il y a en prime le fait que le choix de la catégorie des bateaux risque d’engendrer des contraintes qu’on n’imagine pas encore. Nous sommes au début de la belle saison alors tout va bien mais c’est à l’automne que l’on pourra se faire une réelle idée de la fiabilité de ces navires.
    D’ailleurs l’annonce du maintien en exploitation du Cabestan quelque jours encore afin que le Nordet soit au même niveau d’exploitation que le Suroît ne serait-il pas le premier signe des contraintes de la catégorie A.
    Les élus d’Archipel Demain commencent à comprendre que le monde maritime est bien différent de l’enseignement; avoir un A n’est pas toujours mieux qu’un B…

  • Ignace Delépine

    Je pense qu’il y a eu un manque de Mr S. Artano mais il aurait bien du penser que Fortune serais rusé ( les autoritée ) ils voient bien que St Pierre est pris dans leur propre achat.. C domage Mais le directeur Actuel de St Pierre n est pas seul responsable de cette bourde mais tout ca pour vous dire ne lacher pas car vous vous prenez en main et C tout a votre avantage

Les commentaires sont fermés pour l'instant.



DORDOGNE |
GENERATION ECOLOGIE VITROLLES |
Déclarations -A-tamourthiw |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Françafrique a du coeur
| les illusions perdues
| "Un homme qui crie n'est pa...