Archive pour la Catégorie 'Développement durable'

Réunion du Conseil territorial : une séance houleuse, et pour cause…

L’ordre du jour initial de la séance officielle du Conseil territorial était relativement « léger » et n’augurait pas, au départ, d’un débat très animé.

  • Il s’agissait tout d’abord de se positionner sur le Schéma territorial d’organisation sociale et médico-sociale en faveur des personnes âgées : « Bien vieillir à Saint-Pierre-et-Miquelon » 2011 – 2015 : vote POUR de CSA avec, toutefois, quelques remarques.

L’intervention d’Annick Girardin :

  • Toujours dans le domaine social, le second dossier concernait la gestion et le fonctionnement d’une unité de vie pour personnes âgées à Miquelon : vote POUR de CSA

L’intervention d’Annick Girardin :

  • Troisième point de l’ordre du jour initial, une cession de parcelles au profit de la SARL CIA : vote POUR de CSA

Un ordre du jour complémentaire avait été envoyé aux conseillers territoriaux, il concernait :

  • Les tarifs de la Maison des Loisirs
  • La transformation de la régie pour l’encaissement des recettes de la Maison des loisirs en régie prolongée
  • La création d’une régie de recettes au CCS pour l’encaissement des produits de la cafétéria
  • L’autorisation d’occupation du chemin d’accès à l’Etang Thélot par EDF et accord de transfert de propriété ultérieur au bénéfice de la Collectivité
  • Un projet de délibération relatif à une aide pour le changement de chaudière, dans le cadre d’une convention entre EDF et la Collectivité

Vote POUR de CSA pour l’ensemble de ces points. Seul le projet de délibération concernant l’aide pour le changement de chaudière a suscité deux remarques des conseillers de CSA :

Dans un premier temps, Yannick Cambray est intervenu afin de demander au Président de bien vouloir rendre éligible à cette aide les associations « propriétaires » comme l’ASIA, l’ASSP, l’ASM ou le Butokuden Dojo (pour ne citer qu’elles) qui, à l’inverse d’autres associations, ne sont pas « logées » dans des structures de la collectivité comme le CCS, et peuvent par conséquent elles aussi avoir à faire face à ce type de dépense.

Dans un second temps, le Conseiller territorial de Cap sur l’avenir est revenu sur des propositions que CSA avait déjà faites lors du débat d’orientation budgétaire, concernant la possibilité d’une aide complémentaire pour les foyers les plus défavorisés.

L’intervention de Yannick Cambray :

En début de séance, le Président a déposé « sur table » un dossier concernant la reprise en régie par la Collectivité de la liaison maritime sur l’Ile aux Marins et la fixation des tarifs passagers pour cette desserte : vote POUR de CSA

Toutes ces délibérations ont été sujettes à divers commentaires des conseillers territoriaux de Cap sur l’avenir, que vous pouvez retrouver dans l’enregistrement des débats sur le site de Radio Atlantique, dans la section « podcasts ».

Dans le cadre des questions diverses, Annick Girardin et Yannick Cambray ont souhaité interpeller le Président du Conseil territorial sur différents points d’actualité concernant la filière pêche :

  • Intervention de Yannick Cambray sur la décision du Président de la Collectivité de racheter les « Nouvelles pêcheries » :
    Réunion du Conseil territorial : une séance houleuse, et pour cause... dans Collectivités pdf nllepecheries050511.pdf
  • Intervention de Yannick Cambray sur le problème de l’interruption des services de congélation d’Interfreeze aux commerçants et pêcheurs dans le cadre de la cessation des activités de « Seafood » :
    pdf dans Conseil territorial interfreeze050511.pdf
    Deux solutions sont envisagées par les conseillers de Cap sur l’avenir : 

    • Solution 1 : la gestion autonome d’Interfreeze, qui pourrait être confiée par exemple à la CACIMA contre une subvention d’équilibre du Conseil territorial.
    • Solution 2 : dans l’urgence, et en solution de dépannage, pourquoi ne pas utiliser les « Nouvelles Pêcheries » et faire fonctionner au minima les chambres froides de cette structure.
  • Dernier point, et non des moindres, les conseillers territoriaux de Cap sur l »avenir ont souhaité revenir sur le dossier « Seafood ». Voici le texte qui a servi de trame de fond à l’intervention d’Annick Girardin :
    pdf dans Développement durable seafood050511.pdf

Ces trois point ont donné lieu à des discussions animées et à un très vif débat, que vous pouvez retrouver en intégralité sur le site internet de Radio Atlantique, dans la section « podcasts ».

