• Accueil
  • > Recherche : yannick cambray

Résultat pour la recherche 'yannick cambray'

Page 2 sur 23

Violences faites aux femmes à St Pierre et Miquelon : il est urgent d’agir !

IMG_0667

Le Conseiller Economique, Social et Environnemental de St-Pierre et Miquelon, Yannick CAMBRAY, a rencontré ce vendredi 10 novembre le nouveau Président du Conseil Territorial, Stéphane LENORMAND.

Une rencontre de courtoisie mais néanmoins studieuse, puisque Yannick CAMBRAY souhaitait remettre en mains propres au Président LENORMAND le rapport adopté en début d’année par le CESE « Combattre les violences faites aux femmes dans les Outre-mer » et plus particulièrement la note qu’il avait rédigée en février dernier , suite à une série d’entretiens entre octobre 2016 et janvier 2017, sur ce fléau dans notre Archipel.

Yannick CAMBRAY a plaidé pour la mise en place d’un plan local de lutte contre les violences faites aux femmes qui soit le fruit d’un travail de concertation avec l’ensemble des acteurs locaux. Il estime en effet que la situation est préoccupante.

Deux chiffres doivent nous interpeller :

- Jusqu’en 2012 (date de sa dissolution) environ une cinquantaine de femmes par an étaient suivies par l’association IRIS pour faits de violences.
- En 2016, le tout récent bureau d’accueil d’aide aux victimes, n’a reçu que 6 plaignantes.

On doit donc s’alarmer sur la « disparition » des victimes ! 50 femmes suivies par an avant 2012, 6 en 2016 !
Que sont-elles devenues entre 2012 et 2016 et que deviennent-elles depuis ?

Face à cet implacable constat, il est urgent d’agir !

Le Président du Conseil Territorial, Stéphane LENORMAND, s’est montré très sensible à cette cause ainsi qu’ à l’analyse et aux préconisations formulées dans cette note.

Il faut en effet rompre la « loi du silence » et permettre de libérer la parole des femmes victimes de violences. A Saint-Pierre et Miquelon, comme ailleurs, nous sommes tous concernés.

La note de Yannick CAMBRAY : fichier pdf Note CESE

Avis du CESE : http://www.lecese.fr/travaux-publies/combattre-les-violences-faites-aux-femmes-dans-les-outre-mer

Une candidature de Gauche à l’élection sénatoriale

cvr2.130314

Le mouvement Cap sur l’avenir a décidé de présenter un candidat à l’élection sénatoriale du 24 septembre prochain.

Ce matin, Yannick Cambray (titulaire) et sa suppléante Tatiana Vigneau-Urtizbéréa ont déposé leur candidature en préfecture.

Forts de leur expérience commune de conseiller territorial et municipal acquise depuis 2000 au sein des collectivités locales, leur ambition est de porter une candidature de Gauche au service des collectivités locales et du territoire, pour rassembler les forces de progrès, agir et réussir.

Les profondes convictions de Gauche qui nous animent depuis plus 20 ans Tatiana Vigneau-Urtizbéréa et moi-même – comme beaucoup de nos concitoyens de Saint-Pierre et de Miquelon – méritent d’être défendues et représentées lors de cette élection sénatoriale.

Yannick Cambray
Candidat à l’élection sénatoriale 2017

CESE : Combattre les violences faites aux femmes dans les Outre-Mer

Capture d’écran 2017-03-30 à 15.07.09

L’Outre-Mer était encore à l’ordre du jour du Conseil Economique, Social et Environnemental (CESE) ce mercredi 29 mars 2017.

La séance plénière était consacrée à la présentation du rapport intitulé « Combattre les violences faites aux femmes dans les Outre-Mer », rapport auquel le Conseiller de Saint-Pierre et Miquelon, Yannick Cambray, a apporté une contribution remarquée.

Faisant suite à l’étude du « Combattre les violences faites aux femmes, des plus visibles aux plus insidieuses » par Pascale Vion de la Délégation aux droits des femmes, en 2014, le Premier Ministre a adressé une saisine au CESE le 25 juillet 2016 afin de mieux connaître l’ampleur de ces violences en Outre-Mer et mettre en place une politique publique plus cohérente dans ces territoires.

C’est dans ce cadre que Yannick Cambray a mené une série d’entretiens dans l’Archipel, contribuant ainsi à l’établissement de ce rapport et des 40 préconisations du CESE déclinées en 6 axes :

  1. Mieux connaître l’ampleur des violences et les solutions
  2. Favoriser une meilleure coordination
  3. Sensibiliser et informer à la fois les jeunes et la population toute entière
  4. Former les professionnels
  5. Construire un parcours de sortie cohérent, déployer la ligne « Grave Danger » dans les Outre-Mer, permettre aux femmes de révéler les violences
  6. Mettre les moyens pour mener une politique cohérente et adaptée dans les Outre-Mer et dans l’ensemble de l’Hexagone.

 

Pour en savoir plus :

L’intervention de Dominique Rivière (Conseiller Réunion), rapporteur CESE

fichier pdf Intervention DR 29 03 2017

Une vidéo explicative des préconisations :

http://www.tntv.pf/Video-Le-CESE-adopte-son-avis-Combattre-les-violences-faites-aux-femmes-dans-les-Outre-mer_a17935.html

Le lien du CESE avec les documents à télécharger :

http://www.lecese.fr/travaux-publies/combattre-les-violences-faites-aux-femmes-dans-les-outre-mer

 

 

CESE : intervention de Yannick Cambray sur la bioéconomie durable

y.cambray.cese

Ce mardi 28 mars,  le Conseiller Economique, Social et Environnemental, Yannick CAMBRAY, est intervenu à la tribune du CESE pour présenter la position du Groupe des Outre-Mer sur l’étude intitulée « Vers une bioéconomie durable ».

L’avis a été adopté par 163 votes pour, 0 contre, 9 abstentions.

Pour en savoir plus sur cet avis : www.lecese.fr

L’équipe de CSA invitée de la rédaction d’SPM 1ère la radio

Séance de rattrapage !

« 30 minutes pour convaincre » : Matthew Reardon, Tatiana Vigneau Urtizbéréa, Yannick Cambray et Maïté Légasse étaient les invités de la rédaction d’SPM 1ère pour présenter nos projets pour Saint-Pierre et Miquelon.

12345...23



DORDOGNE |
GENERATION ECOLOGIE VITROLLES |
Déclarations -A-tamourthiw |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Françafrique a du coeur
| les illusions perdues
| "Un homme qui crie n'est pa...