Archive pour la Catégorie 'Politique'

Page 2 sur 6

2017 année électorale : pensez à vous inscrire sur les listes électorales et/ou faire votre procuration de vote

scrutin

Durant l’année 2017 la population sera appelée à se rendre aux urnes pour des scrutins importants pour l’Archipel et notre pays :

  • mars 2017 : élections territoriales
  • avril 2017 : élection Présidentielle
  • juin 2017 : élections législatives

Il ne reste que quelques jours pour s’inscrire sur les listes électorales de Saint-Pierre et de Miquelon.

Par ailleurs – notamment à l’attention des étudiants qui sont de retour à SPM pour les fêtes de fin d’année – si la procédure reste simple à partir de la Métropole, elle est un peu plus contraignante à partir du Canada, aussi pensez à faire votre procuration de vote à l’occasion de votre séjour, ça ne vous prendra que quelques minutes en vous rendant au palais de justice à Saint-Pierre ou à la gendarmerie à Miquelon.

Comment faire la démarche ?

Le mandant se présente en personne auprès des autorités compétentes :

  • Il présente un justificatif d’identité admis pour pouvoir voter (carte nationale d’identité, passeport ou permis de conduire par exemple).
  • Il remplit un formulaire où sont précisées plusieurs informations sur le mandataire : nom de famille, nom d’usage, prénom(s), adresse et date de naissance. Ce formulaire inclut une attestation sur l’honneur mentionnant le motif de l’empêchement. Il peut s’agir par exemple d’une absence liée à des vacances ou des obligations professionnelles. Il n’y a pas lieu de fournir de justificatif sur la nature de l’absence.

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1604

Ne laissez pas les autres choisir pour vous, voter c’est important !

 

 

Annick Girardin invitée du 12h30 de SPM 1ère

AG_spm1ere_301215

Le 30 décembre dernier, Annick Girardin, Secrétaire d’Etat au Développement et à la Francophonie, mais aussi conseillère territoriale d’opposition et Présidente du mouvement Cap sur l’avenir, était l’invitée de la rédaction de SPM 1ère :

Annick Girardin invitée du JT de SPM 1ère

AG_JT221215

Retour sur le passage d’Annick Girardin au JT du 22 décembre sur SPM 1ère :

  • Pétition pour un vol direct SPM/Paris
  • Visa électronique canadien
  • COP 21
  • Son soutien constant aux dossiers de l’Archipel à Paris
  • Mise au point sur les attaques systématiques du Président de la Collectivité
  • Collectivité unique
  • Possible remaniement ministériel

M, comme Moi-Même…

M.comme.Moi

Chacun aura pu prendre connaissance la semaine passée de la nouvelle newsletter du Président du Conseil territorial intitulée « Le Mémo de Stéphane Artano » (distribué dans les boîtes postales et sur le site du Conseil territorial) : une véritable explosion d’égocentrisme graphique, renforcée par un texte nombriliste à l’extrême…

Je dis ce que je fais… titre-t-il,

(…) J’ai fait adopter une délibération… proclame-t-il…

Au fil de ses interventions, par un abus de « Je », Stéphane Artano fait passer ses colistiers pour des conseillers fantoches, s’attachant à démontrer que la Collectivité est dirigée par un seul et unique homme… LUI !

Porté par son nouveau « cabinet noir » (à nos frais), il est sur tous les fronts de la polémique, s’agitant comme un beau diable dans un tourbillon médiatique qu’il a créé pour exister, soulevant toujours plus de poussière à chaque gesticulation pour mieux enfumer la population.

Cette gouvernance « à la Poutine » nous inquiète d’un point de vue démocratique et le « jusqu’au boutisme » proclamé de Stéphane Artano nous effraie pour l’avenir de l’Archipel.

« Gouverner c’est prévoir et prévoir c’est assumer » , ainsi conclut-il son édito… le passé nous aura pourtant démontré sa piètre capacité en la matière : Stéphane Artano n’aura ni su prévoir les fiascos financiers considérables de « Seafood » et du « Cabestan » (encore en panne), ni en assumer les conséquences, car au final ce sont les Saint-Pierrais et Miquelonnais qui paient toujours les factures… y compris de ses errements en justice.

 

 

Billet d’humeur : « Big Brother » et le syndrome du Simplex

« Le propre d’un fusil à un coup c’est qu’il ne faut pas rater son coup, parce que celui qui est en face, et nous en l’occurence, nous ne raterons pas le nôtre derrière. »

« Je ne vise personne, ils se reconnaîtront tous, croyez-moi. »

« Du Conseil Territorial on voit tout ce qui se passe, les acteurs l’ignorent. »

Propos tenus par Stéphane ARTANO, invité du JT de SPM 1ère, lundi 21 janvier 2013

Après des mois d’état de grâce pour avoir réussi à remporter de justesse une élection qu’il croyait perdue d’avance, voilà que notre Président bien-aimé « sort du bois », pour reprendre son expression fétiche.

Fidèle à lui-même comme à personne d’autre (et certainement pas à feu son parti politique national, l’UMP, dont il avait claqué la porte par mécontentement suite à sa condamnation pénale pour s’être versé des indemnités illégalement élevées), l’homme de l’interdiction des médias dans les lieux publics appartenant à la Collectivité  ou encore de l’attaque pénale, aux frais du contribuable local bien sûr, contre l’opposition élue au sein du Conseil Territorial (qu’il a d’ailleurs perdu en première instance), voilà que Monsieur Artano prévient… quelqu’un…. enfin, « personne », mais « ils se reconnaîtront tous« … qu’il « voit tout ce qui se passe » depuis son fauteuil du Conseil Territorial et qu’il « ne ratera pas » ce qu’il qualifie sans broncher – fût-ce de façon imagée – de « coup de fusil » derrière.

Que l’obsédé du Simplex (pas moins de 3 références au fameux « fusil à un coup » en quelques minutes d’intervention télé, et ça c’est sans compter les déclarations en séance publique du Conseil !) se rassure, nul besoin cette fois-ci de gaspiller encore davantage d’argent du contribuable local dans des procès pénaux perdus d’avance, ce billet d’humeur ne fait que rappeler des propos publics enregistrés et des vérités documentées.

Au passage, on aura au moins appris deux choses :

  • La première, c’est que, s’il fallait impérativement que les travaux du Cabestan soient réalisés à St Jean, et donc par une entreprise étrangère, alors qu’on a parfaitement les compétences et les équipements localement, c’est parce que « On ne va pas aller faire des aller-retours avec le Cabestan avec le territoire canadien« , dixit Monsieur le Président. Un comble, s’agissant d’un traversier dont c’est plutôt la vocation à la base. Plus de rotations sur Fortune, donc, pour ce fleuron de la Collectivité ?
  • La deuxième, c’est que les conseillers territoriaux d’Ensemble pour l’Avenir ont dû passer de l’état de personnes à celui d’entreprises. En effet, seules des entreprises concernées peuvent contester à ce stade le marché public en question devant le Tribunal administratif, comme Monsieur Artano demande…. enfin, si on peut appeler cela « demander »… aux conseillers d’opposition « d’avoir le courage » de le faire. A moins que Monsieur Artano n’ait, là encore, pas tout compris à l’histoire ?
123456



DORDOGNE |
GENERATION ECOLOGIE VITROLLES |
Déclarations -A-tamourthiw |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Françafrique a du coeur
| les illusions perdues
| "Un homme qui crie n'est pa...