• Accueil
  • > Recherche : jean pierre bercot prefet

Résultat pour la recherche 'jean pierre bercot prefet'

Revalorisation des retraites de la CPS et de l’ENIM

dscn2138.jpg

Comme cela avait été annoncé par la CFDT, une délégation de retraités ressortissants de la CPS et de l’ENIM, rejointe par une centaine de personnes, s’est rendue à la Préfecture cet après-midi vers 15h00 pour demander au préfet de l’Archipel, Jean-Pierre Berçot de transmettre au Secrétariat d’Etat à l’Outre-mer les demandes suivantes :

  • une revalorisation de 8,24% des pensions et retraites de vieillesse, conformément à l’art.13 de la loi sur la vieillesse du 17 juillet 1987 ;
  • étendre le dispositif de revalorisation des retraites aux ressortissants de l’ENIM par ordonnance, tel que prévu dans la loi pour le développement économique des outre-mer de mai 2009 (art.72 de la LDOM – amendement du Député) ;
  • une revalorisation pour les ressortissants de l’ENIM de 19% afin de supprimer l’inégalité de traitement entre les retraités de la CPS et de l’ENIM.

Quelques élus étaient venus soutenir le mouvement, dont le Député Annick Girardin, la Vice-Présidente du Conseil territorial chargée des affaires sociales Odile Beaupertuis, les conseillers territoriaux Yannick Cambray et Nicolas Gourmelon, ainsi que les conseillers municipaux Véronique Perrin et Pierre Salomon.

Par ailleurs, la CPS réunie en séance le 20 octobre 2009 a quant à elle donné un avis favorable à l’unanimité à une revalorisation des retraites de ses ressortissants de 6,32% et ce à compter du 1er juillet 2009. En effet la revalorisation est opérée par arrêté des ministres chargés de la sécurité sociale et du budget, après consultation du conseil d’administration de la CPS.

La CFDT attend maintenant une réponse de l’Etat confirmant la position du Gouvernement sur ce dossier.

Un travail collectif devra aussi se mettre en place entre l’Etat, la CPS et les parlementaires.

dscn2122.jpgdscn2126.jpgdscn2127.jpg
dscn2129.jpgdscn2137.jpgdscn2140.jpg
dscn2141.jpgdscn2143.jpg

 

Desserte maritime : dans l’expectative…

manif1030909.jpg

Comme prévu, à 11h30 ce matin les importateurs et entrepreneurs se sont rendus à la préfecture afin d’entendre les réponses de l’Etat aux questions qu’ils avaient déposées la veille auprès du Préfet.

Jean-Pierre Berçot déclarant qu’il n’avait aucun élément de réponse à leur communiquer dans l’immédiat, les professionnels ont décidé d’attendre sur place les réponses du Secrétariat à l’Outre-mer.

manif2030909.jpg

A 14h30, le Préfet effectue un seconde déclaration au cours de laquelle il informe les professionnels et les élus présents que Mme Marie-Luce Penchard est rentrée en Métropole et qu’avec ses services, elle travaillait sur le dossier et donnerait des éléments de réponse le lendemain, vendredi 4 septembre à 11h30.

Les importateurs et entrepreneurs insatisfaits par cette réponse ont décidé d’occuper la Préfecture jusqu’au lendemain matin, afin de montrer leur détermination et d’obtenir des réponses précises aux 3 points évoqués dans la motion déposée hier.

Un mouvement identique à celui de Saint-Pierre est en cours à Miquelon et les locaux de la délégation de la Préfecture sont également occupés par la population.

Desserte maritime : la colère des importateurs

manif020909.jpg

Hier, mercredi 2 septembre, les commerçants, artisans et autres importateurs se sont réunis à la CACIMA afin de discuter ensemble de la position commune à adopter suite à la proposition de la nouvelle grille tarifaire pour le transport de fret international, communiquée par le délégataire de la DSP.

Ils se sont ensuite rendus en délégation à la préfecture de Saint-Pierre afin de manifester leur colère et leurs revendications auprès du Préfet Jean-Pierre Berçot.

manif2020909.jpg

Voici le texte de la motion :
« Suite à la publication de la nouvelle grille tarifaire en Fret international les acteurs économiques de l’archipel exigent :

  • Une desserte maritime incluant l’amont et l’aval ainsi que la continuité territoriale sur Miquelon comme par le passé.
  • Que le « BAF » soit extrait du tarif de base et devienne par conséquent identifiable et révisable.
  • Que les multiples promesses des divers représentants de l’Etat pour une non augmentation des tarifs deviennent réalité et qu’aucune hausse ne soit appliquée à l’ancienne grille tarifaire.

Les dépositaires du présent courrier se présenteront demain llh30 devant la Préfecture de Saint Pierre pour connaître la réponse de l’état. »

Conseil territorial : débat d’orientation budgétaire

Le principal point à l’ordre du jour de la séance officielle du Conseil Territorial de ce lundi 9 mars était le Débat d’Orientation Budgétaire de l’année 2009.

Au nom de « Cap Sur l’Avenir », le conseiller territorial Yannick CAMBRAY s’est inquiété de l’augmentation de la pression fiscale que subissent les habitants de l’Archipel depuis 2006. Il a regretté que face à la crise économique, aucune mesure ne soit envisagée pour redonner du pouvoir d’achat à nos compatriotes et il a souligné le manque d’ambition du budget d’investissement de la Collectivité pour l’année à venir.

