• Accueil
  • > Recherche : assemblée nationale

Résultat pour la recherche 'assemblée nationale'

Primaire de la Gauche à SPM : une belle participation et un beau résultat pour le PRG

sylvia.pinel

Belle mobilisation ce samedi 21 janvier à la Primaire de la Gauche à Saint-Pierre-et-Miquelon avec une participation 3 fois supérieure au premier tour de la Primaire de la Droite !

Cap sur l’avenir et le Parti Radical de Gauche SPM saluent cette mobilisation à Gauche et remercient plus particulièrement les militants et sympathisants qui ont répondu à leur appel et permis à Sylvia Pinel, la candidate PRG, de sortir grande gagnante de ce 1er tour avec plus de 53% des voix !

Ce vote a un véritable sens localement puisqu’Annick GIRARDIN est la Vice-Présidente du PRG au niveau national et que c’est encore grâce au PRG qu’une personnalité de l’Archipel a pu accéder au plus haut niveau de l’Etat en entrant au gouvernement comme Secrétaire d’Etat, puis Ministre. Et c’est toujours grâce au PRG que le Député Stéphane CLAIREAUX, et Annick GIRARDIN avant lui, a pu et peut toujours bénéficier d’autant de temps de parole à l’Assemblée nationale pour porter la voix des Saint-Pierrais et Miquelonnais… Il était donc important pour nous de marquer auprès du PRG un soutien fort à sa candidate. Cet excellent résultat ancre également le mouvement Cap sur l’avenir et son « noyau » PRG comme la première force de Gauche à Saint-Pierre-et-Miquelon.

 

Saint-Pierre et Miquelon au centre des débats du Conseil Economique, Social et Environnemental (CESE) !

CESE

Lors de son dernier déplacement à Paris (du 8 au 15 mai), le Conseiller Economique, Social et Environnemental de St Pierre et Miquelon a participé à différents rendez-vous et rencontres de travail mettant à l’honneur l’Outre-Mer et plus particulièrement notre Archipel. Sans bruit ni tapage médiatique, Yannick CAMBRAY poursuit son mandat avec l’objectif de faire entendre notre « voix » au sein de cette Institution.

* Le mardi 10 mai, dans le cadre des travaux de la Délégation Outre-Mer du CESE dont il est membre, le Conseiller de SPM a eu le plaisir d’accueillir le Président de la Collectivité Territoriale, M. Stéphane ARTANO. La Délégation doit rendre d’ici à la fin de cette année un rapport ayant pour thème « le Tourisme Durable en Outre-Mer ». Etant donné que le « fil conducteur » du 11ème FED (Fonds Européen pour le Développement) octroyé à l’Archipel est justement le tourisme durable, Yannick CAMBRAY  avait sollicité le Président ARTANO pour être auditionné par la Délégation Outre-Mer afin qu’il apporte son témoignage dans le cadre de cette auto-saisine. Cette audition de plus d’une heure a permis au Président du CT de mettre en avant la problématique et les enjeux du tourisme durable pour St Pierre et Miquelon.

* Le mercredi 11 mai, l’ensemble des Conseillers Economiques, Sociaux et Environnementaux d’Outre-Mer ont reçu pour un déjeuner de travail Frédéric POTIER, le Conseiller Outre-Mer du Premier Ministre, Manuel VALLS. Une occasion pour Yannick CAMBRAY d’évoquer la prochaine visite du Premier Ministre et d’insister pour que celle-ci se déroule sur deux jours, soit les 18 et 19 juin.

* Le mercredi 11 mai, Yannick CAMBRAY est intervenu en séance plénière du Conseil pour présenter la position du Groupe Outre-Mer sur le rapport intitulé « les circuits courts de distribution alimentaire ».

