• Accueil
  • > Recherche : liste annick girardin

Résultat pour la recherche 'liste annick girardin'

Page 2 sur 3

Conseil territorial : le dossier Seafood

Annick GIRARDIN, Député de l’Archipel et Conseiller territorial de Cap sur l’Avenir, était l’invitée du journal télévisée de RFO SPM ce jeudi 14 octobre. Le journaliste Claudio ARTHUR l’a interrogé sur le dossier du non-paiement des cotisations sociales par la société SPM Seafood :

http://www.dailymotion.com/video/xf7vmt

Selon « Les Inrockuptibles », Annick Girardin serait « ministrable »…

Les « Inrockuptibles », le magazine traditionnellement généraliste culturel a lancé sa nouvelle formule en septembre dernier avec l’ambition de devenir un hebdomadaire politique, social et culturel.
Dans son édition du 6 au 12 octobre 2010, le magazine nous a réservé une surprise de taille… En effet, deux journalistes des « Inrocks » ont réfléchi à quoi pourrait ressembler le Gouvernement si la Gauche passait en 2012, selon que ce soit DSK, Martine Aubry, Ségolène Royal ou François Hollande le nouveau Président de la République.

Toujours selon ces journalistes, le choix du Ministre de l’Outre-mer pourrait être le même, quel que soit le candidat élu, à savoir notre Député, Annick Girardin !

S’il ne faut pas, bien évidemment, prendre cet article au premier degré, puisqu’il reste une projection et surtout le fruit de la réflexion de deux journalistes (qui n’engage qu’eux-mêmes) se basant sur une hypothétique victoire de la Gauche au prochaines présidentielle, le fait est tout de même assez cocasse pour qu’on vous fasse partager notre surprise, mais aussi, avouons-le, une certaine satisfaction.

Tout en restant réaliste et sans faire de plan sur la comète, le fait que le nom d’Annick Girardin puisse apparaître comme « ministrable » dans le cadre d’une réflexion politique d’un hebdomadaire national démontre tout de même une certaine notoriété de notre député et, à la lecture de l’article qui précède cet organigramme, une certaine reconnaissance de son travail.

L’assiduité de son action à l’Assemblée, ses interventions au niveau national (notamment sur la politique maritime de la France, ou rappelons nous encore sa « prise de bec » avec le Ministre de l’intérieur Brice Hortefeux sur les mesures inacceptables de vérification de nationalité française), ses missions au niveau européen (accord Union Européenne / Canada, sa nomination au Conseil Parlementaire de l’Europe), mais aussi son implication sur le dossier du plateau continental, auront contribué sans nul doute à faire mieux connaître l’action de notre député et par extension de mieux faire connaître l’Archipel. Rappelons que l’un des objectifs qu’Annick Girardin s’était fixé était de faire gagner l’Archipel en visibilité au niveau de la Métropole et faire entendre haut et fort la voix de Saint-Pierre-et-Miquelon à Paris. C’est en bonne voie…

L’article des « Inrockuptibles » :

Selon lesinrocks06octobre2010.pdf

Le reportage de RFO radio : 

Sévère défaite pour la Droite tandis que la Gauche confirme son succès du 1er tour !

Avec 21 Régions métropolitaines sur 22 qui seront gérées par des équipes de Gauche, et un pourcentage de voix au niveau national qui dépasse les 54%, la victoire de la Gauche pour ces élections régionales est historique et incontestable.

A contrario, pour l’UMP, la défaite est sévère. Avec seulement 35% des voix au niveau national, la Droite parlementaire réalise son plus mauvais score lors d’une élection sous la Véme République.

Deux faits notables sont à souligner à l’issue de ce scrutin :

  • Le Front National, le Parti d’extrême droite de Jean-Marie LE PEN, revient sur le devant de la scène politique avec des scores qui dépassent les 20% dans certaines régions ! Merci à Eric BESSON et son débat sur l’identité nationale !
  • Le MODEM de François BAYROU et le NPA d’Olivier BESANCENOT ont fait naufrage lors de ce scrutin.

En tant que Radicaux de Gauche, nous nous félicitons que le Député PRG Paul GIACCOBI ait ravi la Corse à l’UMP.

En Outre-Mer, si la Gauche perd deux régions, elle le doit essentiellement à sa division à l’île de La Réunion où deux listes de Gauche s’affrontaient au second tour. Quant à la Guyane, la liste de la Majorité Présidentielle en Guyane était conduite par le maire divers Gauche de Cayenne, une situation confuse qui permet donc difficilement une « analyse nationale » de ce scrutin.

Lors de ces élections régionales, les français ont à la fois plebiscité les équipes de Gauche qui gèrent la quasi totalité des régions depuis 2004 et condamné fermement la Politique que mène le Gouvernement FILLON et le Président de la République depuis 2007.