Un geste « éco-citoyen » pour diminuer notre consommation d’eau

kitecoeau.jpgLors de la séance du Conseil Municipal de Saint-Pierre du 5 mai dernier, le conseiller de Cap Sur l’Avenir, Pierre SALOMON, a présenté à l’assemblée une idée dont l’objectif est la diminution de la consommation d’eau des ménages de Saint-Pierre.

Si ce projet retient l’attention de la Mairie, sa mise en place aurait pour conséquences directes des économies financières pour le budget de la municipalité, comme pour celui des consommateurs que nous sommes (puisque moins d’eau chauffée équivaudrait à moins de dépenses de fuel), sans parler d’un impact certain pour notre environnement (car moins d’eau traitée équivaudrait à moins de produits chimiques utilisés).

Pour illustrer cette idée, les conseillers municipaux de Cap Sur l’Avenir ont distribué à tous les élus présents un kit d’économies d’eau. Ce kit comprenait un réducteur de débit de douche, deux régulateurs de débit pour robinet avec système « moussant » et un Ecossac pour toilette.

Quelques précisions significatives :

  • Si l’on remplace le réducteur des pommes de douche classiques dont sont équipées la plupart des habitations par celui présent dans le kit distribué, on peut diminuer de moitié la consommation d’eau par minute lorsque l’on prend une douche. On peut donc passer de 15 à 20 litres minute à 8 litres minute !
  • En plaçant dans les toilettes l’Ecossac contenu dans le kit, on économise 2 litres d’eau à chaque chasse d’eau !
  • Outre les matériels pour douche et toilette, ce kit contient également un système de régulateur pour diminuer le débit des robinets de salle de bain et de cuisine. On parle ici d’économies allant de 60 à 70% !

http://www.dailymotion.com/video/x9cez8

Ces quelques exemples démontrent qu’une réduction de notre consommation d’eau est tout à fait possible. Et si chacun y met de la bonne volonté ce sont au final plusieurs milliers de m3 d’eau traitée que la ville de St Pierre pourrait économiser par an ! Il n’y a pas de petites économies car, comme on le dit communément, « Les petits ruisseaux font les grandes rivières »

Les conseillers municipaux de Cap Sur l’Avenir ont donc proposé que la municipalité achète ces kits d’économie d’eau, pour les mettre gratuitement à la disposition de la population.

Une idée, un geste « éco-citoyen » que nous nous devions de souligner et qui correspond parfaitement à la politique d’économie de la consommation d’eau mise en place avec succès par la Mairie de St Pierre depuis quelques années.

Yannick CAMBRAY

Conseil municipal de Saint-Pierre : gestion de déchets

Le conseiller municipal de Cap sur l’avenir, Pierre SALOMON, exprime le point de vue du mouvement sur la création d’un Syndicat Mixte Ouvert pour la gestion du traitement des déchets dans l’Archipel. Un vote favorable, mais avec de sérieuses réserves.

http://www.dailymotion.com/video/k15CJytNsQ1JWEXZfA

Exonération des droits et taxes sur les piles rechargeables : un « bug » dans la mise en place ?

A la demande de l’association « La Réserve », le Conseil Territorial a adopté lors de la réunion du 16 décembre 2008, une délibération exonérant pour une durée de 6 mois des droits et taxes sur l’importation des piles rechargeables et leurs chargeurs.

Tout dernièrement, des commerçants nous ont indiqué que les Services des Douanes n’appliqueraient pas les exonérations mentionnées dans la délibération, puisque celle-ci n’aurait pas encore été publiée au Journal Officiel.

Yannick CAMBRAY, Conseiller territorial de Cap sur l’avenir a écrit au Président du Conseil territorial afin de l’informer du problème et lui demande de prendre les dispositions adéquates pour que la délibération en question entre en application au plus vite. Il serait en effet préjudiciable pour cette opération que la campagne publicitaire diffusée actuellement par l’association « La Réserve » soit en décalage avec les « incitations fiscales » attendues de cette délibération.

Lire le courrier :  Exonération des droits et taxes sur les piles rechargeables : un pct040209.pdf




DORDOGNE |
GENERATION ECOLOGIE VITROLLES |
Déclarations -A-tamourthiw |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Françafrique a du coeur
| les illusions perdues
| "Un homme qui crie n'est pa...