Vous trouverez ci-après l’intégralité de sa déclaration dans laquelle il a souligné deux sujets bien spécifiques à l’Archipel, à savoir :

-  La possibilité de profiter des vols militaires qui sont amenés à faire escale dans l’Archipel pour l’acheminement de produits frais (une demande faite par certains grossistes locaux lors de la venue du Président de la République en décembre 2014);

- La réalisation d’une étude sur la faisabilité d’une ligne aérienne directe entre notre Archipel et l’Hexagone.

* Toujours le mercredi 11 mai, mais en soirée cette fois, les Conseillers d’Outre-Mer ont été reçus  par la Ministre Annick GIRARDIN au Ministère de la Fonction Publique pour un dîner de travail. Une occasion d’échanger de façon très conviviale sur les problématiques des Fonctions Publiques en Outre-Mer ainsi que sur la future loi de programmation dite « égalité réelle dans les outre-mer » qui est en cours de préparation.

Yannick CAMBRAY a terminé son séjour par une réunion de travail le jeudi 12 mai avec la Ministre Annick GIRARDIN et le Député Stéphane CLAIREAUX sur des sujets spécifiques à l’Archipel.

 

L’intervention de Yannick CAMBRAY :

« Monsieur le Président, Monsieur le Rapporteur, Chers Collègues,

Nous, membres du Groupe de l’Outre-Mer, nous avons la singularité au sein de cette Assemblée d’être les seuls Conseillers à être « rattachés » ou « identifiés » à un Territoire.

De fait, lors de nos interventions, notre « regard » est souvent tourné vers ces territoires dont nous sommes les représentants. Oui, je sais que ça peut parfois « agacer », mais souligner nos « spécificités » lors des travaux du CESE permet de rappeler, autant que nécessaire, que ce qui va de soi pour l’hexagone, est souvent difficilement transposable en l’état dans les outre-mer.

Aussi, au nom du Groupe de l’Outre-Mer, je tiens à remercier le rapporteur et la section pour leur écoute quant aux enjeux ultramarins.

Les contraintes structurelles de nos territoires (selon le cas, l’éloignement, le climat, le manque de foncier, l’étroitesse des marchés, la très forte concurrence des pays tiers voisins …) font que certaines solutions proposées depuis Paris se heurtent souvent aux réalités de nos territoires, et apparaissent parfois déconnectées des contraintes de nos acteurs locaux. Ainsi que le rappelle le projet d’avis, la mise en place des Plans Régionaux d’Agriculture Durable pourraient permettre une adaptation souhaitable à nos enjeux spécifiques. En outre, ces plans devraient faciliter les échanges avec les pays tiers voisins.

Par ailleurs, certaines préconisations que nous avons pu proposer comme l’acheminement de produits frais en profitant des vols militaires qui sont amenés à faire escale dans les collectivités les plus petites et les plus isolées comme celles de Saint-Pierre et Miquelon, de Wallis et Futuna ou des archipels polynésiens, peuvent paraître baroques pour un regard métropolitain, mais pour les consommateurs de ces territoires, il s’agit de solutions concrètes qui tendent à répondre à certaines contraintes structurelles très marquées et spécifiques : l’isolement important, l’absence de desserte régulière en fret, l’impossibilité de produire localement par manque de terres agricoles disponibles, l’environnement régional qui ne permet pas de garantir un approvisionnement en produits frais aux normes sanitaires européennes.

Je profite de l’occasion qui m’est donnée ici pour rappeler l’importance de la desserte aérienne pour nos territoires. A Saint-Pierre et Miquelon, je souhaite que le Gouvernement engage une étude sur la faisabilité d’une ligne aérienne directe entre notre Archipel et l’Hexagone.

Plus généralement, en matière de distribution alimentaire, les outre-mer se caractérisent encore par un manque de concurrence à différents niveaux. Dans certaines collectivités ultramarines, les contrats d’exclusivité de long terme conclus entre les grandes marques nationales avec un importateur-grossiste local unique aboutissent à des rentes, à des abus sur les marges, et à une impossibilité pour les distributeurs de choisir leurs fournisseurs. Cela impacte négativement les prix et la qualité des produits. Le projet d’avis met en évidence avec pertinence ces problématiques, et souligne à raison la nécessité de pérenniser les outils spécifiques créés par la loi en 2012 tels que les boucliers qualité prix et d’attribuer aux Observatoires des Prix et des Marges et des Revenus, les moyens financiers adaptés à leur mission.

