Archive pour la Catégorie 'Emploi'

Forte mobilisation en métropole des salariés du Public et du Privé !

S’ils n’ont pas atteint la mobilisation des défilés de l’hiver 2009, les syndicats organisateurs de cette journée de manifestation du jeudi 27 mai ont tout de même mobilisé plus d’1 million de personnes dans les principales villes de métropole.

greve.jpg

Cette journée d’actions lancée par les principales organisations syndicales de salariés nationales (CGT, CFDT, CFTC, FSU, Unsa et Solidaires) avait un triple objectif :

  • Défendre l’emploi,
  • Réclamer des augmentations salariales,
  • Et surtout, protester contre le projet sur les retraites, la volonté du Président SARKOZY et du Gouvernement FILLON étant de reculer l’âge légal de départ à la retraite au-delà de 60 ans et parallèlement d’augmenter le nombre d’années de cotisation pour pouvoir prétendre à une retraite.

ruesp.jpgCet appel à manifester a pourtant eu peu d’écho sur l’Archipel, exception faite des grévistes du service de La Poste, de celui de Météo France, plus quelques individualités ici et là.

Cette absence de réaction des syndicats et de mobilisation laisse particulièrement songeur… Après la « mise à mort » de l’ITR pour la fonction publique d’Etat qui à l’époque n’avait pas mobilisé les foules, force est de constater que les grandes causes sociales nationales ne semblent pas non plus concerner la population… et pourtant…

Observatoire de la fonction publique : doit-on attendre une nouveau clash pour agir ?

Les ministres Eric Woerth et Marie-Luce Penchard ont annoncé dernièrement l’aménagement des heures des examens pour les candidats aux concours de la fonction publique. Cette mesure présentée comme une mesure importante, visant à rétablir l’égalité des chances pour les candidats, est une bien piètre réponse au réel – et autrement plus important – problème d’équité auquel doivent faire face les dits candidats lorsqu’ils doivent financer leur déplacement en métropole pour passer leur oral, une fois la première épreuve de l’écrit validée. Et c’est bien cette « sélection par l’argent » que dénonce d’ailleurs le Député dans son courrier au Ministre de l’Outre-mer, proposant à ce sujet la création d’un fonds spécifique d’Etat, géré par la Préfecture, qui permettrait la prise en charge des frais de déplacement des candidats ne pouvant bénéficier d’aucune autre prise en charge.

Il est évident, qu’il est plus « confortable » pour le candidat de passer son examen à 10h le matin qu’à 6h du matin. Cependant, le fait que, pour des raisons financières, certains candidats se voient contraints d’abandonner leur projet de carrière dans la fonction publique d’Etat, nous semble « un poil » plus injuste et plus important.

Ce dossier devrait d’ailleurs être un cheval de bataille pour l’Observatoire de la fonction publique. Mais que devient cet organisme ?
Le député a pourtant bien obtenu l’été dernier que sa composition puisse être modifiée afin d’avoir une meilleure représentativité des syndicats et des représentants des fonctions publiques territoriale et hospitalière. C’est maintenant au Préfet et au Président du Conseil territorial (les deux co-présidents) qu’il revient de réunir cet observatoire et d’en définir, avec les syndicats et les responsables des fonctions publiques territoriales et hospitalière, sa composition.
Annick Girardin avait d’ailleurs relancé le Préfet et le Président de la Collectivité cet automne à ce sujet. Le Préfet Berçot avait répondu qu’il prévoyait avec le PCT une réunion rapide de l’Observatoire à ce sujet… avant le 15 novembre… depuis… aucune nouvelle…

Le Député a fait son travail en faisant modifier l’article 73 de la loi « LOOM » de 2000 autorisant, par décret, la modification de la composition de l’Observatoire.  Aussi, aujourd’hui, tous les protagonistes ont les clefs en main pour faire « démarrer la machine ». Qu’est-ce qu’on attend ? Pourquoi les syndicats ne se manifestent-ils pas pour faire accélérer les choses ? Devrons nous encore attendre un clash dans une administration ou à un concours quelconque pour que tout le monde s’énerve et que chacun dénonce l’inertie de l’Observatoire de la Fonction Publique ?

Les bonnes blagues d’Archipel Demain : « faites ce que je dis, mais ne faites pas ce que je fais… »

Décidément, le mouvement Archipel Demain nous gratifie ces dernières semaines d’une série de bonnes blagues sur son site internet dont, s’ils continuent sur leur lancée, nous pourrons bientôt faire un almanach que nous intitulerons « La farce de notre identité ».

Après avoir affirmé que la pression fiscale n’avait pas augmenté (« Je pouffe ! » comme disait Coluche), nos humoristes en devenir clament haut et fort qu’Archipel Demain s’est toujours battu pour la défense de l’emploi local…

3 petits rappels, histoire de reconnaître la « bonne foi » de nos « croisés » et rire ensemble de plus belle :

1 – A la suite de la victoire d’Archipel Demain aux élections cantonales de mars 2006, il ne nous semble pas que le nouveau Président du Conseil Territorial fraîchement élu, se soit spécialement préoccupé de qui allait être son successeur à la banque… un local ??

2 – Au cours de ces derniers mois, le Conseil Territorial (dirigé par Archipel Demain) a étoffé son équipe administrative (bien)… mais, force est de constater, sans grande incidence pour l’emploi local :

  • Un Directeur des Services du Conseil Territorial… métropolitain
  • Un Responsable des Affaires Juridiques… métropolitain
  • Un Responsable des Affaires Sociales… métropolitain

S’il n’y avait pas localement de personnes compétentes pour répondre à ces postes, expliquez moi alors, à quoi a servi jusqu’ici l’Observatoire de la Fonction Publique, à part l’effet d’annonce à sa création exploité par l’ex-député GRIGNON ? Beaucoup de bruit pour rien…

3 - Le CRT (Comité Régional du Tourisme) est un organisme dépendant à 100% du Conseil Territorial. Sa présidente (une conseillère territoriale d’Archipel Demain, membre du Conseil Exécutif de la Collectivité) a licencié dernièrement le Directeur du CRT pour le remplacer par… une métropolitaine.

Pourtant, dans ce cas précis, il existe à notre connaissance, au moins une jeune Saint-Pierraise formée dans ce domaine !

Avouons qu’il y a là une fêlure certaine dans la cuirasse de nos chevaliers « Jedi » dévoués à « la Force de notre identité » !

Mais rions mes amis, et attendons impatiemment le titre du prochain épisode de la série « La guerre de la toile »… « L’attaque des clowns » ?

Allez… bonne fin de semaine à tous et que la « Farce » soit avec vous !
Yannick CAMBRAY




DORDOGNE |
GENERATION ECOLOGIE VITROLLES |
Déclarations -A-tamourthiw |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Françafrique a du coeur
| les illusions perdues
| "Un homme qui crie n'est pa...