• Accueil
  • > Recherche : edc miquelon

Résultat pour la recherche 'edc miquelon'

Conseil territorial du 1er juin 2011 : combien ça coûte ?

csact010611.jpg

Après la séance « houleuse » du 5 mai 2011 au cours de laquelle les 2 conseillers territoriaux de Cap Sur l’Avenir ont souhaité revenir sur la situation de la filière pêche (et notamment sur les dossiers SEAFOOD, Nouvelles Pêcheries, EDC, Interfreeze et SEM Pêche avec « l’affaire des fausses factures »), une nouvelle séance du Conseil Territorial était programmée ce mercredi 1er juin.

L’ ordre du jour de cette séance officielle était essentiellement consacré à des délibérations à caractère budgétaire.

Annick GIRARDIN et Yannick CAMBRAY ont voté contre les comptes de gestion et les comptes administratifs 2010 du Budget Principal et celui du Service Public de desserte maritime en passagers.

Ils se sont également opposés aux budgets supplémentaires 2011 du Budget Principal et Budget du Service Public de desserte maritime en passagers.

Plutôt qu’une longue énumération de chiffres, voilà ce que nous retenons des différents documents et tableaux chiffrés qui ont été présentés lors de cette séance :

  • Entre 2006 et 2010, le coût de la desserte maritime en fret de Miquelon a augmenté de 50 %, passant de 361 000 euros à 543 000 euros !!!
  • En 2010, la dette de la Collectivité est revenue au même niveau qu’en… 2006, soit 18,26 Millions d’euros ! Il faut se rappeler qu’au lendemain de son arrivée à la tête de la Collectivité en 2006, le Président ARTANO déclarait que l’équipe sortante laissait une situation financière catastrophique avec une dette abyssale…! Que dire alors de la situation qu’il laissera en 2012 ?
  • Entre 2006 et 2010 le montant des recettes fiscales est passé de 16,372 millions d’euros à… 21,08 millions d’euros (soit, et nous cessons de le répéter depuis 1 an, une augmentation de près de 30%) !

Concernant le navire de la Collectivité « Le Cabestan », on constate que l’achat de ce bateau (comme nous l’avons toujours dit !) avoisine les 4 Millions d’euros, ce qui, en passant, est bien supérieur à l’emprunt initial de 3 Millions d’euros destiné à l’achat, au transport et à la remise en état de ce navire.

tableaucabestan.jpg

A ces 3 679 643 euros (officiels), il faut ajouter le coût des deux cales-sèches du navire La Cabestan (en janvier 2011 à Marystown et en avril 2011 à St-John’s) qui se chiffre à plus de 250 000 euros !

L’exploitation en Régie par la Collectivité de la desserte maritime en passagers de Miquelon et de Langlade nécessite un budget de 3,6 Millions d’euros par an.
Si on déduit les recettes escomptées de la billeterie, ce service coûtera en année pleine à la Collectivité Territoriale, donc à nous, la bagatelle de 2,8 Millions d’euros !
Rappelons que lorsque ces services étaient assurés par des « privés », la desserte coûtait à la Collectivité autour de 900 000 euros par an.
Avec « l’opération Régie », et si aucune nouvelle panne ne vient immobiliser le navire, c’est donc bien « un trou à boucher » d’environ 2 Millions d’euros par an auquel la Collectivité Territoriale devra faire face.

  • L’interview d’Annick Girardin sur SPM1ère

http://www.dailymotion.com/video/xj6mlh

EDC : le point sur le projet

Le jeudi 17 Avril dernier à 17h30, tous les conseillers Territoriaux étaient invités à assister à une réunion d’information sur le dossier EDC dans la salle de délibération du Conseil Territorial.
Cette réunion avait pour objectif de permettre aux promoteurs du projet d’élevage de coquilles Saint-Jacques de présenter aux Elus de la collectivité les évolutions récentes intervenues dans leur activité, de tracer les perspectives d’avenir mais aussi de se prêter au « jeu des questions réponses », et cela sans aucun tabou.

Lire la suite de ‘EDC : le point sur le projet’

Débat d’orientation budgétaire 2008 – Conseil territorial

Le discours de Yannick CAMBRAY au débat d’orientation budgétaire 2008, séance du Conseil territorial du 28 mars 2008 :

Débat d'orientation budgétaire 2008 - Conseil territorial dans Budget pdf ycdiscoursct.pdf

Monsieur le Préfet,
Monsieur le Président,
Mesdames et Messieurs,
Chers Collègues,

Ce traditionnel débat d’orientation Budgétaire est l’occasion chaque année de dresser le bilan de la situation économique et sociale de l’Archipel, mais aussi, et surtout, de définir des perspectives pour l’avenir et de mettre en avant des projets porteurs d’espoir. Si effectivement l’Archipel va mal, il n’en demeure pas moins à mes yeux que des opportunités existent pour relancer notre économie.

Je le disais, l’Archipel va mal. Les principaux indicateurs économiques et sociaux sont malheureusement là pour nous le rappeler.

La dernière note de synthèse de l’IEDOM démontre que le marché de l’emploi se détériore et que notre Balance Commerciale se dégrade alors que l‘on pouvait logiquement penser avoir déjà touché le fond ! Voici quelques chiffres pour illustrer mon propos :

  • En décembre 2007, l’Archipel comptait 358 demandeurs d’emploi toutes catégories confondues, soit 20% de plus qu’en Décembre 2006 !
  • Les exportations s’effondrent de 70% en valeur et de 64% en volume sur 1 an !
  • En Décembre 2007, 31 personnes bénéficiaient de l’allocation RMI contre 24 en 2006 !

Parallèlement à ces données pour le moins inquiétantes, les consommateurs constatent chaque semaine en faisant leurs courses, un dérapage des prix à la consommation. L’indice des prix publié par la Préfecture leur donne raison, puisque l’ensemble du poste « Alimentation » de cet indice a augmenté de près de 5% sur l’année 2007 avec des hausses « records » de 19% pour le beurre, de 11% pour les fruits et légumes et de 7% pour le fromage, pour ne citer que les plus significatifs…, et cela, je le répète, sur un an !

Lire la suite de ‘Débat d’orientation budgétaire 2008 – Conseil territorial’




DORDOGNE |
GENERATION ECOLOGIE VITROLLES |
Déclarations -A-tamourthiw |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Françafrique a du coeur
| les illusions perdues
| "Un homme qui crie n'est pa...