Archive pour la Catégorie 'Humeur'

STAU : STOP aux atteintes aux droits des propriétaires !

stau

Depuis que nous sommes au CT, l’équipe Cap sur l’Avenir se bat pour défendre les droits de tout l’Archipel.

C’est ce qui nous avait conduit, dès la fin 2017, à dénoncer la mise en place par ce CT du droit de préemption le plus étendu de France, permettant au CT d’acheter n’importe quel terrain ou d’acquérir n’importe quelle propriété en succession à la place de l’acheteur ou de l’héritier, au tarif qui sera fixé par l’administration. Où que ce soit sur l’Archipel !

Cette même volonté d’emprise sur tout l’Archipel se retrouve désormais dans le STAU, avec la même opacité et la même absence de communication. Aujourd’hui, nous sommes saisis par des propriétaires de Miquelon, de Langlade et de Saint-Pierre qui se retrouvent face à un projet du Conseil territorial qui place de nombreux terrains en zone inconstructible, privant les propriétaires de leurs droits et divisant la valeur de leur bien, qui prévoit de couper des parcelles ou d’effectuer des projets immobiliers dessus sans information quelconque des propriétaires.

Nous tenons à les en remercier, car au-delà du vote pour lancer l’enquête publique et faire enfin avancer ce dossier reporté d’année en année, alors qu’en même temps la CT s’en sert pour justifier son choix de bloquer l’ouverture de nouveaux terrains et fait ainsi flamber les prix de l’immobilier et des locations, leurs préoccupations sont plus que légitimes, et sont aussi les nôtres !

Sur Miquelon, ce projet ignore les enjeux urgents de Miquelon en prévoyant un lotissement inadapté au Cap, en classant une part conséquente de la zone hors risque d’eau dans le village en zone de « jardin » non-constructible, et en osant prétendre que cela prendra cinq ans (!) pour préparer une vraie réponse aux besoins de Miquelon de l’autre côté du pont.

Sur Langlade, toutes les propriétés du fond de l’anse sont touchées, avec des parcelles coupées et surtout le message clair que ces terrains, parfois passés de génération en générations mais avec une valeur désormais largement diminuée par le STAU, ont vocation à être rachetés par la Collectivité par préemption et à disparaître. Et de l’autre côté du pont, le STAU prévoit que des terrains inconstructibles pour préserver la forêt boréale, sont à côté de nouvelles zones où on doit défricher cette même forêt pour prévoir de nouvelles parcelles!  Sans parler des terrains sans arbres qu’il faut préserver à Ynachi, alors que des propriétaires voisins ont été miraculeusement bien informés et sont préservés de toute perte dans le cadre du STAU.

Et les propriétaires de Saint-Pierre savent désormais qu’ils sont tout aussi concernés, que ce soit les jeunes qui ont acheté des terrains dans les hauts de la ville pour enfin construire leur maison cette année, et dont la CT veut désormais rendre les terrains inconstructibles, les propriétaires du centre-ville et des quartiers extérieurs qui découvrent que la CT veut diviser leurs parcelles ou mettre en place des projets immobiliers sur lesquels ils n’ont jamais été consultés, ou encore les propriétaires dont les terrains sont désormais découpés par des zones inconstructibles, notamment à Savoyard.

Ces atteintes aux droits acquis des propriétaires de Miquelon, de Langlade et de Saint-Pierre sont inacceptables !

Lors de la séance officielle du Conseil Territorial de ce mardi 4 février, les élus de Cap sur l’Avenir exigeront les engagements qui s’imposent de la part de la majorité au CT, qui doit impérativement revoir sa copie en garantissant à minima que les droits acquis des propriétaires seront protégés et que la population et les propriétaires individuels seront pleinement informés et associés aux projets de la Collectivité.

