Archive pour la Catégorie 'SPM'

Page 2 sur 3

Plan de prévention des risques littoraux : retour sur l’intervention radio d’Annick Girardin

Le dérèglement climatique et les conséquences sur la montée possible des eaux à horizon 2050 dans l’Archipel : Annick Girardin s’est exprimée sur les ondes radio de SPM 1ère ce vendredi 4 septembre :

  • L’intervention d’Annick Girardin :

Pour Cap sur l’avenir, il est atterrant de constater l’irresponsabilité du Président du Conseil territorial qui abandonne lâchement les mairies face aux interrogations et au désarroi de certains de leurs administrés et se défausse au JT de SPM 1ère en accablant de tous les maux (comme à l’accoutumée) à des fins bassement politiciennes Annick Girardin.

Spectacle navrant du responsable de la Collectivité, de qui nous aurions pu attendre qu’il prenne le problème à bras le corps, puisque c’est bien à lui qu’incombent localement les compétences en matière d’urbanisme.

Stéphane Artano qui se défile pour ne pas assister à la réunion publique du mardi 15 septembre que propose le Préfet à Miquelon, annonçant la tenue ce même jour d’une séance officielle du Conseil territorial qui tombe soudain fort à propos.

Ceci étant, il nous vient de Miquelon que le Préfet aurait proposé au Président Artano d’avancer la réunion publique au lundi 14 septembre afin que celui-ci puisse assister à la réunion publique et présider sa séance officielle le lendemain. Une proposition que le Président de la Collectivité aurait déclinée… comme quoi, malgré sa touchante déclaration au JT d’SPM 1ère, Stéphane Artano n’aime peut-être pas Miquelon autant que ça…

Programme de bitumage du réseau routier

bitume

Une première réaction au courrier des élus de Cap sur l’Avenir envoyé la semaine dernière aux responsables des collectivités :

Le Président de la FEABTP, Roger Hélène, souhaite qu’un état des lieux sur la mise à niveau des réseaux et des corps de chaussées et trottoirs des collectivités de Saint-Pierre et Miquelon soit établi au plus vite.

La Fédération se dit également prête à participer à toute réunion de travail technique qui serait organisée par les collectivités.

 

« OUI » à plus de démocratie !

N’en déplaise à M. ARTANO, les propositions des conseillers territoriaux de l’opposition n’ont qu’un seul but : oxygéner la démocratie locale ! Un point c’est tout !

Toutefois, comme à son habitude, le Président du Conseil Territorial préfère distraire les gens du débat de fond et ainsi noyer le poisson.

Mais attention, M. ARTANO, les gens de l’Archipel ne sont pas dupes et vous ne gagnerez pas à les prendre pour ce qu’ils ne sont pas !

Miser sur une éventuelle ignorance des Saint-Pierrais et Miquelonnais n’est pas un comportement digne d’un Président de Collectivité, tenter de les manipuler en devient insultant. Mardi Gras c’est fini, vous pouvez tomber le masque, Monsieur le Président, on vous a reconnu.

Faire l’amalgame entre le débat fondamental sur la Collectivité unique, d’une part, et la rectification à la marge de dysfonctionnements démocratiques du système actuel, d’autre part, c’est vraiment « petit » !

En réalité, tout cela n’a qu’un seul but : cacher le fait que M. ARTANO s’oppose fermement à toute rectification de ces (ses) abus antidémocratiques !

Abus, soit dit en passant, dont il est à l’origine avec la réforme statutaire de 2007 et pour lesquels il avait jugé bon, à l’époque, de ne pas questionner la population !

Est-ce normal que l’équipe sortante puisse bénéficier de plusieurs heures de campagne radio et télé gratuites et payées par l’Etat alors que les listes d’opposition et les nouvelles listes qui se présenteraient n’auraient droit qu’à quelques minutes ? C’est antidémocratique et inacceptable, du moins pour tout le monde, sauf M. ARTANO qui s’y accroche désespérément.

Est-ce normal que 49 % des électeurs soient représentés par seulement 4 conseillers territoriaux et que 51 % soient représentés par 15 conseillers ? Cela n’existe nulle part ailleurs en France à ce niveau de compétences ! Il faut ramener cette « prime majoritaire » à un niveau raisonnable, comme dans les conseils régionaux en Métropole. Mais de cela, M. ARTANO ne veut pas en entendre parler non plus et veut tout faire pour éviter qu’on sache qu’il s’y oppose !

