• Accueil
  • > Recherche : cap territorial

Résultat pour la recherche 'cap territorial'

Page 4 sur 34

Législatives 2017 : la belle mobilisation autour d’Annick Girardin

IMG_2018
Les sympathisants sont venus en force hier soir au bar la Chauve-souris pour soutenir leur candidate, Annick Girardin, aux élections législatives.
Malgré ce long week-end durant lequel beaucoup de nos compatriotes se rendent à Langlade ou à Miquelon, plus de 150 personnes se sont mobilisées pour témoigner de leur soutien et de leurs espoirs en la candidature d’Annick Girardin.
Dans son discours, la candidate au mandat de député est revenue sur différents points, notamment sur les raisons qui ont motivé sont choix d’accepter le Ministère des Outre-mer.
« Lorsque le Président de la République m’appelle pour me proposer le ministère des Outre-mer, je me dis qu’est-ce qui est mieux pour l’Archipel ? Qu’est-ce qui est mieux pour nous ?
(…)
C’est pour l’Archipel que j’ai accepté, pas pour un confort personnel ou un choix de carrière. »
 Annick Girardin s’est aussi expliquée sur les raisons de sa candidature aux législatives :
« Si j’ai choisi de me présenter à ces élections législatives, c’est que j’ai besoin de la légitimité qu’apportent les urnes dans les relations avec mes collègues ministres et avec les autres élus, j’ai besoin de la légitimité qu’apportent les urnes pour garder ma liberté de parole et d’agir, y compris au sein du gouvernement. » 
La candidate en a également profité pour « tordre le cou » à diverses fausses allégations propagées, parfois depuis plusieurs années, par ses adversaires et reprises même encore aujourd’hui par certains autres candidats :
Le minimum vieillesse à 1000 € :
« Si mes détracteurs se donnaient la peine d’aller vérifier auprès de la CPS, ils sauraient que le minimum vieillesse pour une personne seule est de 1011,93€ net et de 1544,45 € net pour un couple (il est respectivement de 803,20€ et 1 246,97 en métropole). »
Annick Girardin n’a jamais soutenu les projets de la Collectivité territoriale :

« Encore eût il fallu que je sois sollicitée !

Et je n’ai jamais agi contre des projets du CT, que ce soit le câble numérique (la Collectivité a obtenu ses 5 millions) ou tout autre projet.

Par contre, quand je suis sollicitée j’obtiens des résultats, demandez à la commune de Miquelon-Langlade : 1 M€ pour les ateliers (700 k€ déjà versés) – 200 k€ pour les bâtiments SNPM – camion citerne feu de forêt pour 400 k€ – 200 k€ pour du matériel de sécurité  pompiers… » 

Le PPRL : Plan de Prévention des Risques Littoraux :
«  On m’accuse d’avoir profité de la venue du Président Hollande en décembre 2014 et de sa visite sur Miquelon pour «  me faire mousser et faire la promotion de la COP21 », encore une fois un argument ridicule !
Que je sois venue avec Le Président Hollande ou pas, ça n’aurait rien changé car cela faisait plus de 6 mois que la DTAM, le Conseil territorial et les mairies travaillaient à la mise en place de ce PPRL et qu’ils étaient tous informés de l’existence de ces cartes qui ont été, il est vrai, divulguées de manière brutale aux résidents de l’Archipel.
Pour ma part, je le réaffirme ici, ni le Député, ni moi n’étions au courant de ces travaux et de cette présentation sur le Cap de Miquelon, et c‘est normal, c’est l’affaire et la responsabilité des collectivités.
Le PPRL est une obligation pour les collectivités littorales depuis la circulaire du 2 août 2011, suite aux dégâts et drames causés par la tempête Xynthia de février 2010, pas une invention d’Annick Girardin ! » 
Annick Girardin a terminé son allocution sur un discours mobilisateur et rassembleur, évoquant la main tendue vers les autres élus du territoire dès sa nomination au Ministère des Outre-mer.
« Je m’engage à mener tous ces combats avec toute mon énergie et je le souhaite, avec vous et tous les élus et les forces vives du territoire.
(…)
Si ma famille politique est Cap sur l’Avenir, je n’ai qu’un seul parti, c’est celui de Saint-Pierre-et-Miquelon.
(…)
Un nouvel élan se dessine en France, notre archipel doit saisir cette chance, pour se rassembler et faire de Saint-Pierre et de Miquelon des territoires gagnants ! »