 

Stéphane Artano, le héros

Il nous est apparu hier soir sur le plateau du 20h00 de SPM 1ère… toujours aussi respectueux et mesuré dans ses propos… le discours toujours aussi tolérant…
Il a tant fait pour l’Archipel depuis 2006 :
- Le succès du dossier Seafood, c’est lui ;
- Le choix judicieux du Cabestan, c’est lui ;
- La réussite du SYGED, c’est lui ;
- L’apaisement des relations entre les collectivités, c’est lui ;
- L’accès à plus de démocratie, c’est lui ;
- Le choix de faire payer les ferries par les gens de l’Archipel, pour qu’ils soient bien à nous et pour qu’on se les approprie mieux… c’est lui…
Il est celui sans qui l’Archipel tomberait sous le joug… il est notre sauveur, notre héros…

Philatélie : l’Archipel à contre-temps…

Alors que le Conseil territorial a décidé en avril dernier de fermer le Bureau Philatélique de Saint-Pierre-et-Miquelon, La Poste en Métropole décide de relancer  les bureaux philatéliques, « convaincue de la nécessité de revitaliser ce concept pour faciliter la collection de timbres et attirer de nouveaux adeptes ».

L’Archipel est à contre-temps, ce que nous dénoncions déjà en mars dernier : « Tout fout le camp !« 

  • Article du journal « En bureau » de novembre 2015 :

en.bureau.nov.2015.web

Quand on veut monter aux arbres, il faut s’assurer d’avoir le caleçon propre !

La « polémique à outrance » semble être le nouveau leitmotiv du Président du Conseil territorial. Il faut dire que l’escouade de la propagande territoriale est au complet avec l’arrivée d’une nouvelle chargée de communication… oui, encore une… et toujours à nos/vos frais !

Depuis plusieurs mois maintenant, Stéphane Artano est déjà en campagne pour les « territoriales 2017 » !!!

Pas une journée ne passe, en effet, sans que les médias traditionnels ou numériques (blog, Facebook…) ne soient bombardés de « scuds » assassins envers (presque) tous ceux qui ont l’audace de « bouger » sans son accord sur l’Archipel !

Gonflé de haine envers ses adversaires politiques sur qui il ne cesse de vociférer dans des élans d’une grande violence verbale, l’irascibilité du Président du Conseil territorial vire quasiment à l’obsession quand il s’agit d’Annick Girardin, qu’il ne peut s’empêcher d’invectiver et d’accabler de tous les maux à chaque prestation médiatique ou publication, quel que soit le sujet traité, même ceux qui ne la concernent en rien.

Cette fois, ce sont les candidatures au poste de Conseiller Economique, Social et Environnemental qui exaspèrent notre Président.

Dans une missive (ou plutôt un missile) au vitriol intitulée « Une course à l’échalotte entre Annick Girardin et Karine Claireaux »  (en passant, elles ne courront pas plus vite en rajoutant un « t » à échalote !), le Président de la Collectivité se croit investi d’une « Haute autorité morale » pour critiquer le fait que la Gauche locale se diviserait en soutenant chacun son candidat… Oui il peut y avoir des divergences entre partis d’une même mouvance… et alors ?

Si l’amour rend aveugle, la haine rend amnésique, et peut être faut il rappeler à Stéphane Artano ses propres périodes de désamour avec son mentor, Gérard Grignon, alors Président de son propre parti, Archipel Demain !

Si dans son dernier « Mémo » Stéphane Artano qualifie de « brillant » Gérard Grignon lors de son intervention télévisée de juin sur la « Collectivité unique », rappelez-vous les règlements de comptes de mai 2012 entre Stéphane Artano (ex-suppléant du Député Grignon) et Gérard Grignon (Président fondateur d’Archipel Demain), suite au choix de Bernard Le Soavec « par un quarteron de petits caporaux » pour représenter le mouvement Archipel Demain aux élections législatives :

Pour mémoire, le Communiqué de Gérard Grignon du 30/05/2012 :

ARCHIPEL DEMAIN CHAMPION D’UNE SIDERANTE BOUFFONNERIE !

Les affiches du candidat usurpateur « dit » d’Archipel Demain aux élections législatives de juin ne manquent pas d’étonner les nombreux citoyens qui me contactent.

