Archive pour la Catégorie 'Transport'

Page 3 sur 11

Fiasco de la desserte maritime en passagers : quelles seront les séquelles ?

Nous avons tous reçu dernièrement dans notre boîte aux lettres le bulletin d’information gratuit du Conseil territorial « En direct de votre collectivité ».
A la lecture du mot du Président, un lecteur extérieur à l’Archipel pourrait se laisser berner et croire au discours finalement très positif du Pacha qui nous annonce fièrement que le Cabestan a passé tous ses examens et que selon les premiers essais, le bateau fonctionne et se comporte très bien à la mer… tout est donc parfait, si ce n’est ce « détail » de présence d’eau dans l’hydrojet tribord et cette nécessité de cale sèche pour laquelle Le Cabestan est parti à Terre-Neuve ce lundi pour un retour et une mise en service (enfin !!!) dans… une quinzaine de jours… soit en août…

Mais la réalité est tout autre mon Amiral, les conséquences de votre gestion calamiteuse sont déjà perceptibles :

La colère des touristes :
http://www.dailymotion.com/video/xe4ae4

L’exaspération des professionnels du tourisme :

http://www.dailymotion.com/video/xe4afi
Un véritable fiasco pour les usagers saint-pierrais et miquelonnais, pour les professionnels, mais également pour l’Archipel globalement dont l’image vient ici d’être sérieusement abimée.

Conseil territorial : la dette de la Collectivité s’envole mais le Cabestan ne décolle pas du quai !

Plusieurs délibérations à caractère budgétaire étaient à l’ordre du jour de la séance officielle du Conseil Territorial de ce lundi 28 juin 2010, dont le compte administratif 2009.

Le conseiller territorial de Cap Sur l’Avenir, Yannick CAMBRAY, a tiré deux constats des différents documents et tableaux figurant au compte administratif 2009.

  • Une dette qui explose entre 2006 et 2009 passant de 18 à 22 Millions d’euros !

La dette de la collectivité était en 2006 (année de l’arrivée de l’actuelle majorité aux manettes du Conseil Territorial) de 18.278 Millions d’euros. Fin  2009, cette même dette était de 21.765 Millions d’euros, dont 4.1 Millions en « restes à réaliser ». Soit un accroissement de l’endettement de près de 20% en 4 ans !

A noter que lors de cette séance du Conseil Territorial, la majorité « Archipel Demain » a donné délégation au Président pour négocier un nouvel emprunt à long terme (encore un !) affecté aux investissements 2010 d’un montant maximum de 2,5 Millions d’euros !

  • Une pression fiscale qui s’accroît et qui passe globalement de 16 Millions à 22 Millions d’euros entre 2006 et 2009, soit + 33% d’augmentation !

En 2006, le montant des recettes fiscales que percevait la Collectivité était de 16.372 Millions d’euros.
En 2009, ces mêmes recettes fiscales s’élevaient à 21.793 Millions d’euros.
Soit une augmentation entre 2006 et 2009 de 5.421 Millions d’euros (+ 33% d’augmentation !).
Cette flambée des recettes fiscales correspond pour moitié à un accroissement de 26% des produits fiscaux (impôt sur le revenu et impôt sur les sociétés pour l’essentiel) et pour l’autre moitié par un accroissement de 45% des produits des douanes (droits et taxes qui sont payés à l’importation des marchandises).

Les commentaires de Yannick Cambray sur Radio SPM :

  • Le « CABESTAN » toujours à quai…

Au cours de cette dernière séance du Conseil territorial, Yannick Cambray a également réaffirmé la position de Cap sur l’avenir concernant l’acquisition par la Collectivité du navire « LOCAMARIA » (actuel « CABESTAN »).
En novembre 2009, le conseiller de Cap sur l’avenir avait en effet émis un certain nombre de réserves concernant l’état du navire (et notamment des moteurs), avant que la majorité de l’assemblée territoriale ne décide de conclure l’achat. Ces inquiétudes sont aujourd’hui malheureusement avérées, puisque la mise en service du « CABESTAN » est de nouveau repoussée pour au moins 1 mois, le Président de la Collectivité ayant annoncé qu’il devait partir en cale sèche à Terre-Neuve pour la réparation notamment de ses hydrojets.

Une bonne idée n’est jamais perdue !

Dans la débâcle de la gestion de la desserte inter-îles par la Collectivité, la Vice-Présidente du Conseil territorial nous a annoncé hier soir au journal télévisé que finalement, les rotations du « Jeune France » – qui devait se substituer au « Cabestan » (toujours à quai, mais n’est-ce pas la vocation d’un cabestan que de maintenir un bateau à terre ;-) – sur la ligne Saint-Pierre/Miquelon, sont annulées.
En effet, comme l’a expliqué Madame Françoise Letournel, il n’est pas question d’imposer à la population des traversées de près de 3 heures (et encore par beau temps) entre les deux îles. Voilà au moins un point sur lequel nous sommes d’accord!
Une partie de la solution de substitution annoncée hier par le Conseil territorial, serait de faire passer les passagers pour Miquelon via Langlade, où les attendrait une navette gratuite pour les acheminer par bus à leur destination finale… voilà une idée qu’elle est bonne !