Territoriales 2017

 

csa.ct2017Ce dimanche 19 mars, au terme d’une campagne courte, mais intense au cours de laquelle deux projets et deux façons de diriger le territoire ont été débattus, les électeurs de Saint-Pierre-et-Miquelon se sont exprimés clairement en faveur de la liste Archipel Demain.

Nous respectons évidemment ce choix exprimé démocratiquement par la population.

Nous tenons ici à remercier chaleureusement tous les électeurs qui ont fait le choix du projet porté par notre liste Cap sur l’avenir et nous regrettons évidemment de ne pas avoir pu leur offrir la belle victoire qu’ils espéraient.

Nous remercions également toutes les personnes qui ont contribué à la co-construction de notre projet, et elles ont été nombreuses et actives.

Le score sans appel réalisé par la liste Archipel Demain oblige maintenant plus que jamais le nouvel exécutif.

A cet égard, nous serons particulièrement vigilants au respect des engagements pris devant les Saint-Pierrais et les Miquelonnais et au respect du dialogue démocratique avec l’opposition.

Le verdict des urnes n’aura par contre accordé à la liste Cap sur l’avenir que 2 postes de conseillers territoriaux pour Saint-Pierre et aucun siège pour Miquelon !

C’est le résultat de la modification statutaire de 2007 effectuée par le Président Artano et le Député Grignon à l’époque, qui attribue à la liste sortant en tête de l’élection territoriale une prime exorbitante pour l’attribution des sièges.

Ce que nous dénonçons depuis des années est aujourd’hui cruellement d’actualité : l’expression démocratique est-elle véritablement respectée alors qu’un tiers de la population de Miquelon ne sera pas représentée au Conseil territorial pour les 5 prochaines années ?

Quoi qu’il en soit, nos deux conseillers territoriaux de Saint-Pierre porteront la voix de Cap sur l’avenir, fidèles aux valeurs que nous défendons pour Saint-Pierre-et-Miquelon, avec comme seule boussole l’intérêt général de notre territoire et de sa population.

Nous remercions aussi toutes les personnes qui nous ont adressé des messages de soutien depuis hier.

Nous reprendrons pour conclure les mots de Franklin Delano Roosevelt :

Il est dur d’échouer ; mais il est pire de n’avoir jamais tenté de réussir.

Spot tv CSA 7 : un nouvel élan pour Saint-Pierre et Miquelon

Septième spot TV de la campagne officielle de Cap sur l’avenir pour les Territoriales 2017 : un nouvel élan pour Saint-Pierre et Miquelon

Direct Facebook : Réunion publique de Cap Sur l’Avenir

10362773_1424998584440870_4365853046713461734_o

Dans le cadre de la campagne pour les élections territoriales, les candidats de la liste CAP SUR L’AVENIR invitent la population à une réunion publique à la mezzanine de l’aéroport Saint-Pierre Pointe-Blanche ce vendredi 17 mars à 18h00.

Les candidats de Saint-Pierre et de Miquelon vous attendent nombreux pour un moment d’échange!

Pour les habitants de Miquelon ou les personnes ne pouvant nous rejoindre, nous serons en direct sur facebook à :

https://www.facebook.com/capsurlavenirspm

 

#LaForceDuCollectif #CapSurlAvenir

Spot tv CSA 6 : un nouvel élan pour notre économie maritime

Sixième spot TV de la campagne officielle de Cap sur l’avenir pour les Territoriales 2017 : un nouvel élan pour notre économie maritime

123456...34



DORDOGNE |
GENERATION ECOLOGIE VITROLLES |
Déclarations -A-tamourthiw |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Françafrique a du coeur
| les illusions perdues
| "Un homme qui crie n'est pa...