Enfin, alors que nos territoires sont marqués par des problématiques de santé particulières (diabète et obésité), nous tenons à rappeler au Gouvernement la nécessité que soit enfin pris l’arrêté interministériel visant à interdire des niveaux de sucres supérieurs à ceux pratiqués dans l’hexagone pour certains produits fabriqués localement (soda, produits laitiers, biscuits).

Les préconisations de ce projet d’avis sont de grande qualité, ainsi, le Groupe de l’Outre-Mer le votera.

Yannick CAMBRAY »

 

Législatives 2012 : les faits marquants d’une victoire sans appel !

Législatives 2012 : les faits marquants d'une victoire sans appel ! dans Politique nationale assemblee2012

Ce 17 juin, les français ont donné les pleins pouvoirs au Président HOLLANDE et à son Premier Ministre Jean-Marc AYRAULT.

Les faits marquants de ce scrutin :

  • Le Parti Socialiste pourra légiférer seul avec une majorité absolue à l’Assemblée Nationale ;
  • Tous les ministres du Gouvernement Ayrault ont été élus ;
  • Sévère défaite pour l’UMP qui voit tomber plusieurs de ses grandes figures telles que Nadine MORANO, Claude GUEANT, Michèle ALLIOT-MARIE, Eric RAOULT ….
  • La stratégie d’un « Centre indépendant » défendue par François BAYROU est un échec, le Président du Modem perdant même son siège de député ;
  • Après 24 ans d’absence le Front National revient à l’Assemblée avec 2 députés ;
  • Les écologistes peuvent constituer pour la première fois un groupe parlementaire indépendant à l’Assemblée Nationale ;
  • Avec 13 députés, les Radicaux de Gauche pourraient également constituer, avec quelques élus « divers gauche », un groupe parlementaire indépendant à l’Assemblée Nationale (Rappelons que pour former un groupe parlementaire il faut disposer de 15 députés) ;
  • L’Assemblée  » se féminise » (26,9 % de femmes sur 577 députés, contre 18,5 % en 2007) et « se renouvelle » (40% des députés sont des « nouveaux »)

Dernière ligne droite pour les législatives

Dernière ligne droite pour les législatives dans Politique Affiche_AG01

C’est cette semaine la dernière ligne droite avant le premier tour des législatives 2012.

Les membres des mouvements « Cap sur l’avenir », « Ensemble pour construire », des fédérations locales du PS et du PRG se sont réunis ce lundi afin d’échanger sur la campagne en cours.

Tous ont souligné le véritable atout pour Saint-Pierre-et-Miquelon que représente la candidature d’Annick GIRARDIN pour ces législatives.

Annick GIRARDIN a prouvé ces 5 dernières années sa motivation et sa capacité de travail au service de l’Archipel et de l’intérêt général.

Femme de dialogue, elle a su démontrer sa disponibilité envers ses concitoyens et aussi sa volonté de travailler avec tout le monde, à Saint-Pierre comme à Paris, dans le respect des convictions de chacun.

Femme politique d’expérience et candidate de la majorité présidentielle, elle aura l’oreille du gouvernement et de François HOLLANDE qu’elle a côtoyé, à l’instar de Jean-Marc AYRAULT et la plupart de ses ministres, sur les bancs de l’Assemblée Nationale.

Aussi, envoyons un message fort au Président de la République et au Gouvernement en nous mobilisant massivement ce samedi 9 juin derrière la candidature d’Annick GIRARDIN.

Ne laissez personne d’autre décider pour vous en votant dès le premier tour !