Candidat usurpateur et désigné en Assemblée Générale pré-organisée autant que désinformée par un quarteron de petits caporaux placés sous l’égide du secrétaire général du mouvement promu pour la circonstance directeur en chef des basses oeuvres et colleur d’affiches professionnel.

Ces affiches ne manquent pas d’étonner car :

  • Ce candidat n’est pas membre d’Archipel Demain
  • Ce candidat est de surcroît l’un des adversaires les plus virulents d’Archipel Demain de ces dernières années Allez comprendre !

En démocrate j’ai donc pris acte de la décision prise et en ai tiré les conséquences que tout président mis en minorité se doit de prendre.

Evident que je ne pouvais cautionner une telle mascarade et une telle négation des valeurs d’Archipel Demain, mouvement politique local que j’ai créé en Février 1985 et dont on piétine lamentablement l’éthique et les valeurs.

Pour cette raison, je publie aujourd’hui ma lettre de démission de Président et de membre du mouvement que le secrétaire général s’est bien gardé de transmettre aux membres d’Archipel Demain (c’est ce qu’on qualifie de dissimulation ou de recel « démocratique ») ainsi que le communiqué de presse transmis à RFO et Radio Atlantique.

Radio Atlantique n’en a pas fait état étant sous la coupe du Conseil Territorial. 30 ans de marche arrière Démocratique ! Archipel Demain est pourtant né de ce combat pour la liberté d’information et la DEMOCRATIE.

LA HONTE !
Gérard GRIGNON

Alors de grâce, Monsieur Artano, un peu de self-control, de modération et d’humilité dans vos déclarations tonitruantes, car il ne faut pas être sorti de Saint-Cyr pour en saisir la nature populiste, bassement politicienne et électoraliste… une technique bien connue au niveau national, une stratégie teintée de bleu marine… et nous ne faisons pas ici référence aux cartes du Plan de Prévention des Risques Littoraux.

Alors plutôt que de fatiguer tout le monde dans votre numéro de « mâle dominant », de passer votre temps à polémiquer tous azimuts, à semer la discorde, à diviser pour mieux régner… occupez-vous enfin de notre territoire et de ses habitants, dans l’intérêt général !

Où en êtes-vous du plan de bitumage ?

Où en êtes-vous du réseau de chaleur ?

Que faites-vous pour la pêche artisanale ?

…la liste est longue…

Le plus beau poisson d’avril !

« Les rencontres du Conseil Territorial : les élus vous donnent la parole…« 

superpoissonVoilà la belle annonce que nous fait le Président du Conseil territorial sur son blog en ce 1er avril 2015 !
Après nous avoir fait le show du « grand démocrate », défenseur de la liberté d’expression sur le plateau de l’émission « Ça vous regarde » sur les valeurs républicaines la semaine dernière, voilà que Stéphane Artano s’érige en « grand libérateur » de la parole !

Si lui est amnésique… pas nous !

Refaites donc un petit tour sur un article révélateur sur la vraie nature du PCT, que nous avions publié le 1er mars 2011, intitulé « Les faits du Prince… », dans lequel nous dénoncions déjà une série de manoeuvres du Président Artano pour museler l’opposition, mettre à l’écart les autres collectivités, ou encore interdire l’accès des bâtiments de la Collectivité aux journalistes locaux, car une chronique un peu caustique lui avait déplu :

http://capsurlavenir975.unblog.fr/2011/03/01/les-faits-du-prince/

Et puis, pour quelqu’un qui souhaite échanger et entendre ce que vous avez à dire… essayez donc de laisser un commentaire sur son blog… la fonction n’est pas activée !

« Des réunions d’échanges, sans filtre » qu’il annonce… sans doute pour mieux nous enfumer…

Ah, il ne manque pas d’air not’ Président, mais il est vrai qu’un 1er avril, tout est permis, même de croire que nous mordrons tous à l’hameçon !

123



DORDOGNE |
GENERATION ECOLOGIE VITROLLES |
Déclarations -A-tamourthiw |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Françafrique a du coeur
| les illusions perdues
| "Un homme qui crie n'est pa...