Rappelons-nous… c’était en avril 2009 et la situation était alors inverse, c’est à dire qu’il y avait un navire pour desservir Miquelon (l’Atlantic Jet), mais pas de bateau sur Langlade.
Le Conseiller territorial de Cap sur l’Avenir, Yannick Cambray, avait alors suggéré au Président du Conseil territorial par courrier en date du 15/04/2009 que, dans l’attente qu’une solution maritime soit trouvée, la Collectivité prenne en charge tout ou partie d’un service de navettes en bus entre Miquelon et Langlade afin de permettre aux usagers – et plus particulièrement aux familles – de se rendre à Langlade à un coût acceptable.

Nous n’avons jamais eu de réponse à ce courrier, mais l’idée ne semble pas si sotte, puisqu’elle est reprise ici par le Conseil territorial.
Comme quoi, une bonne idée n’est jamais perdue, tout dépend seulement de celui qui la propose…

Un bémol cependant dans le cas présent, assurer la desserte maritime en passagers de Miquelon via Langlade, pénalise les personnes âgées ou les personnes à mobilité réduite, du simple fait du débarquement par zodiac à Langlade.

Dossier Le Cabestan : « Mets de l’huile… »

amiral2.jpg

Humour toujours…

bateausurleausmall.gif

Le navire amiral de la flotte prend l’eau !

Nous espérions tous, en cette première soirée d’été, que l’Amiral ARTANO venait nous annoncer au JT de RFO que Le Cabestan prendrait la mer…
Finalement – bouteilles d’huile à l’appui – le « Pacha » nous a annoncé que son bateau prenait l’eau !

Et pourtant, si Cap sur l’avenir est resté silencieux ces derniers mois, laissant à l’Amiral de la flotte administrative le bénéfice du doute, Yannick CAMBRAY avait par contre soulevé un certain nombre d’interrogations techniques au cours de la séance officielle du Conseil territorial du 26 novembre 2009, avant que l’assemblée ne se plie au « choix du Président ».

Des interrogations pourtant légitimes, car basées sur l’avis de professionnels du domaine maritime qui avaient tous tirés la sonnette d’alarme en apprenant que la Collectivité s’apprêtait à acheter le « Locmaria ». D’autant que cette décision endettait les Saint-Pierrais et Miquelonnais pour 15 ans !

Mais l’Amiral ne s’est pas abaissé à écouter les avertissements du matelot CAMBRAY, dans la marine il y a une règle simple :

  • Article 1 : Le Pacha a toujours raison.
  • Article 2 : Quand le Pacha a tort, se référer à l’article 1.

Souvenez vous comment le « Pacha » avait évacué d’un revers de main la problématique de la révision des moteurs du « Locmaria », futur « Barachois », mais finalement aujourd’hui « Le Cabestan » : selon lui, il ne fallait pas se tromper de débat, la Collectivité aurait le temps de faire construire son nouveau ferry, que « Le Cabestan » n’aurait pas encore besoin de faire sa révision des moteurs…

Stéphane ARTANO – JT RFO du 26/11/2009

http://www.dailymotion.com/video/xdt37l
Quelques mois après, en ce lundi 21 Juin 2010, le « Pacha » avait certes perdu de sa superbe, mais nous annonçait avec aplomb, et à l’inverse de ce qu’il avait déclaré en novembre, qu’une révision des moteurs était bien prévue pour Septembre prochain!?

Stéphane ARTANO – JT RFO du 21/06/2010

http://www.dailymotion.com/video/xdt5ib
Nos interrogations de novembre 2009 étaient donc bien légitimes, et si les simples matelots que nous sommes étaient au courant notamment de cette nécessaire cale-sèche, comment croire que l’Amiral et ses conseillers ne l’étaient pas ?! Qu’on arrête de prendre les Saint-Pierrais et les Miquelonnais pour ce qu’ils ne sont pas !

Après des mois de blackout sur les travaux à bord classés « secret défense » par l’Amiral (interdiction pour RFO de filmer) et d’interviews réalisés par le SIRPA* local pour diffuser une information contrôlée, le « Pacha » est aujourd’hui face à ses responsabilités.

S’il avait au moins daigné écouter et procéder à une véritable vérification de nos informations, nous n’en serions certainement pas là. Si, comme nous le souhaitions, il avait accepté de ré-étudier la possibilité de location « coque nue » ou d’achat de l’Atlantic Jet, les liaisons maritimes avec Miquelon et Terre-Neuve auraient certainement repris depuis longtemps.

Mais l’Amiral est le seul maître à bord de la Collectivité ! Il est le seul à savoir et à prendre les décisions, même si celles-ci nous conduisent droit au naufrage… financier celui-ci… Mais de cela, nous aurons certainement l’occasion d’en reparler !

*Service d’Information et des Relations Publiques des Armées.

12345...11



DORDOGNE |
GENERATION ECOLOGIE VITROLLES |
Déclarations -A-tamourthiw |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Françafrique a du coeur
| les illusions perdues
| "Un homme qui crie n'est pa...