L’intervention de Yannick CAMBRAY RFO radio le 10/03/09 :

Sept délibérations à caractère budgétaire et réglementaire complétaient cet ordre du jour, ainsi qu’un avis adopté à l’unanimité portant reconduction des autorisations d’émettre à « Radio Atlantique » et « Archipel 103.3 ».

A noter plus particulièrement :

  • Une modification de l’article 75 j du code local des impôts afférent aux déductions des charges en matière d’impôt sur le revenu. Cette délibération a pour objectif de permettre aux personnes physiques de déduire les dons versés à l’association du « Collectif sur l’extension du plateau continental » à hauteur de 100 euros pour l’année 2009 ( délibération adoptée à l’unanimité ).

    Lire la suite de ‘Conseil territorial : débat d’orientation budgétaire’

Réflexion sur la desserte maritime

La Commission des Services Publics Locaux qui s’est tenue ce mercredi 21 janvier dans la salle de réunion du Conseil Territorial avait pour objectif de débattre du dossier de la desserte maritime.
Cette réunion faisait suite à celle organisée le 9 janvier dernier à la CACIMA, réunion au cours de laquelle le Préfet, Monsieur Jean-Pierre BERCOT, avait présenté à l’ensemble des élus locaux, les différents rapports réalisés à la demande de l’Etat (dont celui du cabinet de consultants SOGREAH), ainsi que le calendrier devant amener au choix, vers la mi-avril, d’un nouveau délagataire de la desserte maritime en fret de l’archipel.

La réunion du 21 janvier s’est déroulée à huis-clos et ne regroupait cette fois que des élus : représentants du Conseil Municipal de St-Pierre, représentants du Conseil Municipal de Miquelon-Langlade, représentants du Conseil Territorial, de la CACIMA ainsi que le Député, la Conseillère Economique et Sociale et le Président du Comité Economique et Social.
Aucun représentant de l’Etat n’assistait à cette Commission, afin de permettre aux élus de l’archipel de débattre en toute franchise sur les rapports réalisés et commandés par l’Etat. Le but étant de faire remonter par la suite au Préfet sous forme d’avis, les recommandations et les doléances des représentants de la population sur ce sujet, ô combien crucial pour l’Archipel.

Le mouvement Cap Sur l’Avenir était représenté au sein de cette Commission par le Député Annick GIRARDIN, le Conseiller Municipal de St-Pierre Pierre SALOMON et le Conseiller Territorial Yannick CAMBRAY.

Ayant déjà procédé à une analyse attentive des documents fournis par la Préfecture en préparation de cette réunion, les élus de Cap Sur l’Avenir, plutôt que de procéder à une analyse et/ou une critique détaillées des différents rapports réalisés par l’Etat, ont tenu à regretter d’emblée :

 

  • La non-prise en compte par l’Etat de l’hypothèse d’un véritable « Service Public » dans les scénarios envisageables pour notre desserte (l’Etat ne parle ici que de Délagation de Service Public – DSP – !!!)
  • L’absence de réflexion sur la problématique de la desserte maritime de notre Archipel dans sa globalité, c’est à dire incluant le fret, les passagers, tant au niveau de l’inter-îles que de l’international !!

Si la solution « DSP » était retenue par l’Etat, comme cela semble se profiler, ce serait revenir au même point et risquer de se retrouver dans la même situation de blocage dans les prochaines années.
Toutefois, les élus de Cap Sur l’Avenir ont formulé 5 préalables :

 

  • La reprise du personnel à terre du précédent délagataire Alliance SA ;
  • L’embarquement d’au minimum deux marins locaux sur le prochain navire qui assurera le transport entre Halifax et St-Pierre ;
  • La prise en compte de la desserte sur Terre-Neuve dans le périmètre de cette éventuelle Délagation de Service Public ;
  • Mettre au coeur de la réflexion la notion de « continuité territoriale » pour les produits en provenance d’Europe. L’archipel doit bénéficier, au même titre que les autres territoires d’Outre-Mer de cette « continuité territoriale », pour des raisons de santé publique, de normes européennes à respecter (BTP, matériel électrique… ), pour les produits de première nécessité, sans oublier la préservation de notre « identité » française en Amérique du Nord (tourisme) ;
  • Le refus, en l’état, de dissocier l’empotage et le dépotage des containers du transport des marchandises. Une DSP – telle que présentée – qui se limiterait à un transport des containers « de quai à quai » ne manquerait pas de provoquer une « flambée » du prix global du transport maritime des marchandises.

Malheureusement, selon ce que nous avons entendu, l’Etat ne semble s’intéresser ici qu’à la desserte maritime en fret à partir d’Halifax, alors que nous avons là, l’occasion d’opérer une réelle remise à plat du transport maritime dans toutes ses facettes et de réfléchir, une bonne fois pour toute, à la mise en place d’un système optimisé, afin de rationaliser ce service primordial. Nous devons garder à l’esprit que tout développement économique est conditionné par la mise en place d’une desserte efficace et de qualité, qu’elle soit en marchandises ou en passagers.

12



DORDOGNE |
GENERATION ECOLOGIE VITROLLES |
Déclarations -A-tamourthiw |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Françafrique a du coeur
| les illusions perdues
| "Un homme qui crie n'est pa...