A Cap Sur l’Avenir, en tout état de cause, notre objectif est de rectifier ces abus démocratiques et d’assurer l’égalité des moyens pour toutes les listes en présence, y compris les nouvelles listes qui pourraient se créer, comme nous l’avons fait nous-mêmes il n’y a pas si longtemps.

La démocratie, Monsieur le Président, ça ne se confisque pas !

Karine CLAIREAUX élue au poste de Sénateur de Saint-Pierre et Miquelon dès le 1er tour

A la différence des deux précédentes élections sénatoriales, l’élection de Karine CLAIREAUX au poste de Sénateur de Saint-Pierre et Miquelon s’est jouée ce dimanche 25 septembre 2011 dès le 1er tour.

Voilà ce qu’on appelle une élection « propre », limpide et « claire ».

Rappelons, pour mémoire, que l’élection des deux prédécesseurs de Madame CLAIREAUX avait eu lieu après un second tour serré puisqu’une seule voix avait départagé les deux candidats présents au second tour. Ces élections s’étaient déroulées dans un climat « délétère » après des conciliabules, des manoeuvres de couloir et des alliances contre nature d’entre-deux-tours qui donnèrent une piteuse image de la politique à nos concitoyens.

Cette fois, les « choses » étaient bien établies avant le 1er tour. Une partie des grands électeurs de Miquelon s’est rangée derrière le suppléant de Karine CLAIREAUX, le Maire de Miquelon-Langlade Stéphane COSTE, les 12 grands électeurs du Mouvement « Ensemble Pour Construire » ont voté logiquement pour le Maire de Saint-Pierre et les 5 grands électeurs de ‘’Cap Sur l’Avenir’’ avaient indiqué par communiqué dès le 20 septembre qu’ils apporteraient leur soutien à la candidate Karine CLAIREAUX dès le 1er tour.

Les résultats du 1er tour (à 1 voix près) ne pouvaient donc surprendre personne.

En ce qui nous concerne, nous avons privilégié l’unité à la division, nous avons favorisé le dialogue aux invectives et discours haineux.

L’élection de Karine CLAIREAUX est le résultat d’une union entre les mouvements politiques locaux « Ensemble Pour Construire » et « Cap Sur l’Avenir ». Ce scrutin est une étape qui démontre qu’il est possible (voire nécessaire !) que les principaux responsables politiques locaux s’unissent pour travailler ensemble afin de définir en commun un avenir prometteur pour l’Archipel.

Dans les mois qui viennent, la population de l’Archipel sera appelée aux urnes à plusieurs reprises, afin, entre autres, d’élire une nouvelle équipe au Conseil Territorial (en mars 2012) et de choisir le Député (en juin 2012) qui nous représentera à l’Assemblée Nationale jusqu’en 2017.

Nous pensons qu’il est temps que l’ensemble des élus et des assemblées locales puissent s’entendre et travailler dans l’intérêt général pour tenir enfin un discours homogène et cohérent vis-à-vis du prochain Président de la République et de son Gouvernement.

Il n’est nullement question ici de faire allégeance à qui que ce soit, chacun gardant bien entendu sa spécificité et son indépendance, afin de maintenir une diversité de pensée et de jugement. Mais les prochaines démarches des responsables locaux doivent se faire dans une nécessaire cohésion et une franche entente, sans quoi l’Archipel traversera péniblement les difficultés qui ne manqueront pas de se présenter dans les mois à venir.

Communiqué : Sénatoriales 2011 SPM

Dans le cadre de l’élection sénatoriale du dimanche 25 septembre 2011, le mouvement « Cap sur l’avenir » et la Fédération locale du Parti Radical de Gauche apporteront leur entier soutien, et ce dès le premier tour, à la candidate du Parti Socialiste Karine CLAIREAUX, Maire de la ville de Saint-Pierre et Présidente du mouvement « Ensemble pour construire ».

Le communiqué : Communiqué : Sénatoriales 2011 SPM dans Politique pdf communique200911.pdf 

123



DORDOGNE |
GENERATION ECOLOGIE VITROLLES |
Déclarations -A-tamourthiw |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Françafrique a du coeur
| les illusions perdues
| "Un homme qui crie n'est pa...