Si vous deviez être absent de votre commune ce samedi, pensez à faire une procuration, même si vous vous déplacez simplement dans l’Archipel, à Langlade, Miquelon ou Saint-Pierre, vous pouvez faire une procuration au Palais de Justice jusque vendredi matin.

 

Report des élections du Conseil territorial: qui craint aujourd’hui le choix des électeurs ?

Report des élections du Conseil territorial: qui craint aujourd'hui le choix des électeurs ? dans Conseil territorial assembleenationale

En réaction à l’article paru sur le blog du Député le lundi 6 février pour informer la population du dépôt d’une proposition de loi à l’Assemblée Nationale visant à reporter les élections du Conseil territorial en octobre prochain, Stéphane ARTANO, un peu gêné aux entournures, a publié le lendemain un article sur son blog pour nier son implication, publiant également un courrier soi-disant envoyé ce même lundi 6 février aux parlementaires afin de les alerter.

A cette occasion, M. ARTANO estime « nécessaire de rappeler » qu’il serait un grand adepte du débat démocratique, avec à l’appui des propos assez incohérents, et en tout état de cause hors sujet concernant la retransmission radio des séances publiques ou encore des soirées-débat organisées par RFO…

M. ARTANO semble avoir oublié, entre autres :

  • la séance tous feux éteints et à huis clos au « Palais royal » avec gendarmes à la porte,
  • le refus persistant de publier le moindre procès-verbal des séances officielles du Conseil (alors que la loi l’y oblige),
  • le refus d’organiser un référendum sur le transport maritime, alors qu’une pétition le demandant avait recueilli plus de 1200 signatures et donc atteint le seuil des 25% des électeurs inscrits, comme le prévoient les textes du statut de l’Archipel,
  • l’exclusion de journalistes des lieux publics sur un « coup de tête »,
  • sans parler de l’utilisation de l’argent des contribuables pour payer un grand cabinet d’avocats parisien dans le cadre d’une action en justice pour diffamation, afin notamment de tenter d’intimider les conseillers territoriaux de Cap sur l’Avenir et de museler l’opposition…

Vive le « démocratique » Président ARTANO !

En tout état de cause, renseignements pris auprès de collègues de Droite du Député à l’Assemblée Nationale, c’est bien M. Thierry ABRAHAM, Saint-Pierrais expatrié en Métropole, qui a été l’organisateur de cette demande de report des élections dans l’Archipel, déposée au nom de son patron, le député de Maine-et-Loire Gilles BOURDOULEIX.

M. ARTANO nie aujourd’hui tout rôle dans ce dossier. Essaye-t-il de nous faire croire que M. ABRAHAM a pris tout seul dans son coin l’initiative de demander que M. ARTANO puisse siéger 6 mois de plus ? Cherche-t-il aujourd’hui à dénoncer et à rejeter la faute sur le « fusible » ABRAHAM ?

Pourtant selon les information récoltées auprès des collègues de M. BOURDOULEIX, il s’avèrerait que cette demande émanerait à l’origine d’un mouvement politique local de leur tendance…

Un mouvement politique local de Droite, proche de l’UMP… hum… la piste semble claire et il y a peu de chance de se tromper de « coupable » !

Après les engueulades et les défections parmi les conseillers territoriaux de la majorité actuelle, voici donc la nouvelle étape franchie dans le doute et la pagaille qui semble régner chez Archipel Demain à l’approche des élections territoriales.

Certes, le bilan de l’équipe sortante est désastreux -nous aurons d’ailleurs amplement l’occasion d’en souligner les conséquences pour l’Archipel et rappeler les mauvais choix à répétition de l’équipe sortante – mais nous attendions mieux d’Archipel Demain comme premier acte de campagne.

1234



DORDOGNE |
GENERATION ECOLOGIE VITROLLES |
Déclarations -A-tamourthiw |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Françafrique a du coeur
| les illusions perdues
| "Un homme qui crie n'est pa...