Yannick CAMBRAY
Président du PRG-SPM

Le commentaire d’Annick GIRARDIN, Député de l’Archipel et Secrétaire Nationale du PRG pour les Fédérations de l’Outre-mer :

Cour des comptes : des gestions défaillantes…

Nous venons d’apprendre aujourd’hui la nomination de Didier MIGAUD (Député SRC de l’Isère, Président de la Commission des finances de l’Assemblée Nationale, à laquelle siège notamment le Député Annick GIRARDIN) à la tête de la Cour des Comptes. Didier MIGAUD prend la suite de Philippe SEGUIN, décédé en janvier dernier.

C’est l’occasion de revenir sur le rapport annuel de la Cour des Comptes qui a été présenté le mardi 9 février dernier. Ce document est toujours très attendu puisqu’il relève les principales anomalies et gestions défaillantes de notre « système », tant au niveau des Administrations qu’au niveau des entreprises publiques.

En voici quelques exemples :

  • Amendes : Près d’un quart des amendes infligées aux automobilistes n’ont pas été payées en 2007, et sur ce nombre, plus de 500 000 ont été annulées de manière irrégulière à Paris !
  • Assurance-chômage : la lutte contre les fraudes à l’assurance-chômage bute sur des « difficultés persistantes » et reste « inaboutie ». La Cour des Comptes évalue approximativement le préjudice à « près de 2 milliards d’euros par an » !
  • Billets gratuits à la SNCF : Les magistrats remettent en cause ce système dit des « facilités de circulation » dont bénéficient 840 000 (!!!) cheminots, retraités et membres de leur famille. « Sans remettre en cause cet avantage, on peut se demander s’il est justifié qu’il soit distribué aussi largement et de manière aussi libérale ».
  • Défiscalisation : Les dispositifs de défiscalisation de la loi Girardin (Brigitte Girardin, ancienne Ministre de l’Outre-Mer) pour attirer les capitaux privés outre-mer, tel qu’appliqués en Nouvelle-Calédonie et à Wallis-et-Futuna, sont épinglés. Une aide de l’Etat, « consentie directement sous forme de subventions, aurait été nettement moins onéreuse », selon la Cour, qui souligne que le rendement des investissements de personnes physiques à Wallis-et-Futuna, îles isolées du Pacifique sud, peut atteindre 61,4 % net d’impôt.

Quels seraient les résultats si la Cour publiait un rapport sur l’utilisation des deniers publics dans notre Archipel ?

Pétition pour l’organisation d’un référendum demandant la mise en place d’un service public pour la desserte maritime de l’Archipel

Pourquoi une pétition demandant au Conseil territorial l’organisation d’un référendum pour la mise en place d’un service public  pour la desserte maritime de l’Archipel ?

La réponse d’Annick GIRARDIN, sur les ondes de RFO radio ce matin dans les matinales : 

Afin de recueillir les signatures pour la pétition demandant l’organisation d’un référendum local sur la mise en place d’un service public pour la desserte maritime de l’Archipel, la permanence de Cap sur l’avenir, située au 7 rue René Autin (ex-épicerie Robin Drillet à Saint-Pierre), sera ouverte non-stop de 9h00 à 18h00 ce vendredi 23 octobre, ainsi que samedi 24 octobre de 9h00 à midi.

Il est important de récolter le maximum de signatures afin de démontrer la ferme volonté de la population d’arriver à une entente publique Etat/Collectivité pour une desserte maritime inter-îles/internationale/fret et passagers fiable, pérenne et à un coût raisonnable.

L’important dans l’immédiat n’est pas de trouver la structure juridique de l’entité publique qui devra gérer la desserte, mais bien d’affirmer dans un premier temps par une action officielle que la solution « service public » est la solution voulue des Saint-Pierrais et Miquelonnais qui en ont marre d’être les dindons de cette mauvaise farce.

A Miquelon, les signatures seront recueillies ce samedi 24 octobre à la Mairie, de 10h00 à midi et de 14h00 à 15h30.

Merci donc de vous mobiliser pour venir signer cette pétition d’intérêt général.

Vous trouverez ci-après pour information la page de garde de la pétition expliquant l’objectif de celle-ci, ainsi que le texte du Code général des collectivités territoriales qui régit les référendum locaux. Pour que cette pétition soit recevable, les signataires doivent être inscrits sur les listes électorales de Saint-Pierre et de Miquelon.

Pétition pour l'organisation d'un référendum demandant la mise en place d’un service public  pour la desserte maritime de l'Archipel dans Transport pdf ptitiondesserte.pdf

pdf dans Transport cgct.pdf

123



DORDOGNE |
GENERATION ECOLOGIE VITROLLES |
Déclarations -A-tamourthiw |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Françafrique a du coeur
| les illusions perdues
| "Un homme qui crie n'est pa...